AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique de Galathea Naïbé Albiorix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galathea//Fafnir
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 21
Localisation : J'ai encore loupé une occasion de me taire ><
Amour : Love, love, love what is it good for ? Absolutely Nothing
Race : Hybride//Naine
Date d'inscription : 11/11/2010

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Chronique de Galathea Naïbé Albiorix   Jeu 25 Nov - 18:10


Galathea Némesis Naïbé Albiorix Psanomia Idactyl Quelle phrase me représente...

Chacun est maître de son destin comme il l’est de ses paroles.
L'amour ? Connais pas, ça se mange ?
Je suis capable du pire comme du meilleur ;mais dans le pire je suis la toujours la meilleure.
J'ai faim...
Si tu voulais tâter de mon épée, suffisait de demander

Les liens de sang.

Ma mère, Teresa Naïbé Psanomia est une femme que j'ai peu connu (seulement jusqu'à mes 1 ans), je me souviens d'elle comme une femme douce et gentille et pourtant une fois qu'elle avait dû m'emmener en mission, elle était une impitoyable adversaire sanguinaire. C’est d’elle que je tiens mon sang de vampire et d'humaine, elle avait de longs cheveux or qui cascadaient sur son dos, avait des yeux d’un noir profond qu’on aurait pu s’y perdre et portait toujours des robes (je me demande comment elle faisait pour se battre dans des tenues si inconfortables). Après je ne connais rien d’autre sur elle, ça c’est un portrait que j’ai formé d’après mes souvenirs, les photos de l’album de mes parents et les histoires de la directrice de l’orphelinat.


Mon père, Cloud Albiorix Idactyl, est un homme dont je me souviens vaguement, il était brun aux yeux de cristal du fait que c’était un elfe, il était aussi un homme courageux et implacable. Je me souviens de lui moins bien que ma mère car il partait toujours en mission, il m’embrassait sur le front et s’en allait un "à bientôt" voguant sur ses lèvres. Il portait toujours des joggings noirs d'après la gérante de l'orphelinat ( est-ce de lui que je tiens ma manie des jog’ ?) et sa robe rouge et or. Après c’est pareil que pour ma mère c’est un portrait à l’aide de mes souvenirs et des photos alors il est possible que ce ne soit pas exact.

-Je suis fille unique jusqu’à nouvel ordre.

Les amis

-Murmure Stèl', une chic fille que je considère comme ma meilleure amie, elle est gentille, attentionnée et douce. Je l'adore, elle est vraiment super. Je n'ai vraiment rien à redire sur elle, c'est un petite timide mais chacun ses défauts et les siens sont tous simplement attachants.


-Asakneth : il me doit la vie et je ne lui doit rien mais j'ai quand même noué des choses avec lui c'est un sentiment bizarre, autre que l'amour (encore heureux), différent d'une simple connaissance et c'est plus que de l'amitié, c'est vraiment un partenaire de combat malgré le peu de moments passés ensemble.


-Belinda Elara, une sacrée pas douée comme moi qui à une fâcheuse habitude à me remplacer dans les bêtises ou dans la nourriture. Elle m'agace profondément mais je l'aime quand même beaucoup.






How I met (your mother ?)


Je mords...


First One Ennemy : Isa Tril'ey...elle me...(censuré)...Elle...Elle m'exaspère !
Mon familier
J'étais âgée de 4 ans quand j’ai rencontrée Orthéïde, c’était encore un louveteau de 2 mois à peine, elle était blanche comme neige et je l’avais trouvée pendant une activité artistique à l’air libre. On devait dessiner un paysage de notre choix alors que moi je crapahutais partout et c’est lorsque j’ai trébuché (eh oui, j’étais déjà maladroite à cet âge-là) que je me retrouvais nez à nez avec cette boule de poil blanche apeurée. Je l’avais prise dans les bras et avais finalement dessinée un lac entourée de saules pleureurs (et ça ne ressemblait pas vraiment à grand-chose). De retour à l’orphelinat je l’avais cachée et l’avais appelée Orthéïde, parce que j’avais rêvé la nuit précédente que je vivais dans un monde peuplée d’animaux et une louve parlant répondant au nom d’Orthéïde s’amusait avec moi. Je l’avais recueillie, nourrie et lorsque la gérante de l’orphelinat l’avait découverte, m’avait annoncé qu’Orthéïde était dorénavant mon familier. Super rencontre !


Rp en cours :
-Tomber du ciel [Murmure,Siam,Alana,Asakneth]
-L'art de se mettre les gens en horreur [Isa,Friedricht,Asakneth, Mana]
-Comment faire un repas de classe ne prison ? [Résistants]
-Une rencontre quelque peu..énergique [Belinda,Murmure,Red Sahdow,Asakneth, Iris]
-Des traîtres recherchés [RP GENERAL]
-Réunion au sommet [Résistants]
-RP BAL: Au Menu, victoire sangravette et purée de résistants. [RP Général]


Rp finis :
-La mission [Asakneth, Murmure]
-Rencontre dans les Montagnes [Murmure,Blanche,Red Shadow]
-1ère séance de cours de soin médicinaux [Haru,Murmure,Asakneth]


Codage réalisée par mes soins

____________________
Can you feel it pulsing through your veins, running like a mad men, looking for a game plan ? ♪



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chronique de Galathea Naïbé Albiorix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronique de Galathea Naïbé Albiorix
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» [Alexandre Ruiz] "La chronique d'Alexandre Ruiz"
» Chronique de voyage d'un albinos.
» La chronique effrayante de Lucy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Chronique des personnages-