AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mar 3 Aoû - 17:26

[Revan]

Une chaleur insoutenable. Des maisons d'une blancheur qui faisait mal aux yeux. Sala, la capitale Salterens, n'est vraiment pas du genre à me plaire. Mais on m'avais proposé un contrat là-bas, et de plus j'avais besoin d'un guide pour m'aider à traverser le désert. Donc, une halte ici était inévitable. Pourquoi ressentais-je toujours le besoin de m'habiller en noir, par tout les dieux d'Autremonde ? J'optais donc pour des habits blanc légers, au lieu de l'effrayante cape sombre et déchirée et de l'armure de cuir de spalendital. C'était pas du tout mon style, mais comme ça j'avais moins chaud. Et puis, blanc sur blanc, c'est moins visible que noir sur blanc. Et je devais être discret.
En revanche, Nox avait quasiment cuit sur place. J'avais donc changé la couleur de ses plumes, et comme les corbeau blancs ne sont pas plus légions sur Autremonde qu'ailleurs, il volait à une centaine de mètre au dessus de ma tête.
Je devais rencontrer mon employeur dans une boutique, en plein centre de la ville. Il devait m'expliquer la nature de ma mission, ainsi que la prime qui allait avec. Il était apparament question de marchandises, attaqué par des brigands et des vers géants.
Youpiiii.
La capitale était bondée de monde. Des marchants vendaient en criant à la volée, d'autres criaient parce qu'on volait ce qu'ils vendaient. Tout allait très vite, et j'avais du mal à me repérer. Heuresement, Nox guettait, et il réussit à m'indiquer le chemin de la boutique sans trop de problêmes. Le Salterens qui m'accueillit était une sorte de gros lion, plutôt bourru, mais apparement désespéré. Ses mines de sels était régulièrement assailies par des bandits, ayant réussit à dresser des vers géants afin d'en faire des sortes de montures. L'objectif était simple, les trouver et les exterminer, pour une somme de...


-Combien ?!
-Oui, vous m'avez bien entendu : 10 crédits-muts or.


Avec cette somme, j'étais tranquille pour la moitié de l'année ! Cet individu était soit fou, soit aux abois. Mais je me doute que ses mines lui rapporte beaucoup plus, alors forcemment, il a les moyens.


- C'est d'accord.


Nous nous serâmes la main, puis je sortis. Je devais à présent trouver un guide, qui m'accompagnerai dans le désert pour une durée indéterminée. Je divagais dans les rues de Sala, lorsque j'entendis un cri de rage. Nox m'envoya l'image d'un voleur à l'étalage, poursuivit par un vendeur particulièrement en colère. Et effectivement je sentais du mouvement sur le côté. Je décidais alors de grimper sur les bâtiments, afin d'étudier sa trajectoire.

- Une trajectoire en zigzag. Très bien.

Je bondis de toits en toits, jusqu'à arriver au dessus de lui. Je me laissa alors tomber sur son dos, le plaquant au sol. J'en profitait aussi pour l'assomer. Je le prit ensuite sur mon épaule afin de le ramener au vendeur. Je lui tendis le sac.

-Je crois que ceci vous appartiens.


[hs : Désolé c'est pas génial, mais j'étais pas super inspiré]

____________________


Dernière édition par Revan//Xanth//Erik le Sam 26 Juil - 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mer 4 Aoû - 3:46

- Au fait n'oublie pas de... Eh !

Mon frère, coupé dans son élan se retourna vivement et poursuivie un passant. Je ne mis que quelque temps à comprendre, je voulus l'aider mais déjà, tout se finit. Un homme sauta d'un toit et plaqua le voleur au sol, récupérant le bien de mon frère, le lui rendant. J'arrivais lentement, écoutant le bref échange.


-Je crois que ceci vous appartiens.

- En effet, merci monsieur, en quoi puis-je vous être utile ? Histoire de vous rendre l'appareil.

En cette simple phrase, mon frère était en totale contradiction avec ce qui fait de lui un Salteren. En effet, un Salteren digne de ce nom et encore vif d'esprit serait parti sans un merci, courant presque si ça pouvait l'aider à garder son argent, son temps, ses biens etc... il ferait même tout pour ne rendre de comptes à personne.
J'arrivais enfin aux côtés de mon frère. Un éclat doré et de blanches ailes attira mon attention.


- Regarde, le corbeau comme il est blanc...

Agacé du fait que je n'eu rien tenter pour arrêter le voleur, et que j'arrivais comme une fleur en ignorant parfaitement bien le bon Samaritain qui se trouvait en face de moi, il répliqua, apparemment embarrassé de mon impolitesse :

- Tu ferais mieux de ne pas trop la ramener, ce monsieur nous a gentiment aider sans rien demander à personne, il a fait ce que tu aurais dus faire.

J'eus un énorme doute suite à son reproche... que j'osais publiquement donner sans quitter l'animal des yeux :

- Oui, monsieur est un saint, nous pouvons le vénérer pour le reste de nos jours. Je regardais mon frère en fronçant ce qui me servaient de sourcils, faisant mine de réfléchir. Tu es sûr que maman n'a pas trompé papa avec un humain... ? Attends... déjà c'est gentil un humain ? Car vois-tu... tu es trop gentil, tu ne fais pas honneur à ce que tu es...

J'aurais dus aboutir à la conclusion que oui, les humains sont gentils mais seulement si je ne me basais que sur le service que l'homme en face de moi nous avait rendu. Or, je ne vais pas faire d'une généralité le comportement d'un particulier. Mais je reportais très vite mon attention sur l'oiseau.

- Quand même, un corbeau blanc, c'est étrange...

J'entendais mon frère s'offusquer tout bas à mes côtés. M'amusant de sa réaction.
J'étais toute fois intriguer sur la nature de l'animal, je demandais à son maître :


- Sa couleur est naturelle ?

On m'avait dit que cela était possible par le biais de la magie, mais je n'y ai jamais réellement crus. C'était une bonne occasion d'éclaircir ce point.



[Nous ne parlerons pas des heures indues auxquelles je réponds mais on s'en fiche... tant que je réponds \O/]



____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mer 4 Aoû - 14:25

- En effet, merci monsieur, en quoi puis-je vous être utile ? Histoire de vous rendre la pareil.

-Ah ? Bah euh, et bien...

J'étais plutôt étonné. D'ordinaire, les Salterens ne sont pas reconnus pour leur politesse. Peut-être qu'il s'agissait seulement d'une histoire d'éducation, et non d'un manque de courtoisie naturel. Et que le jeune que j'avais en face de moi n'avait pas encore été initié à l'art d'être désagréable.
Ce qui ne devait pas être le cas de celui qui vint à ses côtés, un grand guépard de 2 mètres, qui lui, en revanche m'ignora ostenciblement.


- Regarde, le corbeau comme il est blanc...

Comme l'affaire avait fait assez de raffut pour que toute la ville en entende parler, j'avais jugé inutile le fait de se cacher. Alors Nox était revenu sur mon épaule.
Pendant ce temps, le plus jeune réprimandait celui qui me semblait être son grand frêre, étant donné le ton qu'il prenait, mélange de gène et de colère.


- Tu ferais mieux de ne pas trop la ramener, ce monsieur nous a gentiment aider sans rien demander à personne, il a fait ce que tu aurais dus faire.

Le plus grand sembla réfléchir, puis rétorqua :

- Oui, monsieur est un saint, nous pouvons le vénérer pour le reste de nos jours.

Oui, j'aurais du m'en douter. Les Salterens, plus que toute autre race, à part les nains, déteste avoir une dette. Ce que le petit m'avait dit quelques instants plus tôt signifiait clairement que lui et son frère me devaient un service. J'enregistrai l'info.


-Tu es sûr que maman n'a pas trompé papa avec un humain... ? Attends... déjà c'est gentil un humain ? Car vois-tu... tu es trop gentil, tu ne fais pas honneur à ce que tu es...

Oula, c'était pas un insulte à prendre à la légère ! Car pour la plupart des personnes étant de leur race à part entière, sans qu'une autre ne s'y soit mélée, les hybrides était une chose à bannir, une chose qui n'aurait jamais du exister. J'en savais quelque chose, mes parents ayant été chassé pour avoir été le fruit d'une union interdite. Alors forcemment, deux hybrides qui s'unissent, y a pas grand monde pour apprecier la progeniture.
L'attention du Salterens se reporta alors sur Nox :


- Quand même, un corbeau blanc, c'est étrange... Sa couleur est naturelle ?

Ah ! Enfin il daignait m'adresser la parole !

- Bien evidemment, non. J'ai changé son plumage afin qu'il puisse supporter le soleil, le noir absorbant la chaleur. Au fait, "monsieur", je n'aime pas trop. Je préfère Revan Helm. Chasseur de prime.

Puis, à la vue de l'arc qui me faisait penser à un chasseur, je me disais qu'il ferait sans doute l'affaire.

-Et je vous rassure tout de suite, je ne vous demanderais qu'un service, en échange du mien. Vous devez bien connaitre quelqu'un qui m'aiderait à traverser le désert...

Tandis qu'il hésitait, j'ajoutais tout bas, histoire que nous quatre, avec Nox, soyons les seuls à entendre :

-Pour 5 crédit-muts or.

L'appel de l'argent sera trop fort. Avec cinq crédits-muts or, on peut tenir 3 mois sans bosser. Si il n'acceptait pas le deal que je lui proposais subtilement, il était peut-être encore moins Salterens que son frêre.

[Oh bin tu sais, je suis pas veilleur de nuit pour rien ^^]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Lun 23 Aoû - 12:38

- Bien evidemment, non. J'ai changé son plumage afin qu'il puisse supporter le soleil, le noir absorbant la chaleur. Au fait, "monsieur", je n'aime pas trop. Je préfère Revan Helm. Chasseur de prime.

Je posais brièvement les yeux sur lui mais je les reportais rapidement sur l'arc du... Chasseur. Je fus tenter de le défier, je savais parfaitement que je gagnerais. Bâti pour la précision, j'avais encore plus de chance du fait de mes sens légèrement plus développer. J'ouvrais la bouche pour lui en parler, une lueur malicieuse dans les yeux mais déjà il répliqua à mon frère. Je fermais ma gueule, contrarié. Je décidais finalement d'abandonner l'idée.

-Et je vous rassure tout de suite, je ne vous demanderais qu'un service, en échange du mien. Vous devez bien connaitre quelqu'un qui m'aiderait à traverser le désert...

L'appréhension me gagna. Je sentis mon frère venir à 100 kilomètres, tendu je le guettait du coin de l'oeil, il allait dire une bêtise, je le sens, je le sais. Mais une nouvelle fois, le Chasseur nous dévança.

-Pour 5 crédit-muts or.

Je refis face au Chasseur, la cupidité me prenant le ventre et le regard énigmatique. Il n'avait pas l'air d'être plein aux as, je voulus lui faire la remarque mais encore et toujours, on me stoppa dans mon élan.

- Bien sûr, mon frère se fera une joie de vous y accompagner. Et inutile de payer, vous guider sera un moyen de vous rembourser justement.

Il tourna les talons, faisant signe au Chasseur de le suivre. Je restais, là, plus stupidement qu'un poireau, la gueule toujours ouverte. Je poussais alors un magnique "Hein ?!" en captant toute la profondeur des derniers mots de mon frère. La gueule, malheureusement, toujours ouverte, me donnant un air ridicule.
Ils se dirigèrent vers le stand de mon frère. Courbé par l'énervement je me redressais vivement, comme mordu par un serpent en me rendant compte qu'il était sérieux dans sa proposition.

- Faîte attention au T'sil.

- Mais... Mais... Mais..., protestais-je.

- Ah ne vous faite pas marcher sur les pieds hein... il me désigna d'un regard entendu.

- Mais... Mais... Mais..., m'offusqu'ai-je.

- N'hésitez pas à lui tirer les oreilles..., il en profitais lâchement.

- Mais... Mais... Mais... , râlais-je.

Il me passa ma cape, mon arc, mon sabre. Je ne le quittais pas des yeux, offensé mais silencieux. Je rejetais le vêtement blanc au sol, qui m'était inutile. Je préférais rester torse nu. Je placais les armes dans mon dos et un carquois remplis de flèches aux plumes colorées à ma hanche droite.
Je me mis au milieu de la rue, fit une révérence exagéré, et dit d'une voix de majordome de pires bourgeois.


- Si monsieur veut bien se donner la peine...

Je levais les yeux sur mon frère qui me regardais, perplexe. Il se doutait que j'avais quelque chose derrière la tête. Il n'avait pas tort.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Lun 23 Aoû - 15:23

- Bien sûr, mon frère se fera une joie de vous y accompagner. Et inutile de payer, vous guider sera un moyen de vous rembourser justement.

Là, j'étais scié. En croisant le regard de son frère, je sentais qu'il venait d'entendre la plus grande des stupidités. En tout cas, c'était une aubaine pour moi. Non seulement cette mission allait me rapporter gros, mais en plus je n'allais pas débourser un sou pour le guide. La chance me souriait. Mais j'espérais qu'elle n'allait pas me rire au nez.
Le petit frère me fit signe de le suivre jusqu'à son stand. Il me tendit un sac qui contenait plusieurs fioles.

- Faîte attention au T'sil.

Il venait de m'offrir, j'ai bien dit de m'offrir, un stock entier d'antidote contre les maudits vers du désert !

- Ah ne vous faite pas marcher sur les pieds hein... N'hésitez pas à lui tirer les oreilles, dit-il en désignant son frère.

- Mais... Mais... Mais...


Son frère n'en finissait plus de répéter ce mot. Il n'était apparement pas enthousiaste à l'idée de m'accompagner. Le jeune lui envoya un arc, un sabre et une cape, qu'il laissa à terre. Il prit cependant son carquois lui même, et l'accrocha à sa ceinture, sur son côté. Il sortit alors de la boutique et me fit une révérence très ironique.

- Si monsieur veut bien se donner la peine...

Super. Je sentais que cette expédition n'allait pas être une promenade de santé. Mais bon, un guide salterens gratuit ne se trouve pas tout les jours, je n'allais pas me plaindre. Il m'emboita le pas dans les ruelles de Sala.

- Désolé, je ne vous ai pas expliqué la nature de ma mission dans le désert. Vous le savez sans doute, depuis quelques temps, des pillards s'attaquent aux mines de sel d'un riche propriétaire du nom de Scalv'on. Ces bandits ont la particularité de chevaucher des vers géants. J'ai pour devoir de les débusquer et de les annéantir jusqu'au dernier.

Je marquais un temps.

- Au fait, je ne pense pas vous avoir demander votre nom.

[Hs: désolé c'est court, mais je suis un peu en panne d'inspiration ^^']

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Jeu 26 Aoû - 11:03

Nous avançames, je lançais un regard dédaigneux au malheureux qui avait tenté de prendre ma bourse qui me défia du regard. Plutôt que d'engager les combat, je préferais prendre la fuite. Non pas que je sois lâche, mais simplement parce que ça n'en vallait pas la peine. Nous continuâmes, je prenais les plus petites rues possibles, celles de terre battus et où les tâches de sang décoraient les murs salis par les combats. J'espèrais que cet homme voudrait prendre ses jambes à son cou face à ce primitif panorama. Je conclus très vite que non, bien sûr. C'était un Chasseur de prime, il avait certainement déjà vue pire. Je me retournais lentement en me rendant compte qu'il me parlait, je le regardais, les yeux ronds comme des soucoupes.

- ...ma mission dans le désert. Vous le savez sans doute, depuis quelques temps, des pillards s'attaquent aux mines de sel d'un riche propriétaire du nom de Scalv'on. Ces bandits ont -la particularité de chevaucher des vers géants. J'ai pour devoir de les débusquer et de les annéantir jusqu'au dernier.

- Au fait, je ne pense pas vous avoir demander votre nom.


Je le regardais longuement, prenant la peine de rendre mon regard froid et dur pour ne pas être ridicule le temps que ses mots me montent au cerveau. C'est bon, une fois ma lanterne éclairé, je me plantais devant lui, joignit mes pattes en prenant garde à ce que seul mes griffes ne se touchent et les pointèrent vers le torse de l'homme sans même l'éffleurer. Je devais ressembler à leurs fameux hommes politiques. Je lui offrit un sourire courtois, pris une voix douce, les yeux ironiques et moqueurs. Je lui parlais comme si c'était un employé et moi l'employeur.

- Monsieur... pouvez-vous me dire, sincèrement, ce que cela m'apportent de savoir que vous y aller pour attaquer ce... Savon ? Salcon ? Que vous vous y render pour vous donner bonne conscience et sauver une infime, microspcopique, poussiéreuse partit d'Autre-Monde ou pour sauter un vers... je vous dis franchement monsieur que j'en ai rien à battre.

Un sourire bien large naquit que j'éffaçais aussitôt retourné. J'en profitais pour éviter sa dernière question et repris la route. Nous nous étions arrêtés dans la fameuse ruelles décrites plus haut. L'odeur de sang me chatouillait le museau et je préférais m'en éloigner le plus vite possible.


[Désolée, mais mon ordi plante souvent en ce moment ^^"
C'est pas grave et puis moi aussi, c'est pas bien long --"]


____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Jeu 26 Aoû - 14:17

- Monsieur... pouvez-vous me dire, sincèrement, ce que cela m'apportent de savoir que vous y aller pour attaquer ce... Savon ? Salcon ? Que vous vous y render pour vous donner bonne conscience et sauver une infime, microspcopique, poussiéreuse partit d'Autre-Monde ou pour sauter un vers... je vous dis franchement monsieur que j'en ai rien à battre.

Ah ouais. Super, je sentais qu'on allait vraiment s'entendre, lui et moi. Bon, si il s'en fichait, et bien je ne dirais plus rien. Simplement, je voulais qu'il soit au courant de ce qui l'attendrai, c'est tout.

*Non mais oh ! C'est qui celui là ? Pour qui il se prend le chaton ? J'm'en vais lui mettre une griffe dans les...*

*Har'Kaïn ! Ce guide fait ça "bénévolement" et contre son gré. C'est normal qu'il soit désagréable.*

*N'empêche qu'il a pas le droit de nous causer comme ça ! Et toi tu fais rien ?!*

*Pour moi ça n'a pas d'importance, j'ai vu pire.*

*Exactement. Alors ta gue...*

*Nox !*


Cependant, mon double maléfique avait raison. Ca allait être dur de le supporter pendant les quelques jours que pouvait durer la mission. Et c'est là que je m'aperçu que j'allais les mériter, mes dix crédits or.
Tout en marchant, je vérifait l'état de mes armes. Comme je n'allais pas pouvoir les faire réparer, autant qu'elles soient comme flambant neuf. L'épée qui pendait dans mon dos, parfaitement aiguisée et forgée par un nain, ne présentait, et de toutes façon ne pouvait présenter aucune imperfection. Le couteau à ma ceinture, idem. Mes deux arbalètes à une main, accrochée au niveau de ma taille, sous ma cape, étaient en parfait état, leur bois n'était pas fellé, et la corde n'était pas détendu. Ma dague cachée dans mon protège-poignet, objet inspiré de la Terre, fonctionnait parfaitement. Rien ne clochait. J'avais toujours eu un souci de perfection quand à mon matériel, mais je ne pouvait permettre que mes "outils de travail" laissent à désirer. Question de sécurité et de principe.
Je jetais de temps en temps de bref coup d'oeil vers le salterens. Il n'avait pas dit un mot depuis sa réplique plutôt violente de tout à l'heure. Et pour être franc, cela ne me dérangeait pas plus que ça. J'étais moi même plutôt quelqu'un de silencieux, et de toute façon, pour l'instant, envoyer ballader semblait la principale fonction du don de parole de ce guide. Nox me sortit de mes pensées en me mordillant l'oreille. Je souri, et pris dans ma sacoche une poignée de petit morceau de viande. Au début, le corbeau volait pour manger, et je ne pouvais pas le lui reprocher. Mais à force, j'avais fini par le convaincre d'arrêter. Notre famille n'était déja pas spécialement appréciée, un voleur n'était pas nécessaire en plus.
Pendant que mon familier mangeait, nous sortîmes enfin des bas quartiers pour nous retrouver devant le gigantesque désert de Salterens. Je me tournais vers le guide.

- Et maintenant ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Jeu 26 Aoû - 18:12

Je le surveillais du coin de l'oeil sans qu'il ne s'en aperçoive, je le vis faire le répertoire de ses armes et je fus surpris du nombre. Une épée, un couteau, deux arbalètes et une dague. J'avais un peu -juste un peu- l'air con avec mon sabre et mon arc. Je me resaisis en me disant que peu importe le nombre, c'est ce qu'on en fait qui compte. Je me demandais quand même pourquoi un Chasseur de prime avait besoin d'autant d'armes pour tuer, un coup bien porté ferait parfaitement l'affaire. Il était quand même effrayant de se dire que l'on pouvait tuer avec un simple cure-dent... et aussi très excitant.Un homme fier, et honnête avec lui-même n'a pas besoin de se cacher derrière ses armes. L'envie de le lui dire me titillait mais ce n'était pas le moment de se mettre un guerrier à dos.
Nous sortîmes des bas-quartiers, longèrent un ruisseau, prîmes un chemin de terre et nous retrouvâmes face au désert. Je surveillais le ciel rapidement, je souris en le voyant parsemé d'oiseaux, la journée était bien entamé, la nuit fera son apparition dans quelques heures. Je fus tenter de marcher jour et nuit juste pour avoir le plaisir de l'entendre me supplier de s'arrêter. Tout petit déjà, j'avais pris l'habitude de venir ici. Un vent nostlgique se leva. Quelque chose m'avait plu jeune, qu'aujourd'hui j'avais oublié. Cet oubli m'attristait, je voulais retrouver ce qui m'avais donner cet envie d'y aller tout les jours. Je me repris, je ne voulais pas que l'on me voit ainsi et je fus soulager de voir que mon visage n'avait pas changé. Quoiqu'il en soit, ce désert, même un peu long était un jeu d'enfant. J'aimerais bien connaître les limitte de ce jeune homme.
Je reportais mon attention sur ce... son nom m'échappa, il me l'a dit, je le sais mais je n'arrivais pas à mettre la patte dessus.
Enfin... maintenant, il nourrissait son poulet... je ne comprenais pas comment on pouvait supporter l'idée de partager son esprit. Je ne pourrais pas avoir un familier. Je ne le tolèrais pas. Mon esprit est à moi, et à moi seul.


- Et maintenant ?

Ca... ça... ça c'était la question la plus bête qu'on ne m'ai posé ! Ben on avance triple buse !
Je me penchais légèrement en avant, les pattes jointent comme un serveur se baisserait pour être à la hauteur de son client et de lui demander sa commande. Je pris une voix enjouée, comme excité par cette idée, et donnais le sourire le plus stupide que je pus.


- On se tappe le c*l par terre ?

Aussitôt dis je me redressais, effaça mon sourire et repris un masque dur et froid. Je me remis à marcher, droit devant moi.



[On notera le sens de la répartie et de la comédie de ce Salteren, surtout qu'il est sensé ne pas avoir d'humour xD]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Ven 27 Aoû - 1:47

Le salterens prit une posture de serveur qui prend la commande, genre "dans deux secondes je vais me payer ta tête, tu vas pas comprendre d'où ça va t'arriver".

*Compte à rebourd lancé ! 1, 2...*

- On se tappe le c*l par terre ?

*Et aller ! Je comprend vraiment pas que tu supportes ses sacarsmes !*

*Je t'ai expliqué. Maintenant laisse moi.*


Le guide s'était redressé, avait ré-adopter un faciès de marbre, et avançait à présent dans le sable. Boooon, si tout le voyage se déroulait comme ça, ça allait être "plutôt moyen" niveau ambiance. D'accord, à partir de maintenant, chacun la bouclait. Morose, mais au moins il n'y avait pas de réplique désagréable. Je le suivais après avoir activé un bouclier. Car si lui était invulnérable aux tsi'ls, même avec un stock d'antidotes, je n'avais aucune chance sans un bouclier. Heureusement, j'avais tout prévu. Ma magie n'étant pas spécialement puissante, à cause du manque d'entrainement, j'avais acheté un artefact qui créait autour de moi une barrière infranchissable. J'étais donc en sécurité... relativement. Les vers ne pouvaient m'atteindre, mais un ennemi tout autre avait parfaitement la possiblité de me frapper. Si il y arrivait, car mon habilité au corps à corps et aux armes à distance dépassait parfois celle des elfes.
Enfin bref, je n'en étais pas encore là. J'appelai Nox mentalement, et il vint se percher sur mon bras.

*Va en observateur. Observe bien, et reste dans les parages. Voles haut surtout, ces maudits vers géants peuvent faire des bonds incroyable, et je ne tiens pas à entrer dans le ventre de l'un d'eux pour te récuperer !*

*D'accord. Fais attention à toi.*


Puis il s'envola, et bientôt on ne le distingait plus à cause de la luminosité ardente du ciel.
Pendant plusieurs heures, nous marchâmes sous un soleil de plomb. Le salterens ne ressentait apparement pas la chaleur, mais personellement, elle ne me gênait que très légèrement. Après tout, entre la neige des montagnes, les tempètes de l'Océan des Brumes, les marécages spongieux de Gandis, sans compter les forêts de Krankar et de l'île de Pacrok, j'en avais vu d'autre.
Tout en marchant, je pensais à ma mère. Elle était rentrée de mission avant mon départ, et j'avais souffert de n'avoir pu être avec elle plus longtemps. Je la voyais si rarement, entre mes contrats et son boulot dans les services secrets. En tant que demi-elfe, il lui fallait de l'action. Mon père, demi-vampyr, était plus calme et plus posé. Il savait se battre - je l'avait d'ailleurs déjà vu à l'action, impressionant -, mais il préférait la voie diplomatique.
C'est en réfléchissant à cela que j'en vins à mon guide. Les relations entre son frère et lui semblaient pour le moins contradictoires. Pourquoi le petit frère n'avait-il pas suivi le même mode de vie que son ainé ? J'aurais bien posé la question à ce dernier, mais j'avais plus de chance de devenir Imperator que de ne pas me reprendre une belle répartie. Donc je gardais mes interrogations pour moi, et nous continuâmes à avancer.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Ven 27 Aoû - 17:52

Je le vis recommander à son familier d'aller haut dans le ciel. Je regardais longuement l'oiseau jusqu'à qu'il ne soit plus visible. Je mis au moins 10 mins avant de comprendre qu'il partait en réalité, en éclaireur.
...
MUAHAHAHAHAHAHA, même pas foutu de faire le boulot seul ! Hum... soyons sérieux.
Je le regardais longuement et compris qu'il était endurant et fort. Chercher à l'épuiser ne servirait à rien. En l'examinant de plus, je me rendis compte que quelque chose clochait dans son visage. Un truc n'allait pas, une chose qui ne correspondait pas à l'homme que j'avais en face de moi mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.
Le scrutant durant quelques minutes, je finis par me lasser et je cherchais un moyen de l'embêter. J'eu une idée très rapidement.
Je me stoppais lançais, gravement.


- Bon.

Sur ce, je levais une nouvelle fois la tête, bandais mon arc et visais. Je lâchais presque immédiatement et la flèche parsemé de plumes colorées atteint son but. En réalité je n'avais pas fait attention à ma cible, mais quoiqu'il arrive, je savais qu'elle retomberait avec quelque chose au bout. Ce qui fut le cas. Un grand sourire illumina mon visage et je lâchais, ravi :

- Chouette, j'ai de la chance, elle est bien dodue.

En cette simple phrase, Revan devait comprendre que je ne la partagerais pas. Je trottinais en balançant les bras comme un certain con terrien : Jack Sparrow jusqu'au volatille, m'assis en tailleur et je mordis en plein dans la chair de l'animal qui bougeait encore. Je retins un rire de contentement.
La gueule ensanglanté, j'observais le ciel. Nous aurions pus marcher encore une heure et demie, au moins. J'aimais l'embêter ce petit Revan. Oui, j'étais, vraiment, de bonne humeur.




____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Dim 29 Aoû - 23:16

- Bon.

Soudain, le guide s'arrêta. Il semblait avoir quelque chose derrière la tête. Il sortit son arc, visa une fraction de seconde et tira en l'air. Un temps plus tard, un bruit mat, accompagné d'une sorte de couinement nous indiqua qu'il avait touché sa cible, qui s'écrasa non loin de nous. Aha, une bonne prise apparement. Ca tombait bien, j'avais faim. Une bonne cuisse de bobelle me remettrait d'apl...

- Chouette, j'ai de la chance, elle est bien dodue.

Et mince. Oui, evidemment, c'était sans compter sur notre salterens qui n'avait tout d'abord aucune envie de partager le butin, et ensuite n'allait pas se priver de le dévorer sous mes yeux pour se payer ma tête. Boooon, de toute façon, j'avais une petite envie de m'exercer.

*Nox ? Quelque chose de comestible dans les environs ?*

*Hmmmm... Oui, j'ai un crochien en visuel, ça t'ira ?*

*Faute de mieux, je me contenterai de ça. Donne moi une vue d'ensemble, et ramène le moi quand je l'aurai abattu.*


Je sortis l'une de mes arbalètes d'un geste désinvolte. Par les yeux de mon familier, je pus voir le crochien, de l'autre côté de la dune. Calcul de la trajectoire en tenant compte du vent, de la hauteur approprié, de la distance avec la cible, tout ça en une seconde. Le carreau disparu derrière le monticule de sable, mais grâce à Nox, je constatai qu'il toucha sa cible à la gorge. Mais notre guide n'avait pu le voir que lorsque le corbeau ramena ce qui, dans quelques secondes, deviendrait mon festin. L'arme, d'une puissance de feu très performante, avait envoyé si fort le projectile que la colonne vertébrale s'était brisée net. L'animal n'avait pas eu la moindre chance. Je n'étais pas peu fier, mais je ne laissais rien paraitre. Même pas un coup d'oeil vers le salterens. Tiens, un partout.

*Tu n'as pas voulu partager une petite proie. Tu peux toujours attendre avant d'avoir un bout de mon gibier.*

Je n'étais habituellement pas aussi puéril, mais bon, la logique me disait que ce n'était pas la peine de raisonner le salterens, et qu'il fallait répondre de la même façon que lui. Combattre avec les même armes. Et s'était assez agréable je devais l'avouer.
Bon, j'allais régler ce conflit plus tard. En attendant, attaquons nous à ce repas. Pas le temps de le faire cuire, et de toute façon, je mangeais saignant. TRES saignant. D'un coup de couteau, j'ouvrai le ventre du crochien, faisant jaillir les organes intestinaux. Je pris le coeur, partie tiède et assez riche de l'animal. En un rien de temps, il fut dans mon estomac. Tout le reste du corps y passa, et tandis que l'autre terminait son repas, j'entrepris de dépecer la peau, que je pourrais examiner afin d'en connaitre certaines propriété. Bien sûr, je n'étais qu'un simple chasseur de prime, mais j'avais soif de connaissance.
Malheuresement, ce repas ne fut pas suffisant. J'avais soif, ce qui représentait toujours pour moi une épreuve très dure. Mon sang de vampyr était contaminé, car ma grand-mère était une BSH. Si mon père n'en semblait pas affecté, moi j'avais été affublé d'une double personnalité. Qui ce manifestait lors d'un choc émotionnel trop intense, ou quand je buvais du sang humain. Qui était la seule boisson que je consommais. Dans mon état normal, je buvais uniquement de l'émoglobine importé de la Terre, que les habitants utilisait pour les transfusions. Mais mon double avait plutôt un faible pour les massacres, donc bon... Heureusement, je m'énervais difficilement, et je n'avais soif que très rarement.
Je sortis ma gourde, et crispa mon poing. Il fallait résister, résister. Voilà, j'avais pris quelques gorgées, et Har'Kaïn n'avais pas réussi à percer mes défenses mentales. Je jetai un regard vers le salterens, avant de tousser légèrement en avalant de travers. Le sang se mit à couler sur le coin de ma bouche et je l'essuyai en espérant que le guide n'avait rien vu, et surtout rien senti. Mais je ne me faisais pas trop d'illusions.

- Bon, bah alors euh... On y va ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Lun 30 Aoû - 11:56

Une flèche silffla, je regardais sa trajectoire : elle passa au-dessus de la dune et s'écrasa des mètres plus loin hors de porter de ma vue. Je ne sus pas s'il avait râter sa cible mais vu le peu de concentration apparente et la rapidité qu'il avait fait preuve en tirant, j'en doutais. Je préfèrais m'en assuré avant de le narguer, je cessais de manger et me fit le plus silencieux possible, au point d'arrêter de respirer. Pas de gargouillements, de frottements de corps sur le sable en se battant contre la mort ou de cris effrayés et d'agonies. Je goûttais ce silence avec satisfaction et lançais un regard moqueur à Revan. En me retournant je retins un hoquet de surprise en voyant son famillier arriver avec un crochien. Je les suivis tout les deux du regard et mes traits se contractèrent en un masque de perplexité en croisant le regard du Chasseur qui, d'ailleurs, portais bien son nom. Je lui tournais le dos et refis le point. Il n'avait mit qu'une seconde de réflexion avant de tirer. Un humain n'aurait pas put évaluer, la vitesse du vent, la distance à parcourir ainsi que la hauteur en aussi peu de temps. J'en conclus donc que ce n'était pas un humain. Mes oreilles s'écrasèrent sur mon crâne, je scrutais le sable, vexé d'avoir eu une aussi chêtive proie pendant que Môssieur le chasseur salivait devant son crochien. Mais lesdites oreilles se redréssèrent très vite, de surprise cette fois-ci, quand j'eu découvert comment le Chasseur dînait. Il éventra l'animal qui grognait encore et sortit tripes et boyaux pour ensuite engloutir un coeur. Ce pouvait-il qu'il soit un démon. Je ne connaissais rien d'eux, je ne me basais que sur les contes pour enfants et les histoires de grands-pères, ces derniers disant qu'ils se nourissais justement d'organes. Ma volaille remonta et je faillis la rendre, je détournais les yeux de se massacre et envoya balader la carcasse de mon feu festin. L'image de Revan dévorant le coeur voletait sous mes yeux. La curiosité fut trop grande et je cédais à la tentation. Je tournais lentement la tête et je ne vis qu'un simple homme se désaltérer. Il crispait le poing sur sa gourde mais je n'en portais plus aucune importance, une goûtte perla, je me retournais vivement, priant les quelques dieux auquels je ne croyais pas que ce ne fut que du vin mais doucement, l'odeur de sang humain emplit mes narines. Un vampyr alors. Bon, j'avais réglé une des deux anomalies qui trottaient dans ma boîte crânienne.
Un fois qu'il eut finit son repas, il vint me voir et j'en profitais pour le scruter.


- Bon, bah alors euh... On y va ?

Je continuais à le fixais sans prendre la peine de répondre, un truc n'allait pas dans le peu de visage que je voyais. Je me laissais tombé sur le dos en lâchant un "Non.". Je m'installais plus confortablement, les pattes derrière la tête. J'attendis quelques minutes avant de lui demander le problème n°1 qui commençait à me courir sur le haricot.

- Quel âge avez-vous ?

Ce n'était ni agressif, ni autoritaire. Simplement dit sur un ton anxieux et curieux.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mar 31 Aoû - 11:44

- Non.

Eeeeet slurk. Brokl de slurk. Il avait vu le filet rouge couler le long de mon menton, et avait sans nul doute flairé l'odeur du sang. Il s'allongea dans le sable, décontracté, sa tête reposant sur ses mains. Je m'attendais à ce qu'il me pose des questions tout de suite, mais il n'en fut rien. Il restait là, tranquille, comme les terriens dans les westerns que je regardais de temps en temps. Manquait plus que le chapeau.
Vu qu'il ne semblait pas décidé à se lever, je m'assis non loin, les yeux dans le vague. Je ne m'en étais pas vraiment rendu compte au début, mais ce désert était gigantesque. Et même si il paraissait plat, il était en vérité très bosselé. Et le vent effaçait toutes les traces. Ca n'allait pas être de la tarte de trouver ces bandits. Fichu pays...

*Toujours rien, là-haut ?*

*Constate par toi même : du sable, du sable, et encore du sable à perte de vue !*


Effectivement, en regardant par les yeux de Nox, c'était pas plus clair. Même en y ajoutant ma vue d'elfe, pas moyen d'avoir quelque chose. Seul, je me serai perdu. D'où l'utilité du guide d'ailleurs. Les salterens devaient avoir un plan du désert dans la tête constamment.

*En parlant de... Non pardon, en pensant à salterens, qu'est-ce t'en penses de l'autre là*

*Tu m'énerves, on en a déjà parlé.*

*Non mais je te parle de ton opinion à toi.*

*Pour l'instant, c'est râleur, égoïste, puéril et moqueur. Mais bon, c'est pas comme si il le faisait sans raison.*

*Ah ? Il a une raison de le faire ?*

*Il est pas payé.*


Imparable.
Le bénévolat était aux salterens ce qua la diplomatie était aux trolls et les bains au chats. Ils savent ce que c'est, ils connaissent le principe, mais ils ont pas l'intention d'essayer.

- Quel âge avez vous ?

La question soudaine du guide me sorti de mes pensées. Le ton n'était pas moqueur, au contraire empreint d'une certaine anxiété. Héhé, avec cette question, j'allais enfin prendre ma revanche.

- Quinze ans. Comment vous appelez-vous ?

Il posait une question, je lui en posais une. Avec l'obligation de répondre. Et comme il posait les questions en premiers, il devait choisir entre sa curiosité et ses secrets. Il était piégé.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mar 31 Aoû - 13:08

- Quinze ans. Comment vous appelez-vous ?

Je levais lentement les yeux. C'était donc ça le problème, ce qui me dérangeait avec son visage. Malgré l'expérience, s'il était bien Chasseur de Prime, je ne doutais pas que son visage avait prit la forme de celle d'un guerrier, mais... mais il a 15 ans. Je tournais la tête vers lui assis dans le sable. Je me levais lentement, dégaina mon sabre. Aucune menace, j'avais juste mis ma lame à l'air, histoire qu'elle s'aère un peu tu vois ? Je vais pas te faire de mal. Malgré mes puériles pensées, mes traits étaient impassible et mes prunelles glaciales en sentant la colère monter. J'étais maintenant devant lui. Je n'esquissais d'abbord aucun geste mais doucement, je levais l'arme et du bout de cette dernière ôtais la capuche de Revan. Je vis un visage lisse et de marbre, deux yeux profonds et noirs dont l'un marqué, il portait ses cheveux longs, ils étaient d'un argent qui ne ressemblait pas à celui des BSH mais plutôt aux elfes. Je n'y portais pas plus d'attention, seuls ses traits et ses yeux me marquèrent. Pas de traces de l'enfant qu'il devrait être. Juste du froid, de la glace dur. J'abaissais ma lame et la plantais dans le sable, je m'y appuyais. J'avais perdu ma voix par la colère, elle s'était fait chuchotante mais elle garda la dureté que je voulais.

- J'emmène un enfant de 15 ans dans le désert, histoire qu'il puisse se faire tuer par des bandits du désert... tu n'es qu'un gosse ! Je pourrais être ton oncle !

L'enfance est une belle chose, c'était la seule que je n'abordais pas avec cynisme, et je la voyais piétinée sous mes yeux. La vue du garçon me fut insupportable, je détournais les yeux et me retournais.

- Tu n'as que 15 ans... c'était plus un feulement qu'une parole, je fermais les yeux, ceux noirs de Revan me suivant. Je criais : TU N'ES QU'UN GOSSE !

Je me retournais vivement, la respiration haletante et le regard brouillé par la colère. Je n'avais plus envie de jouer. Je tentais de reprendre un rythme normal et calmé les battements de mon coeur. Je serrais les points et les mis dans mes poches. Je fermais les yeux, fort, essayant de me calmer. Doucement, durant un temps qui me parut interminable, je sentis mon corps se détendre. Je rouvris les yeux, ma vue ayant retrouver sa clarté. Ma voix était cassée et fatiguée.

- Ok, d'accord mais soyons clair. Je ne veux plus avoir à faire à toi une fois cette expédition terminée.

Je m'avançais, reprit mon arme, la rangeais et reprit la route. Je me savais fatiguée par cette annonce et ce choc mais plus tôt ce sera finit, mieux ce sera. Je lui tournais le dos et ne daignais même pas me retourner pour lui parler, ne voulant pas encore avoir son visage sous les yeux.

- Depêche-toi, Tonton A'Ronson n'a pas que ça à faire et je tiens à être payé pour ceci. Les 5 crédits-muts.



[C'est peut-être court mais ça doit être la plus belle réponse de rp que j'ai pus faire <3]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mar 31 Aoû - 19:29

Le salterens se leva doucement, puis dégaina son sabre. Il n'y avait aucune intention agressive, aussi je me contenta de hausser un sourcil perplexe. Je ne bougeais pas plus lorsque, de la pointe de son arme, il retira ma capuche.

- J'emmène un enfant de 15 ans dans le désert, histoire qu'il puisse se faire tuer par des bandits du désert... tu n'es qu'un gosse ! Je pourrais être ton oncle !

Ca allait devenir une habitude, decidemment. D'abord "gamin" avec Nikky Van Eersel, maintenant "gosse" avec le salterens. Ces adultes !

- Tu n'as que 15 ans... TU N'ES QU'UN GOSSE !

Me crier dessus n'apportaient jamais grand chose.

- Un gosse qui est en âge de savoir ce qui est bien pour lui ou pas ! Un sortcelier qui est en pleine possession de ses pouvoirs ! Si j'ai accepté cette mission, ce n'est pas pour le plaisir. C'est un métier comme un autre. Vous pensez bien que si je n'avais pas une certaine expérience, je ne serai pas venu jusqu'en terre salterens pour me faire trucider joyeusement par des bandits ! Alors maintenant, vous allez m'enmener jusqu'à eux, et PLUS VITE QUE CA !

Un preté pour un rendu. Je détestais être sous-estimé, et surtout, le cynisme dont il ne cessait de faire preuve commençait à me faire perdre patience. Il tourna le dos, furieux. Il mit un bout de temps avant de retrouver une respiration normale. Il reprit alors son sabre, qu'il avait planté dans le sable, et se remit en marche.

- Ok, d'accord mais soyons clair. Je ne veux plus avoir à faire à toi une fois cette expédition terminée.

Je chuchotais :

- Aucun risque. Faudra juste éviter d'avoir votre tête à prix. Sinon, tout le plaisir sera pour moi.

- Depêche-toi, Tonton A'Ronson n'a pas que ça à faire et je tiens à être payé pour ceci. Les 5 crédits-muts.

- Vous les aurez quand j'aurai été payé par mon employeur.

Bon, au moins, j'avais son nom. A'Ronson... J'allais m'en souvenir. Nous reprîmes notre marche, mais une ambiance plus que détestable s'était installée dans le groupe. Vivement que ce voyage se termine !

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mer 1 Sep - 12:56

- Un gosse qui est en âge de savoir ce qui est bien pour lui ou pas ! Un sortcelier qui est en pleine possession de ses pouvoirs ! Si j'ai accepté cette mission, ce n'est pas pour le plaisir. C'est un métier comme un autre. Vous pensez bien que si je n'avais pas une certaine expérience, je ne serai pas venu jusqu'en terre salterens pour me faire trucider joyeusement par des bandits ! Alors maintenant, vous allez m'enmener jusqu'à eux, et PLUS VITE QUE CA !

Je m'arrêtais, je sentais que j'allais une nouvelle fois devoir me canaliser mais ce ne fut pas le cas. Je ne ressentis qu'un froid, un goût écoeuré sur la langue, lui et moi on appartenait pas au même monde. J'étais un Salteren, lui un humain... un vampyr... un elfe... un truc !
Moi j'étais né avec des valeurs apprise ici, dans ce désert. Même si c'est dur à croire, les Salterens ont leur dignité même en pillant et en tyrannisant.
Je tournais les talons, maintenant face au Chasseur, je passais juste à côté de lui, le frôlant. Plus j'avançais, plus les mots se bloquaient dans mon gosier.


- Le respect de son aîné est un chose importante, et non. Je ne t'y conduis pas. Si tu veux y aller, va demander à un Salteren idiot qui acceptera les ordres et les pièces d'un Enfant Souillé. Voix froide et chuchotante comme une lame.

J'avais toujours du mal avec cette appelation. C'est moi qui l'avait donné mais c'était pourtant dur de se dire que ça existais dans ce bas-monde. Le ton qu'avait prie le jeune homme me hérissa le poil. Bientôt les adultes devront apporter le Tzinpaf aux gosses sur un plateau d'argent. Ne cherchant même pas à ce qu'il n'entende pas, je soufflais dans ma barbe.

- Imbécile.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Mer 1 Sep - 15:39

Tout d'un coup, il se tourna vers moi. Son visage était tordu par la colère.

- Le respect de son aîné est un chose importante, et non. Je ne t'y conduis pas. Si tu veux y aller, va demander à un Salteren idiot qui acceptera les ordres et les pièces d'un Enfant Souillé... Imbécile.

Puis il s'en alla.
Moi je restai là, le regard fixé sur lui. Enfant Souillé. Les elfes et les vampyrs de mon âge passaient leur temps à m'insulter de cette façon, et à chaque fois cela terminait dans ce que j'appelais "le sang et les larmes". Mais avec ce salterens, A'Ronson, il n'y aurai pas de larme. Ma fureur était telle que mes dents et mes ongles s'allongèrent légèrement, tandis que mes yeux devenaient entièrement noirs. La voix grinçante et erraillée de Har'Kaïn se fit entendre dans mon esprit :

*Ouiiii...Vas-y... Laisse parler ta haine...*

Alors que mes vêtements eux-mêmes viraient au noir, je réussi soudain à me contenir. Avec toute la volonté que j'avais en stock, je parvins à repousser les envies meurtrières. Mes yeux revinrent à la normale, ainsi que la taille de mes ongles et de mes crocs. Je repris l'usage de la parole du même coup. Le salterens n'était plus qu'une forme sur la dune, mais je savais qu'il m'entendait.

- Très bien. Très bien ! Partez ! Je peux me débrouiller seul ! Mais sachez ceci : jamais, Ô grand jamais, vous n'arriverez à vous défaire , du souvenir de l'expression de mépris et de déception sur le visage de votre frère ! C'est un fardeau que vous porterez des jours durant, ou peut-être seulement quelques secondes, mais vous l'aurez porté ! Mais allez vous en, puisque votre décision est prise ! Adieu !

J'avais parlé durement, d'une manière qui ne m'était pas commune, mais il vallait mieux cela qu'une transformation, qui aurait abouti à "le sang et les larmes". Le visage figé dans une expression guerrière, sourcils froncés, bouche crispée, je repris ma marche, qui d'ailleurs s'était faite plus violente. Nox avait beau tenter de me raisonner, de me calmer, je sentais qu'il partageait ce que je ressentais. Je n'avais plus qu'une envie. J'allais trouver ces bandits, les exterminer, rentrer à Sala, prendre ma paye, partir de ce pays où tout semblaient s'être ligué contre moi... ET NE PLUS JAMAIS REVENIR !

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvre
Guerrier
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 34
Date d'inscription : 30/07/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Jeu 2 Sep - 10:49

Je passais à côté de lui alors que ses vêtements et ses yeux devinrent totalement noirs. Ses griffes s'allongèrent et je ne pus retenir un frissons d'effroi face à cette chose en face de moi. Je ne pressais pas le pas, je continuais à me diriger vers la bordure du désert sans me douter des tumultueuses pensées du garçon derrière moi. Si seulement je pouvais qualifier cette chose de garçon. Chacun de ses mots étaient une lame froide qui se tracaient de chemins sinueux jusqu'à me cerveau mais sans atteindre mon coeur pour autant. Je gardais ce dernier fermé quoiqu'il arrive.

- Très bien. Très bien ! Partez ! Je peux me débrouiller seul ! Mais sachez ceci : jamais, Ô grand jamais, vous n'arriverez à vous défaire , du souvenir de l'expression de mépris et de déception sur le visage de votre frère ! C'est un fardeau que vous porterez des jours durant, ou peut-être seulement quelques secondes, mais vous l'aurez porté ! Mais allez vous en, puisque votre décision est prise ! Adieu !

Il veut se débrouiller seul dans un désert qu'il ne connaissait pas ? Bien... va mon enfant je ne te retiens pas, mais que tes parents ne soient pas surpris de voir ta dépouille figé dans la douleur et bouffé par les vers. Et que sais-tu de l'expression de mon frère ? Que sais-tu de nos relations ? Qui a dit que le parfait lien entre deux frères doit exister parmit les "je suis fier d'être ton frère", ou des "Tiens mon frère adoré, ton plat préféré" ?
Je n'ai aucun fardeau a porter. Et oui je m'en vais, sans un regard en arrière.


[On arrête là ?]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   Jeu 2 Sep - 11:03

[ok]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Dans la solitude du desert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Salterens :: Sala-