AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elweryn R'uvya
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Age : 33
Localisation : Dans mon bureau au Palais Impérial
Amour : Pas encore...
Race : Elfe violet
Date d'inscription : 30/03/2013

Chronique
Points de vie:
70/70  (70/70)
Points d'attaque:
10/10  (10/10)

MessageSujet: [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]   Dim 7 Avr - 14:35

*Il faut que je me calme. Il le faut vraiment.* 

J'étais en train d'arpenter les couloirs du Palais Impérial d'Omois, furieuse contre ces imbéciles doublés d'égoïste tellement imbus d'eux même qu'ils n'iraient même pas aider leurs mères! Mais c'est vrai quoi!! Autremonde était super bien entretenu, elle ne risquait d'être épuiser de ses ressources et ces fichu Hauts Mages à la noix ne voulaient pas aider les Terriens à être plus soigneux avec leur planète!! Je ne demandais pas de désobéir au Grand Conseil!! Je voulais juste qu'on donne un coup de pouce aux Terriens en purifiant leur eau par exemple! Si on le fait en secret (par rapport au Terriens évidemment), ils s'interrogeront pendant une année ou deux sur ce phénomène, feront sûrement un tas d'expériences débiles puis s'y feront!! C'est pas comme si je demandais de nous dévoiler!! Bien que ce serait pas mal... Seules Dame Auxia, Erny, mon amie d'enfance, et deux ou trois autres Haut Mage que j'avais oublié m'avaient pris au sérieux et en avaient discuté, tous les autres a***tis avaient refusés net. 
En attendant, je parcourais les couloirs en faisant peur aux courtisans. Pas intentionnellement bien sûr mais une elfe violette sachant parfaitement bien se battre, Haut Mage de surcroit qui avait une expression furieuse sur le visage ne devaient pas rassuré, c'est certain. Là, pour le moment, j'essayais de me calmer ou du moins de refréner mon envie de casser quelque chose mais je n'y arrivais qu'à moitié... Et encore. 

*Il faut que je casse quelque chose. Il faut que je casse quelque chose* 

*Va à Selenda. Tu pourras chasser et présenter ton projet aux Reines.* 


Je souris intérieurement en entendant les paroles timide de Nyx. Pas qu'elle a peur de moi mais elle avait peur qu'au moindre mot déplacé je casse vraiment quelque chose, or l'impératrice aimait beaucoup son palais comme il était. 

*Bonne idée, Nyx, merci* 

Elle ronronna de plaisir et m'arracha ainsi un faible sourire.
Pressée d'aller dans un lieu où je pouvais casser, que dis-je? Massacrer, quelque chose, je me dirigeais vers la Porte de transfert. Je fis apparaitre une cape avec un capuchon la mît et continua mon chemin. Une fois arrivée, je fis la queue comme tout le monde, n'allez pas croire qu'être Haut Mage pouvait me permettre de dépasser tout le monde, c'est faux. 
Une fois que ce fut mon tour, je saluais de la tête, Kali, qui s'occupait de la Porte.

- Bonjour Kali. 

- Bonjour Dame. 

- Vous savez vous pouvez m'appeler par mon prénom. 

- Je le sais.


Je souris avec résignation, l'inflexion de la phrase signifiait qu'elle ne le ferait pas, quoique j'en dise. Kali m'avait pratiquement vu grandir mais depuis que j'étais Haut Mage elle s'obstinait à me vouvoyer et à m'appeler Dame. Je me mis au centre de la pièce puis criais haut et clairement:

- Selenda, palais de Seborn!

Je sentis une sensation de nausée familière mais non moins désagréable et je me retrouvais devant les gardes elfiques qui pointais leurs lances vers moi. Je relevais la tête avec hauteur puis l'elfe qui s'occupait de la porte lança une phrase dans notre langue maternelle:

- C'est la Haute Mage Elweryn R'uvya, laissez-la passez.

Les gardes relevèrent leurs lances dans un ensemble parfait et j'avançais en adressant un signe de tête à l'elfe qui m'avait reconnu. Me dirigeant vers la sortie je me demandais quoi faire en premier: chasser et me détendre ou aller voir les Reines et risquer de bousiller un truc en cas de refus? 
Je me frottais le front avec lassitude puis décidais que la première option était la moins risqué, j'allais donc vers la sortie du palais. 
Je fis un détour jusqu'à chez mes parents (oui je sais 29 ans et toujours chez les parents, et alors?? Qu'est-ce que ça peut vous faire?) pour prendre mon arc et mon poignard (mes épées étaient autour de la taille). Une fois cela prit, je descendit de l'énorme chêne où on habitaient et j'allais dans la forêt. Je courus d'abord jusqu'à perdre haleine pour oublier mes soucis puis je me mis en mode prédateur... Ou plutôt en mode chasseur parce que prédateur je l'étais sans arrêts, sans me vanter. 
En moins de 5 minute, je débusquais un cerf et deux ou trois biche, peut être plus, avec quelques faons. Je fis un sourire prédateur et bandais mon arc silencieusement. Nyx était toute aussi silencieuse et fit le tour du troupeau à pattes de velours. Je ne voulais pas décimé le troupeau alors je me contenterais d'une biche (pour moi) et d'un faon (pour Nyx). Je visais la biche et décocha ma flèche puis je sortis une autre flèche et visais un faon qui s'était écarté de la bande en panique. et je l'aurais eu... sauf qu'une branche de cassa près du faon qui détala en sens inverse. Toute mon attention était dirigée vers le bruit. Ce bruit était normal si il y avait eu quelqu'un dans les bois, car c'était le bruit d'une branche qui craque sous une botte humaine (un elfe n'aurait jamais fait cette erreur) et vu le craquement ce n'était pas une femme mais un homme. Or, j'avais bien vérifié qu'il n'y avait personne avant de tirer sur ma cible. Je balayais le périmètre suspect de mes yeux perçants et réussis à apercevoir le scintillement du soleil sur une arme. Décidant de piéger l'inconnu qui m'avait gâcher ma partie de chasse, je sautais d'un bond de 3 mètre sur la branche la plus basse de l'arbre au-dessus de moi, ordonna à Nyx de ne pas bouger et disparus dans les feuillages. Je sautais de mon orme jusqu'au bouleau en face puis sur le marronnier rouge et bleu en-dessous duquel il y avait l'homme. 
Je vérifiais bien qu'il n'y ai personne d'autre et qu'il regardait dans une autre direction (c'était le cas). Je me laissais tomber silencieusement derrière lui, bandais mon arc tout aussi silencieusement et lui mît la pointe de ma flèche entre les omoplates. 

- Qui êtes-vous? Et pourquoi s'être approché alors que je chassais?

J'avais débité tout cela d'une voix froide et menaçante ma mauvaise humeur ressortant. Nyx sortit de buissons en silence et se mit à côté de moi en grondant, menaçante. 
Un léger soupir m'échappa, et dire que j'étais venus pour me détendre! 

*L'option détente est un peu raté, pas vrai Nyx?*

*Totalement. Tu me donneras un bout de ta biche?* 

Je souris intérieurement, quel goinfre cette panthère!! 

*Même pas vrai!! Je ne suis pas une goinfre!!* répondit Nyx outrée. 

Je souris extérieurement cette fois et lui répondit en plaisantant:

*Mais si! Tu es un ventre sur pattes!! Mais je t'adore et donc tu pourras avoir un morceau.*

Elle exprima sa joie dans un grand rugissement qui fit s'envoler tous les oiseaux dans un rayons de 30 mètre. Je me reconcentrais sur mon "prisonnier" qui n'en était pas vraiment un mais qui avait gâché la chasse, or, c'était sacré pour moi!!

____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadar Bélial
Hors-la-loi
Hors-la-loi
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 33
Localisation : regarde derrière toi... BOUH!
Amour : ça se mange?
Race : Humain
Date d'inscription : 30/03/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]   Lun 8 Avr - 12:07

Deux jours...
Deux foutus jours que j'avais quitté les terres de l'empire d'Omois, voulant rejoindre le royaume de Selenda et évidemment il à fallut que je parte seul avec Saphyr dans une simple barque...

Je dus avouer, ce n'était pas très malin, j'avais même du combattre un gros poisson sur la route qui menaçait de faire se retourner mon moyen de transport en tentant de me croquer le bras, à peine après l'avoir aperçu dessous moi, j'avais ôté ma main de l'eau et sa mâchoire avait claquée à deux centimètres à peine de mes doigts et même si cela m'avait fait sourire sur le moment, je le perdit quand je vit la bestiole frapper le dessous de mon embarcation.

Yamato avait vite réglé le problème en tranchant la sorte de tête triangulaire de l'animal que j'attachais ensuite à ma barque avec une corde...

Et maintenant, j'étais enfin arrivé, souriant en posant le pied sur le sable alors que Saphyr se dépêchait de sortir de la barque pour s'éloigner de l'eau rapidement, elle n'en avait jamais été très friande et cela me fit rire un peu alors qu'elle frissonnait en fixant les flots.

"Tu saute sur un draco-tyrannosaure et tu fuis face à l'eau! C'est un comble!"

La Vrrir grogna à mon intention et me répondit d'un ton dédaigneux.

"Au moins, je garde la tête sur les épaules quand je croise quelqu'un du sexe opposé moi..."

Je rit encore une fois mais un peu mouché sur le coup et n'ajoutais rien d'autre me dirigeant vers le poisson pour l'amener sur la plage et faire un feu pour manger avant de reprendre mon chemin, je savais la ville non loin d'ici dans la forêt, où exactement aucunes idées, mais j'étais certain qu'elle était dans les environs... Je laissais griller le poisson tranquillement en me reposant et une fois rassasié me levais pour reprendre la route en pénétrant la dense forêt verdoyante.

L'endroit était reposant et surtout comme je l'aimais pour toute sortes d'endroits déserts, silencieux... J'avais une sainte horreur de la ville et n'y allait que pour décrocher un contrat ou alors simplement me rincer le gosier dans une taverne, oh... Il m'arrivais également souvent de jouer les charmeurs avec les demoiselles que je pouvais rencontrer et je jouais alors avec les mots dans mon rôle de séducteur... Cela marchait... Enfin pas souvent en fait, mais parfois je faisais des rencontres plus qu'intéressantes et d'autres parfois qu'on pourrait qualifier d’inquiétante, mais bon... Je n'avais aucunes peur quand je devais me battre.


J'avançais d'un bon pas dans la forêt, ne prenant nullement la peine de masquer ma présence en évitant de marcher sur des branches de bois, à la différence de Saphyr qui, elle, se déplaçait avec une discrétion et une aisance remarquable, piétinant de ses pattes le feuilles mortes sans qu'elles ne fasse le moindre bruit.
Mais alors que la Vrrir s'éloignait un peu pour aller se chasser une proie quelconque, je continuais de mon côté mon chemin d'un bon pas, débarquant dans une clairière je fut étonné d'y trouver une cohue peu commune en forêt, c'est alors que mes yeux embrassèrent la scène au complet et que je compris enfin... Une biche morte ornait le sol au milieu de la clairière, j'avais donc interrompu une partie de chasse et je m'en tamponnais l'oreille droite avec une babouche en fait, mais alors que j'allais reprendre ma route, un voix retentit dans mon dos et je fis volte-face d'un bond tout en dégainant Yamato...

Tiens donc, une elfe...

- Qui êtes-vous? Et pourquoi s'être approché alors que je chassais?

Je regardais la panthère qui sortit d'un buisson en grognant d'un air menaçant et un sourire amusé étira mes lèvres, elle me faisait penser à Saphyr, même si elle était plus petite que la Vrrir qui m'accompagnait, je la sentais d'ailleurs non-loin... Tapie dans les ombres d'un maquis feuillu et surveillant ceux qui me menaçait.

"Attend, n'interviens pas pour le moment... elle à simplement l'air en colère..."

Je sourit donc toujours amusé en fixant l'elfe qui me faisait face droit dans les yeux et rengainait mon katana dans son fourreau de métal et me décidais enfin à lui répondre:

-Depuis quand est-il interdit de marcher dans une forêt? Et depuis quand menace t-on un inconnu d'un trait juste pour avoir perdu une proie...?

J'aimais répondre à une question par une autre oui... Ça avait tendance à m'amuser, mais cependant, je me décidais d'être sympathique aujourd'hui et Saphyr me fit part de l'un de ses commentaires d'une voix taquine:

* C'est vrai qu'elle est plutôt jolie, mais tu vas discuter avec toutes les jeunes femmes que l'on rencontre? Si oui, préviens-moi, je fais le chemin et je t'attend en ville*

Mon sourire s'élargit un peu et je me retint de rire en revenant au présent et enchaînant une réponse pour ne pas paraître impoli, nullement impressionné par la flèche qui me tenait en joue, d'un peu trop près d'ailleurs, il aurait suffit d'un simple coup dans le genoux de la jeune femme pour lui faire dévier son tir... Mais je ne frappais pas les femmes, même s'il m'arrivait parfois d'être un peu bourru avec elles, c'était dans mon caractère après tout.

-Sinon, je peux vous dire que je me nomme Dadar, quant à votre chasse eh bien, je ne suis pas devin et ne peu donc savoir où seront les chasseurs ou les animaux destinés à l'assiette...

Je plongeais le regard dans les yeux de l'elfe, son teint de peau violet lui donnait un charme exotique très appréciable et je ne put m'empêcher de me demander quel était le goût de ses lèvres...

"Pervers...

Le second commentaire de Saphyr me fit sourire de nouveau et je secouais un peu la tête pour chasser ces pensées parasites.

____________________


What do you want Invité ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elweryn R'uvya
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Age : 33
Localisation : Dans mon bureau au Palais Impérial
Amour : Pas encore...
Race : Elfe violet
Date d'inscription : 30/03/2013

Chronique
Points de vie:
70/70  (70/70)
Points d'attaque:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]   Lun 8 Avr - 16:11

- Qui êtes-vous? Et pourquoi s'être approché alors que je chassais?

J'étais en train de chasser parce que ça me détendais et me calmais et cet imbécile était arrivé sans faire attention ou il mettait les pieds. Résultat: j'avais rater ma deuxième cible et j'étais de nouveau de mauvaise humeur. Merci bien!! Je n'avais vraiment pas besoin de ça! 
L'homme se retourna d'un bond en sortant un katana de son fourreau. Nyx sortit à ce moment en grognant, l'homme l'avait remarqué, ça m'étais bien égal: j'étais certaine de le battre quand bien même il la prenait pour cible. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, il avait l'air confiant. Soupçonneuse, j'inspirais et sentis une odeur qui m'avait échappé précédemment, une odeur de Vrrir mélangé à celle d'humain une odeur que seul les familiers ont: leur odeur plus celle de leur compagnon d'âme. 
Ainsi donc, il avait un familier Vrrir, intéressant. Il ne pouvait être que dangereux, les Vrrir ne choisissaient leurs compagnons qu'auprès de guerriers... Du moins la plupart. 

*L'option détente est un peu raté, pas vrai Nyx?*

*Totalement. Tu me donneras un bout de ta biche?* 


Je souris intérieurement, quel ventre cette panthère!! 

[b]*Même pas vrai!! Je ne suis pas une goinfre!!*
répondit Nyx outrée. 

Je laissais un sourire se dessiner sur mon visage impassible et lui répondit en plaisantant:

*Mais si! Tu es un ventre sur pattes!! Mais je t'adore et donc tu pourras avoir un morceau.*

Je perdis mon sourire en rencontrant celui de mon face à face qui planta son regard dans le mien. Il rengaina son katana et prit la parole: 

-Depuis quand est-il interdit de marcher dans une forêt? Et depuis quand menace t-on un inconnu d'un trait juste pour avoir perdu une proie...?

Il ne m'avait pas répondu et attendre commençais à m'agacer sérieusement, je plissais les yeux seul manifestation extérieur de mon impatience et vit ses yeux devenir penseur. Je savais que cela résultait d'une communication avec son familier pour m'avoir vu faire ces yeux pendant que je me regardais dans un miroir et pour avoir tué des ennemis déconcentrer par leurs familier. 
Son sourire s'élargit, son familier devait avoir fait un commentaire amusant, sans aucun doute, mais je m'en fichais comme d'une guigne, moi je voulais juste qu'il me réponde puis retourner chasser. Ce n'était pas compliquer quand même!
Il dut se rendre compte que ce n'était pas le moment car il enchainât avec une réponse, enfin!!

-Sinon, je peux vous dire que je me nomme Dadar, quant à votre chasse eh bien, je ne suis pas devin et ne peu donc savoir où seront les chasseurs ou les animaux destinés à l'assiette...

Il plongea son regard dans le mien puis s'attarda sur mes lèvres... Qui avait bien envie de grimacer. Me retenant je restais impassible, les humains ne m'intéressant absolument pas, j'étais certes jolie mais en ce moment je regrettais juste de ne pas avoir Erny et son talent de séduction bien qu'elle déteste ça. Je me redressais, rejetais mes long cheveux derrière mon épaule et ouvrit la bouche pour répondre:

- Eh bien pour répondre à vos questions, il n'est pas interdit de marcher dans la forêt mais il faut être prudent car les elfes ne sont pas tous aussi patient que moi et risquent de vous embrocher avant de poser des questions. En outre, je suis de mauvaise humeur alors la flèche vous avez de la chance de ne pas la retrouver en travers de votre corps.

J'avais pris le ton de ma mère lorsqu'elle me grondait et je récitais la leçon qu'elle m'avait apprise, enfant. Je repris en adoptant son ton sévère:

- Ensuite, je ne vous demande pas d'être devin mais de faire attention. Il y a des dizaines d'elfes qui chasse dans cette forêt et si vous ne faites pas attention vous finirez avec un flèche à travers le corps. Si j'avais décoché la flèche destiné au faon que vous avez fait fuir, vous vous retrouviez la jambe transpercé. Et je m'appelle Elweryn R'uvya. 


Mon ton s'était fait tranchant vers la fin de ma tirade, oui vraiment de mauvaise humeur. 

*Le Vrrir est derrière le buisson à côté de nous.*

*Merci Nyx.*


- Et vous pouvez dire à votre Vrrir de nous rejoindre, nous savons qu'il est là. 


Par nous je voulais bien sûr dire Nyx et moi. Je rangeais mon arc et ma flèche pour sortir mon poignard qui me servait à dépecer mes proies. Je me dirigeais vers la clairière où gisait la biche morte sans plus me préoccuper de l'humain. Je m'agenouillais devant le cadavre et commençais à le dépecer. J'enlevais d'abord la peau pour ne pas l'abimer puis découpais un gros morceau de viande pour la Panthère et le Vrrir, que je déposais (magiquement) un peu plus loin, près de la lisière. J'allumais un feu magique puis fis léviter le reste de la viande découper au-dessus. Je savais qu'il me suffisait d'incanter et la viande sera sèche mais je préférais lorsque cela prenait du temps, je trouvais le goût meilleur. 

____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadar Bélial
Hors-la-loi
Hors-la-loi
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 33
Localisation : regarde derrière toi... BOUH!
Amour : ça se mange?
Race : Humain
Date d'inscription : 30/03/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]   Mer 10 Avr - 8:23

Hilarant... J'avais l'impression qu'elle s'inquiétait pour moi plus qu'autre chose avec ses remarques, cela me fit sourire d'ailleurs alors que je l'écoutais me dire de prendre garde.

Me planter une flèche pour leur avoir fait rater un gibier? Je rit légèrement à la remarque, du peu d'elfes que j'avais rencontrés, ceux-ci étant des criminels, jamais une fois je n'avais été blessé par l'un d'eux, une flèche avait bien faillit me transpercer l'épaule une fois, mais je l'avais simplement déviée de justesse avec Yamato, enfin, surtout grâce à Saphyr qui m'en avait prévenue juste à temps...
Elle m'avait sauvée la vie par de nombreuses occasions.

Pour faire court, je réfléchissais rarement avant de me jeter au coeur de l'action, je privilégiais souvent l'action aux paroles, mais aujourd'hui de toute façon, je n'avais pas vraiment l'envie de me battre, c'était plutôt rare d'ailleurs mais bon...

- Eh bien pour répondre à vos questions, il n'est pas interdit de marcher dans la forêt mais il faut être prudent car les elfes ne sont pas tous aussi patient que moi et risquent de vous embrocher avant de poser des questions. En outre, je suis de mauvaise humeur alors la flèche vous avez de la chance de ne pas la retrouver en travers de votre corps.

Un autre sourire étira mes lèvres, j'avais l'impression de me faire gronder comme lorsque j'étais enfant, hilarant vraiment.

- Ensuite, je ne vous demande pas d'être devin mais de faire attention. Il y a des dizaines d'elfes qui chasse dans cette forêt et si vous ne faites pas attention vous finirez avec un flèche à travers le corps. Si j'avais décoché la flèche destiné au faon que vous avez fait fuir, vous vous retrouviez la jambe transpercé. Et je m'appelle Elweryn R'uvya

Je ris légèrement, franchement amusé, finalement si de prime abord elle avait l'air en colère, je la trouvais franchement amusante et terriblement belle d'ailleurs...
Mais son autre remarque eut le don de me faire grimacer:

- Et vous pouvez dire à votre Vrrir de nous rejoindre, nous savons qu'il est là.


Saphyr sortit alors du buisson une fois repérée, elle paraissait amusée et marchait la tête haute en fixant la panthère d'un air curieux, elle n'en avait jamais vue, et moi non plus au passage, mais de nature curieuse elle s'approcha pour la sentir un instant.

-Bravo quel flair...

Mon sourire avait disparut, je n'aimais pas vraiment qu'elle m'accompagne ainsi chaque fois, elle m'étais très chère à vrai dire et je prenais soin d'elle plus que quiconque ne le faisait, elle était mon âme-soeur après tout... Et me connaissait mieux que personne.
Saphyr vint se poster à ma droite et s'assied d'un air tranquille en se léchant les griffes, ma main posée sur le sommet de sa tête la grattant derrière les oreilles et la faisait ronronner de plaisir, puis histoire de me faire pardonner je laissais Saphyr sur place alors qu'Elweryn allait dépecer l'animal.

De mon côté, je partis en direction d'un lac auprès duquel j'étais passé, me déplaçant trop silencieusement pour un humain, démontrant ainsi mes années d'entraînement et finit par tomber sur un groupe de daims, l'un d'eux le plus chétif et plus petit se traînait à l'écart avec une patte blessée, Je lançais alors un sort de paralysie et m'approchais pour enfoncer ma lame au travers sa gorge histoire de le tuer net qu'il ne souffre pas... Puis, le chargeais sur mon dos et venait retrouver Saphyr, Elweryn et sa panthère, déposant mon trophée de chasse au sol et allant m'installer sur une souche.

-Elle se nomme Saphyr...

Dis-je simplement en désignant ma compagne. Mon sourire était maintenant évanoui et mon visage avait retrouvé son sérieux habituel, je ne me gênais pas pour sortir une bouteille de whisky de mon sac et l'ouvrir proposant naturellement un verre à l'elfe, après tout... J'étais un gentleman...

____________________


What do you want Invité ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[A.C]Une rencontre qui risque de mal tourné... Ou pas[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BISOU X GRIFFON/CANICHE FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» Marianne en ligne détourné
» Chemin détourné
» La tournée des joueurs
» Hannah:Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre. (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Selenda :: La grande forêt-