AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « We're not droplets in the ocean »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Décepta Way
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 396
Age : 18
Amour : /
Race : Demi-Dragonne
Date d'inscription : 27/09/2009

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
7/10  (7/10)

MessageSujet: « We're not droplets in the ocean »   Jeu 10 Mar - 1:57



    Décepta Siphon
    Thème Musical
    ♣ Seize ans
    « Tout bonheur est une innocence. » [Marguerite Yourcenar]
    ♣ Partie gauche défigurée, œil caché.
    ♣ Demi – Dragonne Résistante.

Il n'y a pas de mauvaise route, il n'y a que des mauvaises rencontres.
Dans la famille

SAPHIRA SIPHON [Défunte]
«Je te vengerais sœurette … »

J’ai aperçu …

TAMELIADITA GALADRILL
« Les tatris et l’administration … »

NYNA AMELIANDIAMO
« Tu me saoules mais je t’apprécie en coéquipière. »

DERIL NATRILIM
« Coéquipier pur et simple »

HARU RAV'RAIN
« Arrête de te la jouer avec ton air supérieur, je ne t'obéis pas ! »

Ceux dont ma route a croisé malheureusement …

CHARLES GABRIEL WOLGANG VOSHLER
« Je te hais simplement pour rester correcte »

Et si un jour … ?

« La solitude me suit, mon ombre m’accompagne »

Confident ?

NEVER
«Tu est un crochien, mais tu me comprends le mieux … »

> Don’t forget …

____________________

    décepta way

    At night or strolling through the park. When the light begins to change I sometimes feel a little strange, a little anxious when it's dark. Fear of the dark, fear of the dark, I have a constant fear that something's always near. Fear of the dark, fear of the dark, I have a phobia that someone's always there.


Dernière édition par Décepta Siphon le Ven 25 Mar - 14:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Décepta Way
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 396
Age : 18
Amour : /
Race : Demi-Dragonne
Date d'inscription : 27/09/2009

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: « We're not droplets in the ocean »   Jeu 10 Mar - 15:42

DECEPTA'S STORY



> Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
    « On est loin dans le temps en ce moment … Oui très loin. Je n’ai jamais compris d’ailleurs dans ma vie d’avant exactement en quel an on était. Ben la réponse est toute simple, ici, au Drangouvglispenchir, le temps ne parait pas le même que sur AutreMonde. Mais au fait, qu’est-ce que je faisais là bas moi ? Je suis né ici, sur la planète des Dragons, étonnant ? Non pas tellement pour une Demi-Dragonne. En tout cas, le plus dur reste à venir.

    Ma vie avait très bien commencée, vous savez, j’avais des parents, je vivais bien, j’avais une grande famille. En d’autres termes j’avais une enfance tout à fait normale. Jusqu’à que … Un jour, la maison brûla sous la maladresse d’un de nos frères, à Saphira – ma sœur jumelle – et moi. Donc nous avons fuit. Après tout toute personne ayant un minimum d’instinct de survie l’aurait fait. Nous étions trois, Saphira, moi et Emeraude, une autre sœur, la cadette. Mais au fond de moi, je savais qu’elle n’allait pas survivre, horrible impression mais justement, j’avais vu juste …

    Nous étions arrivées dans une forêt, noire, étrange. La peau sur les os, marcher devenait un supplice, jusqu’à que nous trouvions un gigantesque groupe de dragons. Ben tiens si je savais à l’époque ce qui allait nous arriver je me serrais casser en courant je vous promets. Mais à l’époque, nous étions mortes de faim et craignons de mourir. Un dragon, ou plutôt une dragonne nous dit de venir avec elle, comme quoi nous faisions peur à voir dans cet état. Comme des idiotes innocentes, nous l’avons suivie …

    Les années passent, et je ne vois rien de choquant dans cette tribu pour du moins étrange. Nous nous étions mise d’amitié avec le fils du chef. Mais hélas, son père nous haïssait, cause ? Nous étions demi-dragonne. Si bien qu’un jour un feu dévasta le camp, les rumeurs dirent que c’était le chef en personne qui l’avait fait pour nous tuer, qu’il essaye tiens j’aurais dit avec ma maturité actuelle, mais à l’époque, j’en étais terrorisée. Quelques jours passèrent et un autre incendie ravagea la forêt, cette fois, tel ne fut pas ma surprise en voyant Emeraude au milieu des flammes, morte brûlée vive. Triste et vivant dans le passé, Saphira et moi partions du camp, sous les regards joyeux du chef du clan …

    Les années passèrent, tranquillement. J’eus quatorze ans. Je vagabondais en compagnie de … Personne. Oui Saphira et moi nous nous étions séparées, mon caractère était devenu trop rebelle pour elle. Qu’elle parte après tout, la vie est faite pour être vécue par pour être squatter par sa sœur jumelle. Bien sûr, je n’avais pas de travail et encore moins de l’argent, ma seule chose qui me rapportaient de quoi vivre était le poker et encore ! J’excellais dans cette pratique que je trouvais pleins de rebondissements en tout genre. Mais ma vie ne serait pas comblée si je continuais ainsi. A errer dans la rue a quatorze ans ce n’était pas normal. Un jour, je tombai sur une affiche, cherche employé pour mission suicides à Omois. Mission suicide ? Ben tiens Omois passait réellement des annonces pour ça ? Pff … Mais après tout peut-être est-ce ma seule façon de survivre ?

    « Nom ?
    - Décepta Siphon, employée au missions suicides d’Omois »
    Donc j’été employée à Omois, j’avais ma paye mensuelle donc tout allait bien. Seulement voilà, un drame, je fis la rencontre d’une employée, haute-mage, Tameliadita Galadrill. Nous devions ranger des papiers qu’une Tatris visiblement d’humeur massacrante avait mis en bataille. C’était drôle de se foutre d’elle n’empêche … Une fois la tâche finie, je repartais vers les missions qui s’enchaînèrent. Ensuite, Omois m’envoya à Salterens, un soi-disant elfe à capturer …

    Une fois à Salterens, ben comme vous auriez pu aisément le deviner, je me dit attaquer par les habitants de là-bas. C’est dans ses moments là que j’aimais être une demi-Dragonne, quelques flammes suffirent à les faire reculer ses gros chats. Puis une fois le soleil levé, mon chemin croisa celui d’un jeune elfe, je l’attaquai, croyant que c’était l’elfe que je devais capturer. Et il se trouve que je me suis gouré en beauté ! Il se dit s’appeler Deril, j’ai croisé en même temps une jeune humaine, Nyna. Elle semblait assez calme et gentille jusqu’à qu’elle m’insulte mais ma puissance la calma rapidement. Nous l’avons perdue en cours de route et c’est dans ce pays tout à fait insolite que je fis une merveilleuse rencontre : Never, un crochien s’est lié à moi. La mission s’annonça catastrophique, je ne trouvai pas l’elfe mais ma liaison me réconforta.

    Un drame se produit … La guerre. Omois tomba sous les mains de Magister, donc inexorablement, je démissionnai vite fait bien fait. Plutôt mourir qu’être sous le contrôle d’un mégalomane ! Donc je me retrouvai encore sans travail. Alors que je combattais un sangrave dans ma chambre qu’Omois avait su me donner, je me reçus un magnifique inflammus pile dans l’œil tac ! Je fus brûler et on m’enfourcha un couteau dans cette partie. Défigurée sûrement à vie, une haine horrible contre les Sangraves se forgea dans mon cœur, il fallait combattre pour la liberté. Je suis une résistante …

    Et comme les mauvaises nouvelles n’arrivent jamais seule, je reçu un coup de boule de cristal un matin d’un Sangrave anonyme. La nouvelle me bouleversa : Saphira avait été assassinée. Quoi ? Qu’est-ce que vous dîtes ? Ce n’est pas possible ! Malheureusement, c’était la triste vérité. Les tuer … Me venger … Il fallait trouver le sangrave qui avait fait ça ou l’imbécile qui avait commis ce tel crime. Une dure étape de ma vie en perspective venait de s’annoncer pour moi.

    Mes jours libres devinèrent ennuis, donc je cherchai quelque chose d’intéressant à faire. J’accompli la dernière mission qu’Omois avait su me donner : Enquêter en Brontagne sur des faites de nécromancie. Rien de très rassurant je vous l’accorde. Je me retrouvai dans la demeure de Charles Gabriel Wolfgang Voshler. Soit un sacré imbécile pour ma part. La mission allait bien se passer lorsqu’il me captura pour ressusciter son maître, bref une histoire à dormir debout. Malgré mon humeur absolument mortelle, mon air arrogant et mes répliques à deux sous, je me fis emprisonner dans un cachot. Et puis quoi encore ! Je réclama une chambre plus confortable (Bien sûr pas d’un air sage et soumis) et après réflexions, je fus logé dans une chambre digne d’un hôtel. Où est la logique dans l’histoire ? Ce qui est certain c’est que je suis emprisonnée et que je ne sais pas ce que le nécromancien a l’intention de faire avec moi … »

____________________

    décepta way

    At night or strolling through the park. When the light begins to change I sometimes feel a little strange, a little anxious when it's dark. Fear of the dark, fear of the dark, I have a constant fear that something's always near. Fear of the dark, fear of the dark, I have a phobia that someone's always there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« We're not droplets in the ocean »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star Ocean - Forum RPG Futuriste
» A drop in the ocean ; Sutton
» Deep ocean (feat Clay)
» JETEE ET OCEAN / Piet MONDRIAN
» Ewan ? Cake by the OCEAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Chronique des personnages-