AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Sam 1 Mar - 19:18

ATTENTION, bien lire cet avertissement avant de commencer à lire le rp.
Le contenu est susceptible de choquer les âmes sensibles. Donc si vous vous sentez mal devant des séries comme Game of Thrones, des jeux comme God of War, ou la filmographie de Zack Snyder (300, Watchmen...), n'allez pas plus bas. Vous voilà prévenu(e)s. Après, si vous lisez quand même, faudra pas venir vous plaindre ! (Vous n'allez pas à un match de boxe pour vous plaindre ensuite d'avoir vu des gens se taper dessus.)
Je précise quand même que rien de pornographique (au sens strict du terme) n'est présent dans ce rp. Donc refermez les braguettes les mecs (oui, je m'adresse à deux personnes maximum, dont moi-même). On reste au stade "érotique", donc tout public.
Pas non plus d'incitation à la drogue/alcool/boire du sang, il s'agit d'une fiction, bref, restez clean, buvez surtout de l'eau, mangez cinq fruits et légumes par jours, toussa toussa.
Et pour l'éventuel parent qui voudrait me dire sa façon de penser, sachez que cet avertissement et le gros "PEGI 16" dans le titre sont pas là pour faire joli. Donc si votre enfant lit quand même, c'est sa décision, délibérée et manifestement voulue.
Enfin, pour ceux que je n'ai pas cité, et qui liront le rp, je redeviens agréable et je leur souhaite une bonne lecture  Bouchetrou  (bande de dégueulasse ;p)




La taverne était bondée, comme à son habitude. Le barman enchainait les commandes comme un pro, tandis que les serveuses glissaient habilement entre les tables, les chaises, et les poivrots un peu trop entreprenants. Il faut croire qu'il n'y a pas d'heure pour se prendre une cuite, on était à peine en début de soirée. Enfin moi je dis ça... Après avoir poussé du bout de l'index un dormeur un peu trop alcoolisé pour qu'il tombe et me laisse sa table, je m’assis dans un coin de la salle, à l'abri de la foule et surtout des emmerdeurs potentiels.

Bon sang, je ne saurais dire si cette ambiance m'avait manqué, depuis le temps que je n'étais pas venu ici. Entre les missions, une petite bière tranquille, puis hop, on repartait une semaine dans un autre pays, un autre continent, voire une autre planète. Maintenant, avec Lei et Eiko, c'est drastiquement différent. Fini, la bière tranquille. Entre les missions, on sauve le monde. Et pour ceux qui se demandent pourquoi j'arrête pas les missions... Bin faut bien rapporter l'argent à la maison. Les matières premières, l'équipement, les réparations, ça coûte bonbon tout ça, mine de rien ! Bon, c'est pas « exactement » comme si j'avais besoin de dormir... Puisque je n'ai justement pas besoin de dormir... Mais bon, un peu de temps pour moi aussi de temps en temps, ça fait du bien. Mais en même temps... Aaaah bah j'aime ça, l'aventure. Attention hein, pas l'aventure conte de fée, je vous parle de la vraie aventure, celle où tu reviens avec un bras en moins, du sang plein ton épée et un vieux sourire bien sanguinaire sur le visage. Ouais, j'aime bien au final.

*T'es maso.*

Bin oui mais que voulez-vous que je vous dise, je suis fait pour ce travail, et ce travail est fait pour moi, j'y peux rien. Je suis désolé, mais quand tu fais de la chasse aux harpies pour le plaisir d'affronter une volée grouillante, puante de plumes et de jurons...

*C'est que t'es un grand malade dans ta tête.*

Alors de deux choses l'une : déjà, je ne suis pas un grand malade dans la tête, J'AI un grand malade dans ma tête, ensuite je fais encore ce que je veux. Et puis comme dirais l'autre, quand tu es bon dans quelque chose, tu te dois d'en tirer profit. Alors si en plus t'aime ça, au final, risquer sa vie, c'est bien peu de chose.
J'étais encore perdu dans mes pensées quand une serveuse me donna ma bière. Le patron connait encore mes habitudes ? Il adressa un salut rapide au regard étonné que je lui lançais, avant de retourner à sa tâche. Sympa tiens. Je donnai les crédits-muts à la jeune demoiselle, qui disparu aussi rapidement qu'elle était arrivé. Bon, une bonne soirée qui commence si je ne m'abuse...

- Tiens, tiens, mais qui voilà ?

… J'ai parlé trop vite. Une bande d'elfes violets, que je connaissais depuis quelques années déjà, et qui pouvaient pas me supporter du simple fait de mon existence, se tenait devant moi. Leur chef, qui l'était visiblement parce qu'il était plus stupide que la moyenne des gens stupides quand on les comparait à des Mangeurs de boue, mais qui néanmoins semblait être le seul du groupe à être doué de parole, s'adressa à moi.

- Alors l'hybride, ça faisait longtemps. Tu sais, depuis que ta copine a fait exploser mon tapis volant ?!


- Tu oublies le passage où je vous fous une trempe mémorable ici-même, celui où vous vous faites avoir par une paire de seins... Ah, et le passage où la porteuse des seins en question vous tague gentillement la figure au feutre indélébile.


J'ai des amies très bizarres.
N'appréciant visiblement pas ma remarque, il tapa du poing sur la table, renversant ma bière au passage. Ma %&$¤@ bière, espèce de sale petit...

- Tu sais combien de temps j'ai mit à enlever les marques ?! Certaines tenaient tellement que j'ai du me faire tatouer pour qu'elles ne se voient plus ! Alors écoute moi bien, sale hybride, tu...

- Non, toi, tu m'écoutes,
répliquais-je, après avoir attrapé son bras pour le lui tordre dans le dos et le maintenir le visage contre la table. Des années que toi et ta bande, vous me les brisez. Et je suis bien sympa de ne pas encore avoir pété de cable. Mais si tu reviens une fois, encore UNE seule fois, me courir sur le système, je te racle les dents sur le pavé, et je fais en sorte que la radio de tes os ressemble à une partie de Mikado. Je suis bien clair ? Bieeen. Alors maintenant casse-toi si tu veux pas que Nox te mange les yeux en prime.

Le corbeau se posa devant l'elfe, et fit claquer son bec d'un air menaçant. Il se dégagea, les cheveux et la joue ruisselant de ma bière, et s'enfuit sans demander son reste. Punaise, ça y est, je suis de mauvaise humeur maintenant. Il faut que je prenne une rasade de sang, sinon je vais littéralement sortir les griffes. Grmblfchier, elle commençait bien la soirée pourtant. C'pas vrai ça. Je me rendis devant le tableau des annonces, bousculant au passage la moitié des chasseurs de primes qui se trouvaient là, et pris une affiche au hasard. J'sais pas ce que c'est, si ça se trouve quelqu'un d'autre était intéressé et je lui suis passé devant. M'en fous, pas mon problème, faut que je me défoule. Pas envie de me prendre la tête à trouver un truc.

*Et visiblement pas envie non plus de faire des phrases correctes.*


Ah toi, la sombre engeance, tu la fermes. J'en ai déjà suffisament gros pour qu'en plus tu vienne la ramener. Nox se posa sur mon épaule, et tenta de me calmer, mais c'était pas la peine. Tout de suite, si quelqu'un venait me parler, il y avait de bonne chance pour que je l'invite à rejoindre les démons dans les Limbes !

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Revan//Xanth//Erik le Sam 26 Juil - 11:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 2 Mar - 19:55

Lucia en avait plus que marre de rester cloîtrée dans son bateau. Cela faisait plus d'une semaine qu'elle n'était pas sortie : Shmousi lui rapportant de quoi manger tous les jours, elle restait à dormir dans sa cabine, à ne rien faire...

Pourtant, ce jour-là, Lucia avait envie de sortir. Elle avait certes énormément de chasseurs de primes derrière elle, mais elle s'en fichait. C'est pas une bande de branleur qui va l'empêcher d'aller se mettre une race !

A deux doigts de sortir de sa cabine, elle remarqua son reflet dans le miroir. Une petite demoiselle, aux longs cheveux noirs, aux yeux vairons, et au corps étrange. En regardant bien, elle remarqua qu'elle n'était pas si mal foutue que ça, même si on voyait ses côtes et qu'elle avait le ventre creux, elle avait une bonne poitrine, et des fesses fermes et rebondies. De plus, sous sa peau elle voyait rouler, à chaque mouvement, ses muscles. Elle a donc un physique avantageux ? Bon à savoir... adressant un petit sourire à son reflet en sous-vêtements, elle alla enfiler une chemise blanche, un pantalon, des bottes et un corsets noirs, puis elle s'alluma une cigarette. Entre deux bouffée, elle se maquilla ses yeux, faisant ressortir le bleu pour l'un, le vert pour l'autre. Un fois cela finit, elle mit ses longs gants noirs sur ses fines mains blanches, puis jeta sa cape sur ses épaules. elle remonta sa capuche, et entreprit de placer son épée à son flanc, et ses nombreuses dagues aux endroits prévus à cet effet. Sur son corps. On est jamais assez armé ! Et les armes blanches sont souvent les plus efficaces. Elle ajouta aussi quelques fioles de poison à sa ceinture, et sortit enfin sur le quais. Elle souffla une épaisse fumée blanche, avant d'appeler son aigle, qui la suivit dans le ciel, laissant une grande ombre noire planer sur la demoiselle.

elle arriva devant un bar, d'où sortirent précipitamment une bande d'Efles violets. La voyant, ils avancèrent vers elle à la manière des prédateurs.

"Alors comme ça on se promène seul la nuit chérie ?
- Tu es vraiment sûr de t'adresser à moi ?"

La demoiselle, le visage caché sous sa capuche, observa ses adversaires. Le chef des Elfes, ou du moins ce qui semblait l'être, s'avança vers elle, comme s'il voulait la... draguer.

" Bien sûr, qu'elle autre donzelle serait assez imprudente pour se promener ici, près d'un bar, seule, la nuit ?"

Lucia enleva sa capuche, découvrant ses célèbres yeux vairons. Elle afficha un sourire suffisant, avant de rétorquer :

"Moi, ça te pose un problème ?"

L'Elfe parut un instant apeuré, mais se reprit aussitôt, et s'approcha d'elle, essayant de lui attraper le bras. A une vitesse surhumaine, la jeune fille le contourna, et lui enfonça une dague dans la main, pendant que son aigle fondait sur les autres avec un cri perçant. Le chef hurla, et se retrouva avec un couteau dans la nuque.

Une fois le carnage terminé, Lucia remit sa capuche, et rapetissa son aigle, qui vint ainsi se poser sur son épaule.

*Tu sais que je déteste quand je fait cette taille !*
* Je le sais mon mignon, mais c'est plus discret qu'avec tes deux mètres de haut !*

L'aigle continua à râler dans sa barbe, tandis qu'elle poussait la porte du bar. Tout le monde se tourna vers elle, ayant entendu le bruit de la bataille dehors.

"C'est bon, je viens juste me mettre une race !"

Lucia avait parlé, et les hommes, la confondant avec un homme, reprirent leurs conversations tandis qu'elle s'allumait une cigarette. Elle alla vers le bar et commanda une pinte de bière, qui arriva dans les trente secondes suivantes. Rapide ce service ! Bonne soirée qui commence !

La demoiselle commença à siroter sa bière, avant de la finir à grande lampées. elle venait de remarquer quelqu'un, qui ne devrait pas faire ce qu'il est en train de faire. Elle lança des crédit-muts au barman, avant de s'élancer vers l'homme, et de lui prendre la feuille des mains.

"Si j'étais toi, j'éviterais de prendre celui-là, tu risque très, très gros..."

Elle pointa de sa main libre une dague dans le dos de l'inconnu, cachée par sa cape... personne ne remarquerait rien. Elle lâcha la feuille au sol, et amena sa cigarette à sa bouche, avant d'enlever sa capuche. L'homme pourrait voir ainsi ses yeux, et voir qu'il avait en face de lui la personne de l'affiche... qui tenait une dague à la lame empoisonnée contre son dos. Alors soit il coopérait, soit il mourrait, et elle n'aurait même pas pu se mettre une mine... dommage... Espérons qu'il fera le bon choix !

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 2 Mar - 23:44

Dehors, une sorte de bagarre semblait avoir lieu. Allons bon, cette bande de boulets cosmiques n'avaient pas eu le cran de m'attaquer, alors ils s'en prenaient à quelqu'un d'autre. Une vraie plaie ces types, j'vous jure. Enfin, c'était plus mon problème. Et c'est dans leur intérêt que je dise ça. Après avoir bu une bonne gorgée de sang dans ma gourde, je jetai un œil à l'affiche que je venais d'arracher. Un assassin. Bon, c'était pas le must, mais ça ferait l'affaire. C'était même une assassine, cheveux bruns, yeux dépareillés... Pas de nom, mais une hybride Elfe/Vampyre, à ce qu'il semblerait. Bien ça, une odeur plus facile à traquer. Mais je me méfiais des filles, j'avais jamais de chance quand il s'agissait de les débusquer ou de les affronter.

Je m'apprêtais à m'asseoir, quand je sentis la feuille m'échapper des mains. Non mais dis donc, espèce de bouffeur de bouse de traduc, je vais t'apprendre à voler les missions des autres moi ! J'allais pour me retourner, mais une silhouette encapuchonnée se mit sur mon chemin et se colla presque à moi, tandis que je sentais dans mon dos quelque chose de pointu. Brokl, qu'est-ce que c'était que ça ENCORE ?! C'est une voix féminine qui chuchota :

- Si j'étais toi, j'éviterais de prendre celui-là, tu risque très, très gros...


Mais oui, je suppose que si tu me braques avec ton arme, c'est que tu es très très inquiète pour ma santé et mon intégrité physique. Bon, pas de panique, d'abord, connaître l'ennemi. Je pris une grande inspiration, afin de m’imprégner de son odeur. Du sel, elle vivait près de la mer, bon à savoir. Du sang aussi, frais, et ce n'était pas le sien. Elle venait de se battre, et s'en était sortie sans égratignure. Pas bon pour ma pomme ça, par contre. Mais elle dégageait également une odeur que je ne retrouvais pas partout. A la fois elfe et vampyre... Elle retira sa capuche. Ses yeux, un bleu et un vert, me fixèrent avec intensité.
Naaaan, karma de merde. Quand je vous disais que j'avais jamais de chance. J'ai sérieusement dû être un connard dans une autre vie pour que les Dieux me haïssent autant, sans déconner. Non parce que, le coup du « je prend l'affiche, la cible est à deux mètres », on trouve ça que dans les films, et encore, c'est tellement nanard qu'on le fait même plus ! Enfin, le jour où quelque chose de normal m'arrivera dans une journée sera à graver dans les annales. Et sans être vulgaire, si je ne veux pas que toute cette histoire se retrouve dans les miennes, je dois réagir vite ! J'avais une seconde pour réfléchir, le temps qu'elle souffle la fumée de sa cigarette.

Autour de moi, aucun client ne semblait réagir. Elle se camouflait suffisamment bien, elle pourrait me tuer sur le champ, personne ne saurait ce qu'il s'est passé. L'affiche était par terre, mais avec tout ce monde, on ne la remarquerait jamais. Et je pourrais envoyer Nox chercher de Lei ou Eiko, mais elle l'avait vu, et son familier était un aigle, il pourrait le suivre facilement. Pas d'aide à attendre de l'extérieur donc, je ne pouvais m'en remettre qu'à moi-même. Super.
Sortir mon tomahawk me prendrait trop de temps, idem pour mon arbalète. Je notai également qu'elle ne visait pas d'endroit précis avec son arme, donc c'était une amatrice, ce dont je doutais fortement, soit la lame était empoisonnée. Même si je la frappais, elle pourrait me blesser, et je ne pouvais pas prendre le risque qu'Eiko n'ait pas l'antidote, ou que le poison soit trop fulgurant pour qu'on me l'administre à temps. Reculer n'était bien sûr pas envisageable. Alors faisons l'inverse : rapprochons nous. Il fallait que je sois en position de négocier, puisque la moindre blessure pouvait potentiellement m'être fatale. Sans prévenir, je me plaquai contre elle, et passai ma main dans son dos à elle, juste entre les omoplates, griffes à moitié sorties. Sa cape cachait parfaitement notre situation, et du point de vue du reste de la salle, nous ne faisions rien d'autre que... hum, nous faire un câlin. Bon, c'est gênant, mais je préfère ça à une mort probable.

- Le moindre mouvement, je t'embroche le cœur, et on meurt tout les deux. Et comme la mort, j'ai déjà donné une fois, je peux te confirmer que l'expérience n'est pas agréable. Alors ce qu'on va faire, c'est s'asseoir tranquillement à cette table, commander deux bières, et discuter dans... le... calme.


Elle ne semblait pas d'accord d'accord, mais je ne lui laissais pas vraiment le choix. Je m'installai sur la banquette avec raideur, la forçant à faire de même. Nous étions toujours collés, à griffes et couteaux tirés, mais tant que cette cape nous camouflerait, impossible pour qui que ce soit de s'apercevoir dans quelle situation nous étions inextricablement emmêlés. Nos deux familiers se posèrent sur la table, se regardant en oiseaux de faïence, tandis qu'une serveuse déposait les bouteilles devant nous. Sans perdre la jeune fille de vue, je lançai mes crédits-muts avec ma main libre. Nox, même si il faisait des efforts pour ne pas le montrer, avait un peu la trouille. L'aigle miniaturisé devait sans doute le dépasser en force et en taille réelle, mais je le rassurai en lui promettant de régler ça sans qu'il ait à perdre la moindre plume. Je tendis la main vers ma bière, et bu une gorgée avant de parler.

- Bon, maintenant que je t'ai payé un coup, on va commencer par les présentations. Revan. Revan Helm.

Je n'étais qu'à quelques centimètres de son visage, et je pouvais distinguer l'odeur du sang dont je parlais tout à l'heure. De l'Elfe, et pas n'importe lequel, ce sang là s'était assez souvent retrouvé sur mes phalanges pour que je le connaisse par cœur. Oh, je crois que je viens de comprendre d'où venaient les bruits de bagarre. Et si c'était ce que je pense, elle venait de me retirer une épine du pied de manière définitive. J'aurais aimé que ce ne soit pas à coup de dague, mais j'avoue éprouver une certaine satisfaction quant au fait que cette bande de salopards aient eu ce qu'ils méritaient. Je pourrais presque la remercier... Si elle ne pointait pas sur mon dos un engin de mort.

Autrefois, j'aurais sans doute trouvé quelque chose d'honorable à faire. Mais plus maintenant. Lei et Eiko m'avaient suffisamment rodé sur les méthodes viles et pernicieuses que certaines personnes pouvaient employer. Et si il le faut, je n'hésiterai pas à faire de même.
La soirée s'annonçait intéressante finalement...

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 3 Mar - 13:27

Lucia sentit la main de l'inconnu se placer contre son dos pendant qu'elle soufflait sa fumée. Les griffes se pointèrent entre ses deux omoplates.

"Le moindre mouvement, je t'embroche le cœur, et on meurt tout les deux. Et comme la mort, j'ai déjà donné une fois, je peux te confirmer que l'expérience n'est pas agréable. Alors ce qu'on va faire, c'est s'asseoir tranquillement à cette table, commander deux bières, et discuter dans... le... calme.

- Une fois seulement ? Petit joueur..."

La demoiselle lâcha un sourire enjôleur. Elle avait déjà tué, et bien plus d'une fois. Franchement, la mort ne la dérangeait pas le moins du monde. Même s'il est vrai qu'une personne comme celle en face d'elle, elle aurait peut-être quelques regrets... Mais passons. L'inconnu la força à s'asseoir, et elle se rapprocha encore plus de lui, voyant bien que leur proximité le rendait un peu nerveux. Elle, elle s'en fichait : étant très tactile de nature, elle n'hésitait pas à se rapprocher des gens. Beaucoup pour selon certaines personnes. Mais bon. Elle acceptait ce défaut, et assumait parfaitement le fait d'aimer les câlins... voire plus... HUM !

Le jeune homme lui paya une pinte de bière, et lança ses crédit-muts sans lâcher les yeux vairons de la demoiselle.

"Bon, maintenant que je t'ai payé un coup, on va commencer par les présentations. Revan. Revan Helm."

La demoiselle se colla à lui et rengaina habilement sa dague, avant de se dégager d'un frémissement. Elle attrapa sa pinte et la finit d'une traite. Oui, elle tient très bien l'alcool, et n'a donc aucun mal à enchaîner plusieurs bières sans même être pompette. Elle jeta un coup d'œil vers son Familier.

* Quel trouillard son piaf !*
* Hey ! Sois gentil, je te signale que tu était pareil quand je t'ai vu la première fois !*
* Ouaiiiiiiiiis mais... c't'ai pas pareiiiiil !*
* Mais quelle mauvaise foi ! Essaie de faire ami-ami avec le corbeau, ça te fera un ami*

Le dialogue n'avait duré que quelques secondes, et la jeune fille caressa affectueusement le plumage de jais de son oiseau. Mais s'ils s'envoyaient toujours bouler, ils s'adorent, et se le montrent tout le temps.

"Moi c'est Lucia, Lucia Van Orn. Enchantée ! Alors, qu'est-ce qui t'amènes dans ce bar de vikings ? Un chagrin d'amour ? Une pause entre deux missions ? Une petite envie de fourniquer avec une serveuse ?"

Elle lâcha un sourire compréhensif. Elle-même en avait besoin. Et même assez souvent. Mais bon... en général, elle arrive toujours à avoir ce qu'elle veut. 'Fin bref !

Lucia respira un grand coup, comme pour se détendre. Derrière l'odeur de transpiration, d'alcool et de fumée, elle pouvait sentir que l'inconnu n'était pas humain. Un hybride. Tant mieux ! Les humains sont trop fragiles, c'est trop chiant ! Celui-ci serait résistant...

La jeune fille tira sur sa cigarette, et l'éteignit dans le cendrier sur la table. Puis elle se paya une bouteille de rhum. Parce que son but premier était tout de même de se bourrer la gu*ule ! Donc autant partir sur du gros, du pur.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 3 Mar - 17:53

Pour toute réponse, elle commença par retirer l'arme qu'elle pointait sur moi. Bon, restons méfiant, ce ne serait pas la première fois que j'aurais affaire à ce genre de ruse vieille comme le monde. Mais montrons un peu de bonne foi de notre côté, et rengainons les griffes. Son arme était à présent rangée, et si un combat devait se jouer, ce serait au plus rapide. Et comme je n'avais pas besoin de porter ma main au fourreau, j'aurais l'avantage. Néanmoins, la jeune fille semblait avoir véritablement abandonné toute volonté de se battre, car je la vis s'envoyer sa pinte d'un demi-litre d'une seule traite. Et bien et bien, pas mal. Je déteste boire trop d'alcool, ça émousse les sens, et j'ai besoin de toute ma logique pour rester opérationnel, mais tout d'un seul coup, comme ça, sans avoir encore mangé, je dois l'admettre, pas mal.

- Moi c'est Lucia, Lucia Van Orn. Enchantée ! Alors, qu'est-ce qui t'amènes dans ce bar de vikings ? Un chagrin d'amour ? Une pause entre deux missions ? Une petite envie de fourniquer avec une serveuse ?


… Wow, ça a le mérite d'être direct. Bon, je commençais à avoir l'habitude. Je répondis laconiquement, en mode automatique, afin de me concentrer sur mes réflexions.

- Je suis juste un habitué. J'avais envie de me détendre. Et toi ?


Van Orn ? Hmm, j'avais en mémoire la plupart des gens à connaître dans mon métier (du plus dangereux des gardes au plus corrompu des nobles, en passant par les indics les plus informés), mais le nom Van Orn ne me disait rien. Pourtant, les hybrides ne sont pas légion, et j'ai eu tôt fait de connaître les familles mixtes d'Autremonde. Mais pas de Van Orn non plus. Soit c'était un véritable fantôme administratif, soit elle me mentait, soit les deux. Etrange. Etrange et intrigant.
Elle respira un grand coup. Bon, je connaissais la combine, mais elle ne pourrait pas faire grand chose de savoir que j'étais un hybride, alors je laissais faire. Puis elle commanda une bouteille de rhum. Ah oui d'accord, l'idée de combat, elle l'avait carrément jeté par la fenêtre ! Je veux dire, une bière cul-sec, passe encore, mais le rhum... Impossible de ne pas être affecté. Ca peut être imperceptible, comme un dizième de seconde de retard pour aligner deux pensées cohérentes, et ça paraît pas comme ça, mais quand le dizième de seconde, tu le prends dans le cou...

*Ca te reste en travers de la gorge.*


C'est l'idée.
Mais d'un autre côté, si vraiment elle ne cherchait pas le combat, s'envoyer la bouteille entière n'était pas gênant, puisque... Bah elle n'aurait pas à se battre. Donc dizième de seconde ou pas, peu lui importait. Booon, et bien... Finalement, cette soirée allait pouvoir être peinarde alors ! Je bu quelques goulées de bière, tranquilisé par l'idée d'avoir, enfin, depuis le temps, une soirée nor-male. Je veux dire, plus normale que d'habitude, parce que je vais la passer aux côtés de ma cible je vous rappelle. Ca vous donne une idée du degré de normalité de mes autres soirées.

Je tendis un crédit-mut à Nox, qui le prit dans son bec et s'envola jusqu'au bar. Là, il tapota contre les tuyaux pour que le tavernier le remarque, et celui-ci lui donna un petit sac, qu'il rapporta ici après avoir payé. Il défit le nœud habilement avec ses pattes, et se mit à manger la viande qui s'y trouvait. Habitué était un bien petit mot. J'étais chasseur de prime depuis... huit ans maintenant ? Et je prenais toujours mes missions ici. Sauf quand elles émanaient d'un type du genre gouvernemental, mais pour ce qui était moins officiel, c'était ici. Du coup, le barman connaissait bien mes habitudes, et celles de mon familier aussi. Enfin, revenons en à notre assassine.

- Bon, et pourquoi tu es recherchée exactement ?

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 3 Mar - 23:20

" Je suis juste un habitué. J'avais envie de me détendre. Et toi ?"

Soit c'était vrai, soit il avait une idée derrière la tête... Lucia pencherait plutôt vers la deuxième solution, étant donné que la réponse du dénommé Revan était mécanique. Comme s'il s'était répété cette phrase des millions de fois, mais que ce n'était plus du tout naturel.

Avec un regard suspicieux, la demoiselle répondit tout de même à sa question. Et avec honnêteté en plus !

" Besoin de me prendre une cuite, j'ai plus rien sur mon bateau, à part des clopes..."

La jeune, ayant reçu sa bouteille, bu directement quelques gorgées au goulot avant de se tourner brusquement vers l'aigle, qui venait de s'envoler pour ramener un sachet. Rien qu'à l'odeur, Lucia savait que c'était de la viande. Comme quoi, avoir une ascendance Vampyr, c'pas trop mal !

Le corbeau ouvrit habilement le sac avec ses pattes, avant de se mettre à déguster la chair. Son Familier à elle la regarda avec des yeux implorants.

" toi aussi t'en veux mon mignon ? Partage avec lui, je payerais la prochaine côte de bœuf !"

Son aigle noie vont se frotter à elle, avant de s'élancer et demander poliment au corbeau de la nourriture, en lui expliquant que la prochaine, ce serait lui qui lui en donnerait. Trop mignon. Mais revenons à notre inconnu. En l'observant bien, elle remarquait un gouffre de tristesse et dans haine dans ses profonds yeux noirs. Ses cheveux d'os négligés montraient bien qu'il n'utilisait voire ne connaissait même pas la signification du mot "peigne". Il avait une ascendance Vampyr lui aussi. Ça fait un point en commun !

" Bon, et pourquoi tu es recherchée exactement ?"

Lucia planta ses prunelle de différente couleur dans les yeux noirs du garçon. Peut-être était-il un peu idiot sur les bords...

" Devines Einstein ! Si ma tête vaut autant de crédit-muts, je suis quoi à ton avis ?"

Elle avait rétorqué d'un ton calme, limite taquin. Elle était là pour se détendre, et se faire des amis. Alors autant ne pas trop le brusquer... Pour l'instant...

{pas très long désolée, mais là j'ai pas la force de faire quelque chose de plus intellectuel...}

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mar 4 Mar - 17:22

Elle me regarda comme si je venais de dire quelque chose de stupide.

- Devines Einstein ! Si ma tête vaut autant de crédit-muts, je suis quoi à ton avis ?

Ohé hein, moi je demandais, c'est tout. J'étais au courant qu'il s'agissait d'une assassine, simplement, je voulais juste savoir qui elle avait pu tuer pour mériter une telle prime. Ça faisait une sacrée différence qu'elle ait tué une famille avec les enfants, le bébé, les p'tits cousins, la grand mère et le poisson rouge, ou juste un imbécile d'aristocrate dont les parents étaient suffisamment riches pour déposer une somme pareille. Je ne répondis pas, me contentant d'avaler quelques gorgées supplémentaires de bière. Et puis bon, il y avait des crimes pires que le meurtre, je sais de quoi je parle.

Elle avait les yeux verts et bleus... Outre le fait que c'était joli, c'était aussi peu commun. Pour les humains. Concernant les elfes et les vampyrs, je ne savais même pas que c'était possible. Encore un truc bizarre avec elle, ajoutons à cela qu'un assassin dont on connaissait le visage et qui était encore vivant... Je vote pour des relations haut-placées. Ca, ou elle causait un massacre partout où elle passait. Et comme elle était encore en vie dans une taverne de chasseurs de primes, et que personne n'était encore mort, l'option « piston » était la plus probable. Du coup, ma méfiance revint au galop. Au service de qui pouvait-elle donc être, si c'était le cas ? Trop de mystère autour de cette fille, je n'aime pas ne pas savoir. Et je ne pouvais même pas me renseigner auprès de mon père à l'administration, parce qu'elle était juste à côté de moi. Damned.

En la voyant s'envoyer un cul-sec de rhum, je me demandais quel goût ça pouvait bien avoir. J'veux dire, bon, ok, j'avais un gros a priori sur les alcools forts et le principe de se mettre mal, tout simplement parce que l'idée même de ne pas avoir toute ma tête me faisait flipper. D'autant que si ça se trouve, il y avait des chances pour que ça laisse une porte mentale grande ouverte pour l'autre psychopathe. Mais comme dirait l'autre, autant ne pas mourir idiot, n'est-ce pas ? Je tendis la main vers la bouteille.

- Tu permets que je... ?

Elle me regarda avec circonspection, avant de hocher la tête. Je me saisi du liquide ambré, persuadé de faire une bonne grosse connerie, avant de le verser dans mon verre. Après tout, des conneries, faut bien en faire un jour, et puis bon, j'suis adulte, j'assume, tant pis. Nox paraissait inquiet, et je dois avouer que je l'étais un peu aussi. On verrait rapidement si je tiens l'alcool...
Hmm, ouais, c'pas si mal. Le goût est pas sensationnel, mais ça réchauffe. Lucia me regarda, intriguée, et demanda :

- Attends... T'en as jamais bu ?

- Me bourrer la gueule n'a jamais été dans mes projets. Jamais réellement eu le temps, et l'intérêt m'a toujours échappé de toute façon. Du coup non. Mais t'as des boissons à me conseiller ?

Vous savez quoi ? Pour une fois, juste ce soir, je vais arrêter d'être raisonnable. Je vais arrêter de me prendre la tête, de chercher le pourquoi du comment, la logique au minimum, et on tente des trucs. Ça fait un peu trop longtemps que je reste dans mon carcan, il est temps de sortir un peu. Je dis pas non plus que je vais changer du tout au tout, mais je vais au moins faire une exception pour l'alcool.
...
Je viens réellement de penser ça ?

*Yep.*

*Absolument.*


Oh merde. Soit j'ai réellement décidé de tourner une page, et auquel cas c'est quand même pas une décision anodine, soit le rhum fait effet.

[HR : Je me suis permis de te faire réagir pour avancer un peu, j'espère que ça te dérange pas ^^"]

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mar 4 Mar - 22:46

Lucia regarda Revan avec attention. Il devait se demander qui elle était, et pourquoi personne ne l'avait remarqué dans ce bar alors qu'elle peut offrir la plus grosse somme d'argent. Et sûrement aussi la couleur de ses yeux, qui était quasi-impossible à trouver pour des hybrides de son espèce. 'Fin bref, passons. Elle n'avait aucune envie de se poser trop de questions. Ça faisait une semaine qu'elle n'avait pas arrêté de réfléchir, alors STOP.

* Ouais, arrête de penser deux secondes et profite !*
* Oh toi, chut ! Je te signale qu'un shooter Rhum-Vodka te mets K-O alors que moi, ça ne me fait rien ! Donc j'ai encore largement le temps de penser avant de faire n'importe quoi !*

L'albinos tendit une main vers sa bouteille, et la demoiselle se força à lâcher le verre... trop protective... et peut-être un peu possessive aussi...

" Tu permets que je... ?"

La jeune fille le regarda avec étonnement. En général, on demande même pas, on prend directement. À moins que...

" Attends... T'en as jamais bu ?

- Me bourrer la gueule n'a jamais été dans mes projets. Jamais réellement eu le temps, et l'intérêt m'a toujours échappé de toute façon. Du coup non. Mais t'as des boissons à me conseiller ?"

Lucia étouffa un rire. Lui qui venait "régulièrement" selon ses dires, n'avait jamais goûté au Rhum ? Pauvre, pauvre petit... jamais initié à la boisson des pirates... Quelle honte ! Il est grand tant que la demoiselle intervienne pour réparer ce malheur !

" J'aime bien la Vodka, et le Whisky, et aussi la Tequila. Et la bière bien sûr, toute marque comprises ! Mais si tu veux une dégustation, je vais en ramener à mon bateau, tu pourras passer prendre un verre s'tu veux."

Lucia lui fit un clin d'œil, avant d'étancher sa soif à grandes lampées de Rhum. Revan avait l'air un peu... Déçu par la boisson... Tant pis pour lui...

Le Familier de Lucia lança un cri perçant à une serveuse. Le temps qu'elle arrive, la jeune fille avait remit sa capuche. Elle parla d'une voix grave et cassée à la dame :

" bouteilles de Jack, un cagot de Rhum et trois bouteilles de Vodka s'il-vous-plais, avec des shooters !"

La serveuse, au fur et à mesure qu'elle entendait la liste, écarquillait les yeux. En même temps...

" Vous avez de quoi payer ?"

Pour toute réponse, la demoiselle dévoila ses yeux, et la fine cicatrice qui lui barrait l'œil gauche. Pour le pourboire, elle lâcha un credit-mut d'or. La serveuse, la reconnaissant, partit au pas de course chercher sa commande. Elle arriva quelques minutes après, et déposa le tout sur la table.

" Merci bien ! Et pas un mot de ma présence sinon..."

Lucia passa sa main sur la garde de son épée. De quoi décourager la plupart des personnes de parler de sa venue...

La jeune pirate prit une bouteille de Vodka, de Whisky et de Rhum, avant d'activer sa magie argentée pour faire rétrécir le cageot.

" Shmou' ? Tu veux bien ramener ça au bateau ? Tu reprendras ta forme initiale en dehors du bar."

L'aigle acquiesça et partit remplir sa mission. Pendant ce temps-là, Lucia se tourna vers Revan en mélangeant Whisky, Vodka et Rhum dans un petit verre en acier. Elle enleva ses gants, dévoilant ses mains blanches couvertes de cicatrices.

" Alors comme ça, t'as jamais bu hein ? Prépare-toi à avoir ta première cuite alors ! CUL-SEC !"

Elle attrapa son verre et le bu d'un seul coup. Là, ça commençais un peu à monter. Disons que sa tête commençait très légèrement à tourner. Voyant son nouvel "ami" hésiter, elle appuya sur son verre, le forçant à tout avaler d'un seul coup. Puis elle s'alluma une cigarette, et attendit la réaction du jeune homme avec impatience...

{tkt, je gère ;) }

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 5 Mar - 1:42

- J'aime bien la Vodka, et le Whisky, et aussi la Tequila. Et la bière bien sûr, toute marque comprises ! Mais si tu veux une dégustation, je vais en ramener à mon bateau, tu pourras passer prendre un verre s'tu veux.

Passer prendre un... Attendez, je ne suis pas un expert en drague, et c'est peu dire, mais le clin d'oeil qu'elle me lança était suffisamment entendu pour que je comprenne toute l'étendue de ce qu'elle sous-entendait probablement. Ou bien Har'kaïn déteignait sur moi, et je commençais donc juste à avoir l'esprit tordu. Bon, pas de conclusion hâtive, sinon je risquais de passer pour un abruti. Voyons toujours comment se passe le reste de la soirée, et on avisera en conséquence. Lucia se tourna, après avoir remit sa capuche, vers la serveuse et passa sa commande. Une commande tellement conséquente qu'elle devrait surement payer une taxe commerciale. La serveuse, qui devait à la fois être estomaquée à l'idée d'engloutir autant d'alcool fort, et atterrée à l'idée de devoir tout ramener ici dans quelques minutes.

- Vous avez de quoi payer ?


Elle avait un crédit-mut or, c'était visiblement assez pour l'intimider et acheter son silence. Ca ne payait pas toute la commande, mais elle n'avait sûrement pas envie de se voir ajoutée au tableau de chasse de Lucia. Pourtant elle ne me disait strictement rien, comment se faisait-il qu'il existe une assassine suffisamment renommée pour se voir offrir des ristournes et qu'elle ne soit pas incrite dans ma mémoire ? Il faut croire que je passais plus de temps à sauver le monde que ce que je pensais, c'est vrai que je ne m'étais plus tellement mis à jour depuis un an ou deux. Je devrais peut-être. Enfin ! Pas ce soir j'ai dit. Ce soir, dé-ten-teuh. La serveuse revint avec toutes les bouteilles commandées.

- Merci bien ! Et pas un mot de ma présence sinon...

Haha, le coup de la main sur l'épée, ça fait toujours son petit effet. Mais elle n'avait pas vraiment à s'inquiéter, si elle ne voulait pas être découverte, elle n'avait qu'à demander. Le personnel de la taverne ne se préoccupait pas de qui vous étiez, et s'en fichait éperdumment à vrai dire. Tant que vous consommiez, votre tête pouvait bien être sur le tableau des affiches, ce n'était pas leur problème, vous faisiez ce que vous vouliez. A vos risques et péril. Après, je ne cache pas qu'avec une nouvelle, comme cette serveuse, on pouvait facilement abuser, Lucia avait donc eu de la chance. Avec quelqu'un d'autre, ça se serait passé autrement je pense. Ou peut-être pas, si ça se trouve elle était plus dangereuse encore que je ne le pensais...

Elle venait d'envoyer son familier ramener la plus grande partie des bouteilles à son bateau, et après avoir versé le whisky, la vodka et le rhum dans deux shooters, elle m'en tendit un.

- Alors comme ça, t'as jamais bu hein ? Prépare-toi à avoir ta première cuite alors ! CUL-SEC !

Wow, euh, direct, comme ça ? La cuite hein (un shooter, si tu le finis pas direct, c'est que c'est un verre),  j'veux dire, on se connaissait à peine, prendre une murge avec quelqu'un que je ne connais pas... En même temps, avec quelqu'un que je connais, c'est soit Lei, soit Eiko, et que ce soit l'une ou l'autre, elles en auraient surement profité pour me mettre dans une situation pas possible. Alors que là...
Mais Lucia ne me laissa pas le temps de finir mes pensées, et appuya sur le shooter, me forçant à tout avaler. Par les Anciens Dieux ! Elle va pas bien !? J'ai failli avaler de travers ! Mais alors que j'allais pour protester, une sensation bizarre monta le long de mon ventre, partant de l'estomac pour arriver au cerveau. Wow wow wow... C'était costaud comme sensation. Pas désagréable, mais costaud. Un léger frisson me fit secouer la tête. Hmm... C'était pas aussi terrible que ça pour l'instant, je parvenais à aligner deux pensées cohérentes sans difficulté. Enfin, c'est pas avec un seul verre que je verrai la différence ! La jeune fille à côté de moi souriait, attendant visiblement ma réaction. Tiens, je n'avais pas vraiment fait gaffe, mais elle avait des cicatrices sur les mains, et une sur l'oeil gauche, tout comme moi. Un léger sourire en coin, je déclarai :

- Il m'en faut un autre.

Nox m'enjoigna à faire attention, visiblement inquiet, mais je le rassurai en lui disant que tout irait bien, et de ne pas se faire de mouron pour moi. J'avais affronté une entité maléfique venue du fond des âges, des Elfes, des psychopathes, des nuées de Harpies, plusieurs mois avec Lei et Eiko, et j'étais encore en vie et partiellement entier, alors c'était pas une cuite bien au chaud dans une taverne de Travia qui allait avoir ma peau ! Après avoir rempli un autre verre, Lucia et moi nous regardâmes droit dans les yeux, et vidâmes chacun le notre en même temps. Celui-là passa mieux que le premier, mais c'était toujours... Costaud. Bon, je suppose que j'y pouvais pas grand chose pour ça. Mais...

- Il va m'en falloir plus. J'espère pour toi que tu tiens l'alcool !


Je fis craquer mes jointures, un sourire guerrier aux lèvres. Le sourire qu'on ne retrouvait normalement qu'avec Har'kaïn, devant une proie sans défense. Elle m'avait parfaitement compris : ce serait au dernier debout !

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 5 Mar - 13:54

Avec un sourire en coin, Revan lâcha :

" Il m'en faut un autre."

Fière de l'effet produit par l'alcool, la jeune fille le resservit avec joie. Ils burent leur shooter en se regardant droit dans les yeux. Apparemment, il semblait aimer ça. Tant mieux ! Et peut-être qu'il pourrait devenir plus qu'un compagnon de boisson... HUM !

" Il va m'en falloir plus. J'espère pour toi que tu tiens l'alcool !"

Ah ? Cool ! Le message était clair : le dernier debout à gagné ! Vu qu'il n'a jamais bu d'alcool plus fort que de la bière, ça allait être vite réglé. Le jeune homme fit craquer ses doigts avec un sourire meurtrier aux lèvres. Bieeeeeeeen. S'il le prenait comme ça, ça promettait d'être intéressant !

[color=black]" on va dire que c'est un peu inégal au niveau de la sobriété, mais j'espère que ça va aller pour me suivre, la dernière fois que je me suis prit une cuite, c'était après l'être enfilée un cageot de Rhum ! Alors accroches-toi !"

La demoiselle prit la pinte de bière vide et refit un shooter. Version maxi. Elle s'enfila un demi-litre d'alcool cul-sec avant d'en refaire une, et de la tendre à son compagnon de boisson.

" À ton tour maintenant, et sans prendre d'inspiration avant d'avoir finit !"

L'alcool commençait juste à lui monter un peu à la tête. Disons qu'elle est pompette maintenant. Une personne normale serait déjà en train de vomir partout après avoir ingurgité autant d'alcool. Mais elle non. Et elle adorait ça !

Après encore quelques mélanges, et toutes les bouteilles vides sur la table, la petite brune appela la serveuse et demanda une bouteille de Vodka pure, et du sel. La serveuse revint avec sa commande, et empocha l'argent d'un geste fluide.

" Maintenant, si tu es prêts, on passe à la vitesse supérieure !"

Elle bu son verre cul-sec, et lécha tout de suite le sel qu'elle avait mit sur le dos de sa main.

" Waaa, là, j'me sens l'alcool !"

Elle enjoignit son ami à faire de même. Il ne devait pas se sentir très bien à présent. Elle tenait debout, mais avait la tête qui commençait à bien tourner. Elle marchait encore droit, même si elle avait quelques spasms nerveux. Normal quoi. Alors qu'à ce stade, n'importe qui serait aux urgences, sous coma éthylique.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 5 Mar - 15:51

- On va dire que c'est un peu inégal au niveau de la sobriété, mais j'espère que ça va aller pour me suivre, la dernière fois que je me suis prit une cuite, c'était après l'être enfilée un cageot de Rhum ! Alors accroches-toi !

Bin tiens ! On verra bien si ta vantardise se justifie toujours, quand tu seras raide-ivre-morte... Oh slurk. Elle venait de refaire le même mélange, modèle géant dans un cinquante centilitres, et de le boire cul-sec. Mon côté humain se demanda si je venais pas de faire une connerie, mais mon côté elfe, qui semblait ressortir de plus en plus avec les verres, m'ordonna de ne pas laisser ce défi impuni. Et contre toute attente, ce fut mon côté elfe qui l'emporta, contrairement à mes habitudes. J'allais le finir, son verre, et pas qu'une fois !

- À ton tour maintenant, et sans prendre d'inspiration avant d'avoir finit !


Je pris le verre, et sans prendre le temps de réfléchir, je le vidai d'une traite. Oh damned, c'était BON ça. J'avais comme une sorte de montée d'adrénaline, une extase comme je n'en ressentais qu'en combat. Mes mouvements commençaient à se faire de plus en plus ample, un peu moins contrôlés, et mon sourire ne cessait de s'élargir pour devenir de plus en plus sanguinaire. Pour une raison que j'ignorais, j'avais envie de rire. Ce que je ne faisais jamais, normalement, et en plus c'était un rire diabolique, comme un sadique psychopathe qui se prépare à frapper. Comme...

*Comme moi, en fait !*


Exactement, comme lui. Comme lui... Oh merde, l'alcool me ferait devenir comme Har'kaïn ? Mais c'est pas bon du tout ça ! La taverne était bourrée de monde, ça allait être un massacre ! A moins que... Hey, mais je n'ai pas envie de sang ? Alors pas besoin d'aller égorger quelqu'un ? Non, il me fallait juste un autre verre. Aha, en fait l'alcool me faisait devenir comme Har'kaïn, sauf qu'au lieu d'être assoiffé d'hémoglobine, j'étais assoiffé de bibine. C'est quand même mieux, sauf si je tombe sur quelqu'un qui est composé d'alcool. Ce qui est rare, admettons-le.

*Euuuh, Revan ? T'es en train de raconter n'importe quoi, t'es sûr que ça va ?*

Ah bin oui Nox, t'as raison... Mon discours ne voulait pas dire grand chose... La vache, reprends-toi un peu mon vieux, les mélanges te montent à la tête un peu trop fort là ! Mais en même temps... Pas moyen de freiner. En face, Lucia finissait les verres sans discontinuer, je ne devais pas perdre la face et abandonner. Quitte à perdre, mon honneur serait sauf. Attends, comment ça « quitte à perdre » ? Mais même dans le coma, foutez-moi l'alcool par intra-veineuse, une paille, un entonnoir, mais je continuerai de boire tant que je n'aurai pas gagné ! La serveuse arriva avec du sel et de la vodka. Tiens, on a déjà fini les bouteilles ? Le temps passe vite ! Mais si la vodka, je voyais plus ou moins, qu'allait-on faire avec le sel ?

- Maintenant, si tu es prêts, on passe à la vitesse supérieure !

Supérieure ? Je pensais qu'on allait déjà pas mal vite là, mais bon, allons-y ! Elle s'envoya la vodka cul-sec, et lècha le sel sur le dos de sa main. Aaaah, mais oui, j'ai déjà vu ça je sais plus où... Quoique je me demandais si c'était pas le sel d'abord, puis la vodka. Ou alors c'est pour la tequila... Ah, damnit, je me rappelle plus. Oula, si ma mémoire me fait défaut, c'est que je dois être pas mal fait quand même. Mais je gère encore. Je voyais droit, ma vue n'était pas encore trouble ou quoi que ce soit, je bougeais peut-être un peu vite et un peu loin, mais sinon, c'était top.
Je fis comme elle, vodka, sel... Punaise. Je l'ai senti passé celui-là. Mais littéralement hein, le liquide est descendu clairement le long de ma gorge pour venir exploser dan mon estomac. La vache, ça faisait presque mal au ventre. En plus la vodka toute seule... Hmm, pas trop fan. Je devrais peut-être mettre un peu de sang dedans, pour faire faire passer le goût... Ah non ! Malheureux ! Si tu fais ça, tu vas clairement devenir « berserk ». Laisse ta gourde là où elle est, et enfile toi tes verres purs, tant pis pour le goût.

Après quelques verres de plus, nous étions clairement... Ouais, à égalité je sais pas, mais on avait un sérieux coup dans le nez quand même. Mes sens, habituellement en alerte, s'émoussaient sérieusement, et c'était comme mes oreilles étaient recouvertes par des coussins, tandis que mes yeux avait du mal à faire la mise au point, obligés de se concentrer sur une seule chose à la fois. J'alternais donc entre Lucia et le verre qu'elle me tendait après avoir englouti le sien. Je demandais à Nox si elle était dans le même état que moi, mais sa réponse dans ma tête me colla direct une migraine, comme si il hurlait. Mais je compris que la jeune assassine était pas mal sonnée, elle aussi. Héhé, on s'attendait pas à ce que je tienne autant hein ? Aaaargh, c'est une catastrophe... J'attrapai péniblement le verre, et après un soupir, vidai son contenu. Si je buvais encore, j'allais déborder. D'une voix un peu trop endormie à mon goût, je dis alors :

- Tu permets, je dois aller pisser. Ne bois pas tant que suis pas là, je veux te boire voir ce verre. L'inverse. Bref.

Me lever fut plus dur que prévu, et l'effort fourni me paru durer une éternité. La vache, mais ça faisait combien de temps qu'on était assis là à boire comme des trous ? Alors que je titubais entre les chaises, l'Orc – un collègue dont je ne connaissais pas le nom, mais avec qui j'avais accomplis quelques missions – me demanda si ça allait. Pour toute réponse, je lui adressai juste un petit signe de la main. C'est assez parlant je pense.
Une fois aux toilettes, je dû m'appuyer contre le mur en face pour tenir debout. Merde, mais qu'est-ce qui m'a pris de dire ça déjà ? Un concours de boisson, mais quelle idée... Bon, en même temps, c'est un peu ce que je cherchais, mais merde, pourquoi je l'ai cherché ? Bon, ressaisissons-nous un peu, lavons-nous les mains, et retournons-y. Le défi a été relevé, maintenant, t'assume mon vieux. Bordel...

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Jeu 6 Mar - 21:23

Lucia voyait bien qu'il commençait à plus rien faire de très coordonné. Et toc ! Dans la poche ! Elle pouvait encore en ingurgiter la petite ! Et là, elle avait juste des spasmes, et la tête qui tournait. Pas sévère, mais elle tournait encore pas mal. Ben tiens, c'était pour ça qu'elle était venue après tout non ? Alors, elle était bien.

"Tu permets, je dois aller pisser. Ne bois pas tant que suis pas là, je veux te boire voir ce verre. L'inverse. Bref."

La demoiselle éclata de rire, et, une fois le jeune homme partit faire ses besoins, elle s'alluma une cigarette. Elle en sentait encore le goût, et elle était bien roulée. Donc, elle était loin d'être ivre-morte ! Bwahahaha ! Elle allait le laminer ! Et cela faisait un bon moment qu'elle ne s'était pas autant amusée.

* Ça fait fichtrement du bien dit donc !*
* Peut-être que tu peux le ramener au bateau maintenant, sinon il va vomir partout, et dormir dedans. Au risque de se noyer.*
* T'as raison, on finit la bouteille, et on arrive. Tu passe nous prendre devant le bar ? Je suis pas sûre qu'il puisse marcher jusqu'au port dans son état.*
* Quel état ?*
* Il a titubé enallant aux toilettes.*
* Je comprend mieux... je vous attend devant le bar.*
* D'acc !*

Revan revint peu après. Quant à Lucia, elle riait toute seule, histoire de paraître plus bourrée qu'elle ne l'était. Peut-être aurait-il encore un espoir de gagner, et alors là, ce serait drôle !
La jeune brune lui resservit un verre de Vodka pure. Enfin. Plus que le petit shooter, elle avait prit la pinte de bière, et l'avait remplie à moitié. Ce qui acheva la bouteille.
Une fois prêt, elle le fixa droit dans les yeux et avala sa pinte, puis le sel. Waaaa. Il allait douiller cette fois-ci ! Mais genre dur ! A ce stade, la seule chose qu'il faut savoir de Lucia, c'est qu'elle n'a jamais la vessie pleine, et qu'elle a un estomac qui doit être recouvert de corne. Façon de parler hein, juste pour dire qu'elle a un estomac qui résiste à toute épreuve. Et elle en très fière !
Dès qu'il eu finit sa pinte, la demoiselle lança :

"Je pense que tu ferais bien de venir chez moi. Parce que vu comme tu as bu, et que tu n'es pas habitué, ce sera plus sûr de dormir au sec qu'entouré de Vikings qui puent la transpette !"

Sans vraiment attendre sa réponse, elle enfila ses gants et se dirigea lentement vers la sortie, en marchant parfaitement droit. Comme si son corps était totalement saint, sans une once d'alcool. Elle s'arrêta devant la porte, et attendit que Revan la rejoigne.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Ven 7 Mar - 3:07

Non, je ne peux pas y retourner comme ça, en me disant que ça passera. Revan, bon sang, t'es un prédateur, un chasseur, tu dois jouer avec un coup d'avance, prévoir ! Mais... Comment je pouvais avoir un coup d'avance dans un jeu de boisson ? Il fallait que je retrouve de la concentrarti... contenci... contr... du focus bordel ! L'intelligence, faut laisser tomber pour l'instant. Prends la seule chose qui peut la remplacer : ton instinct. Et arrête de parler comme si tu étais en face de toi-même, la première personne suffit amplement. Bon, fait comme tu as dis en début de soirée : arrête de penser. Ne vise plus, ne cherche plus, laisse ton corps faire.

Je me rattrapai au lavabo pour ne pas tomber. Mauvaise idée en fait, mes sens se faisaient la malle. J'étais pas assez elfe pour... Oh... OH ! Mais bon sang mais oui ! Je fouillai sur ma ceinture, à la recherche d'un petit tube métallique. Yes, j'avais bien fait d'en refaire après être revenu d'Egypte finalement. Ce mélange spécial pouvait me booster suffisamment pour m'aider à tenir la soirée ! Bardé d'hémoglobine et d'hormones elfiques, ca va me remettre d'aplomb vite fait bien fait ! Je dis pas que je tiendrai mieux l'alcool, mais je devrais pouvoir gérer un peu mieux mon comportement.

*T'es malade ?! Il est encore expérimental, dans ton états, les effets secondaires...*


Oui oh bin eh, hein, si j'étais encore conscient pour les effets secondaires, ce qui était pas garanti, qu'est-ce qui pourrait bien arriver ? J'veux dire, bon, voilà, mon côté elfe ressort un peu plus, mais de ce que j'en sais, c'est seulement avec Lei. La preuve, Eiko, y avait rien. Alors c'est bon ! C'est pas l'alcool qui va gâter le mélange. Et puis je fais encore ce que je veux, Nox. Je pris la seringue, et la plantai directement sur le côté de mon cou, pile sur la carotide. Mince, c'est costaud, ça aussi. Ma vue déjà trouble se voila de rouge pendant un instant, me faisant reculer en me tenant la tête. Je retenai un cri, tout en faisant attention à ne pas me mordre les lèvres. Car j'eu l'impression que mes canines, déjà pointues, avaient doublé en taille, mais ce n'était visiblement qu'une halucination. Mes griffes poussèrent et se rétractèrent plusieurs fois, tandis que des voix résonnaient dans mon crâne. Ah la vache, j'ai encore fait une connerie je crois.

Il fallait que je sorte quand même. Pas le choix, sinon Lucia allait penser que j'étais parti vomir, et j'aurais donc perdu. Alors allons-y. Mais une fois la porte ouverte, ce fut l'horreur. Tout ce monde, cette chaleur, ce sang qui bouillonne, tout ces mouvements que je voyais bien trop maintenant... C'était comme si tout allait trop vite dans ma tête, tout semblait à la fois si gigantesque et minuscule, et surtout lointain, c'était... Oppressant. J'avais presque envie de m'enfuir, tant le plus petit geste me semblait titanesque. Pourquoi je m'étais injecté ce truc, pourquoi ?

Je m'assis à la table où Lucia m'attendait encore, et semblait rire toute seule à gorge déployée. Bon, pas autant que moi, mais bien pétée quand même. Elle s'envoya une pinte de vodka comme si de rien n'était, et me donna l'équivalent. Oh c'est pas vrai, j'étais sensé finir ça ? Grands dieux, ce n'est pas une dent que vous avez contre moi, c'est une machoire de crocodile... Je pris la pinte, et la vidai tant bien que mal. Zut, j'aurais pas dû partir pisser, j'avais perdu le rythme.

- Slurk, le... Grblmfsel. L'est où ? Ah...


J'étais pitoyable je crois. Il fallait vraiment que trouve un truc pour résister à l'alcool, ou au moins en diminuer les effets. Même si en soit, c'était quand même paradoxal de boire en ne voulant pas être bourré, mais peu importe.

- Je pense que tu ferais bien de venir chez moi. Parce que vu comme tu as bu, et que tu n'es pas habitué, ce sera plus sûr de dormir au sec qu'entouré de Vikings qui puent la transpette !


Chez elle... Oui, bon sang oui. N'importe où sauf ici. Trop de mouvements, trop de gestes, ma tête me faisait mal. Elle se leva, et après avoir rassemblé ses affaires, pris la direction de la sortie. Pourquoi elle tanguait pas, elle ? Damned, je manquais d'entrainement, c'était indéniable. Parait-il que ce serait génétique, le fait de tenir l'alcool, dans certains pays. C'est pas de bol, je descend de trois races, et aucune d'elles est taillée pour la beuverie. Forcémment, pas de nain, d'orc, d'ogre ou autre. Va falloir faire mes classes. Bah. Je pris mon écharpe, et après l'avoir enroulé rapidement autour de mon cou, je me dirigeai vers la jeune fille qui m'attendait toujours, et m'aida à sortir. OUAH ! De l'air frais ! Bon sang, ça faisait du bien. Je pris une grande inspiration. Hmm, c'était bon ça. Essayons de récupérer vite, avant de devoir boire encore.

*Nox, va vite à la maison. Tu sais que je suis insomniaque, alors si tu n'as plus de réponse, ce n'est pas normal, vu ? Réveilles Mafralia, ce sera sans doute la plus à même de gérer la situation.*


Après avoir reçu un petit coup de bec gentil de la part d'un Nox inquiet mais rassuré que je sois près à demander de l'aide, je me tournai vers Lucia.

- Du coup, euh... Un bateau, c'est ça ? Vers le port alors ? Bon bah allons-y !

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Ven 7 Mar - 14:07

Pauvre bonhomme... Il tenait pas l'alcool, et avait voulu jouer avec Lucia. Cette dernière d'ailleurs, avait bien fait d'écouter son aigle, car son ami commençait presque à devenir vert. C'est à ce moment précis qu'elle réussit à identifier son hybridage. Il était Vampyr, Elfe et humain. Tiens tiens...

"Du coup, euh... Un bateau, c'est ça ? Vers le port alors ? Bon bah allons-y !
- C'est ça, mais attend, ce sera peut-être mieux que d'aller à pied jusqu'au port..."

* C'est bon, descend de ce toit, on a besoin de toi...*
* Roooooh, comment t'as fais pour savoir que j'étais là-haut ?*
* Je sais repérer ta masse de sang, qui est bien plus importante que celle d'un humanoïde banane !*

L'aigle descendit donc du toit, et la demoiselle, après avoir éteint sa cigarette, se sentie fière d'elle. Elle avait réussit à jeter un sort devant la porte du bar, et ça avait fonctionné. Ils se retrouvaient donc devant un aigle de 2 mètres de haut. Sans déconner, il faut dire que même pour Lucia, c'est impressionnant !
La jeune brune lâcha Revan, et monta sur son aigle, juste devant les ailes. Elle attrapa ensuite l'albinos, et le tira jusque sur le dos de son Familier. Il ne semblait soudain pas bien du tout. Du tout du tout...

"J'espère pour toi que tu n'a pas le vertige..."

Sur ce, une fois qu'elle se fut assurée qu'il était bien accroché, son aigle s'envola. La jeune fille apprécia beaucoup l'air frais sur son visage, et sa capuche tomba en arrière, laissant ses cheveux aile-de-corbeau flotter dans le vent. Le vol ne dura qu'un peu plus d'une minute. Mais quand Shmoushi se posa, Revan avait l'air... bizarre. Il n'avait pas vraiment dû s'y attendre à celle-là...
La petite pirate mit pied à terre, et aida le pauvre jeune homme à descendre. Puis elle le soutint jusqu'à ce qu'elle l’asseye sur le pont.

"Je reviens tout de suite..."

Elle entra la tête dans sa cabine, et observa avec désarroi le désordre qui y régnait dans une si petite pièce. Elle se frotta le front d'une main en fermant les yeux, avant d'enlever le gant de sa main droite, et de lancer un sort de rangement. Il fallu au moins deux bonnes minutes pour que la cabine soit nickel. Comme quoi, la magie, c'est quand même vachement cool. Lucia ouvrit donc la porte de sa chambre, et invita son ami à entrer. Puis elle entra à son tour. C'était tellement bien rangé qu'elle ne reconnaissait même plus sa chambre ! Habituellement, les cartes de n'importe quoi traînaient partout sur le sol, accompagnés de bouquins en tous genres. Partant de l'encyclopédie au roman d'amour en passant par un manuel de guerre... Son cendrier était toujours plein de cendres et de mégots, et les bouteilles d'alcool envahissaient son lit, ainsi que sa table basse. Sa commode était toujours ouverte, avec des vêtements qui sortaient dans tous les sens...
Non. Là, tout était rangé, le lit fait, la commode fermée, les cartes dans le panier prévu à cet effet, les bouteilles... disparues, et le cendrier vide. Elle voyait presque des petites étoiles partout, avec des reflets de propre...

La demoiselle n'en croyait pas ses yeux, mais enleva tout de même ses bottes avec désinvolture, et les jeta dans un coin. Elle posa sa cape, et son épée sur le porte manteau... dans elle avait oublié l'existence... et entreprit de poser TOUTES ses dagues. Au bout d'une trentaine de secondes, une bonne vingtaine de dagues se trouvaient sur son bureau. Non. Elle n'est pas paranoïaque. Du tout.

D'un geste, elle rétrécie une fois de plus son aigle, qui vint sur l'accoudoir du canapé, en observant le nouvel ami de sa maîtresse.

Lucia attrapa une bouteille et Rhum, et bu directement au goulot, avant de la donner à Revan, qui était affalé sur le canapé.

" Tiens, sauf si tu considère que j'ai gagné !"

Elle lâcha un grand sourire de psychopathe, avant de s'asseoir à côté de lui, les genoux contre sa poitrine, en caressant son Familier.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Ven 7 Mar - 18:48

- C'est ça, mais attend, ce sera peut-être mieux que d'aller à pied jusqu'au port...

De quoi parlait-elle ? Tout d'un coup je vis descendre une grande forme ailée, noire dans la nuit, qui  descendait pile sur nous. Oh bon sang, mais qu'est-ce que c'était que ce truc ? Il me fallu quelques secondes avant de comprendre que c'était l'aigle de tout à l'heure, sous sa vraie forme. Ah ouais, en fait, Nox n'aurait vraiment eu aucune chance. Attendez... Elle voulait que je monte là dessus ? Oula oui mais euh... Dans mon état, ça ne paraissait pas être une super idée. Je n'ai pas trop peur des hauteurs en général, au contraire, mais vu la murge que je m'étais mangé, ça risquait d'être quelque chose.

Lucia monta sur le dos de son familier, puis me saisi par le bras pour m'aider à faire de même. Ohlala, c'était une catastrophe, je sentais que mon équilibre, déjà bien précaire quand mes deux pieds étaient au sol, s'était fait complètement la malle à la première seconde où je m'étais assis derrière la jeune fille. Et ces mouvements qui n'en finissaient pas... J'entendis qu'elle venait de me parler, mais j'étais tellement terrorisé par les ailes de l'aigle géant que je n'avais pas fait attention. Faites que ça s'arrête, par pitié... Le pire, c'était que je ne pouvais même pas fermer les yeux, sinon c'était l'apocalypse dans ma tête. Le monde entier semblait tourner, et quand je les rouvrais, l'arrêt brusque me donnait la nausée. Je passai alors mes bras autour du ventre de Lucia, par pur réflexe et besoin de sécurité. Et dire que j'allais sur un bateau juste après...

L'aigle décolla, et le vent se mit à fouetter mon visage. Oh la vache ! Tout allait tellement vite... Mais le temps passait tellement lentement... Ou tellement vite, je ne sais plus, c'était comme si la notion de durée s'était complètement perdue dès l'instant où nous avions quitté le plancher des vaches. Tout ce que je voyais, c'était soit la ville qui défilait en dessous de nous, soit les cheveux noirs de Lucia qui flottaient avec le vent. Dans ma figure. Du coup je ne pouvais effectivement voir que ça quand je levais la tête. Et ces mouvements d'ailes, par les Anciens Dieux... Il fallait que je j'arrête d'y penser, mieux, que j'arrête de penser tout court. Je devais faire comme j'avais dit, me laisser porter, vider mon esprit du peu qu'il restaiiiiiit... ou pas en fait, à environ cent mètres du sol, c'est vraiment, vrai-ment pas une bonne idée. Attendons d'avoir atterrit pour commencer la phase méditation.

*T'es en train de devenir à moitié fou... Laisse moi faire, toute cette ivresse, ces sensations... C'est mon élément ! Juste cette fois Revan...*

*Pour que tu égorges Lucia en plein vol ? Je ne suis pas stupide, Har'kaïn. Bourré, mais pas stupide.*

*Tes défenses mentales sont au plus bas, tu ne pourras pas m'en empêcher ! Je te dis... de me... laisser SORTIR !*


Il frappa la cloison de mon esprit sans défense, mais je tins bon néanmoins, par un miracle que je ne m'expliquais pas. Peut-être que l'alcool l'avait affecté lui aussi, même si il aurait pu se débrouiller avec mon corps. Un coup de chance. Aussi efficace que pouvait l'être Lucia, personne ne pouvait vaincre Har'kaïn au corps à corps. Sauf peut-être un loup-garou, et encore, il s'était passé du temps depuis la dernière fois que j'en avais affronté un. Ce qui me fit penser que je ne m'étais toujours pas équipé d'arme en argent tiens, je devrais peut-être le faire, depuis 5 ans que j'y pense.

L'aigle amorça sa descente. Je pouvais plus ou moins distinguer le port en contrebas, en faisant l'erreur de regarder par-dessus bord. Oh damned, ça paraissait tellement haut, j'avais l'impression que le sol s'éloignait alors qu'au contraire, on allait vers lui. Et Har'kaïn qui continuait de frapper... L'hémoglobine du mélange avait peut-être réveillé sa rage, ça faisait un moment qu'il ne s'était pas acharné comme ça. La jeune fille descendit de son familier, et m'aida à la rejoindre. Bon, ça  allait, le bateau semblait stabilisé magiquement. Mais le monstre tentait toujours de sortir, et je fus reconnaissant envers Lucia de m'avoir aidé à m'asseoir.

- Je reviens tout de suite...

Ok, ok, si elle voulait. Ça me laissait le temps de combattre un peu cette sombre engeance, histoire de le renvoyer au fin fond de mon esprit pour le reste de la nuit. Cet abruti essayait seulement de passer en force, sans même prendre le temps de m’agresser avec des sentiments ou des souvenirs qui m'auraient fait craquer. Il fut facile alors pour moi de le contrer. J'en connaissais un qui allait être de mauvaise humeur demain matin ! Oh grands dieux, dire que j'allais subir les effets de l'alcool toute la nuit parce que je ne pouvais pas dormir... Misère.

Quand Lucia revint, je m'étais assuré que Har'kaïn se tiendrait bien sage. Un ennui de moins, c'était toujours ça. Elle me fit entrer dans sa cabine, bien trop rangée et propre pour que ce soit naturel. Un léger regard vers la jeune fille confirma mes soupçons, elle était aussi désemparée que moi, même si l'instant d'après elle avait fait comme si c'était parfaitement normal. Aha, elle aurait pu laisser le bordel, je ne me serais pas offusqué, d'une part parce que j'ai l'habitude, d'autre part parce que dans mon état, je peux pas. Même si quand même, pour se déplacer dans la cabine, c'était quand même mieux du coup. Le canapé fut bienvenu, confortable, spacieux, bien mieux que la banquette de la taverne. Après avoir fini de ranger ses affaires (qui semblaient essentiellement se constituer d'armes), elle prit l'une des bouteilles de rhum, bu encore plusieurs gorgées, et me la donna avant de s'asseoir à côté de moi.

- Tiens, sauf si tu considère que j'ai gagné !


Son grand sourire en disait long sur sa volonté de me faire douiller, plus traitre encore, de me faire douiller tout seul. Tu vas voir si t'as gagné ! Tant que je ne serai pas endormi ivre-mort, je ne me considèrerai pas comme vaincu ! Et devine quoi, je suis insomniaque. Un sourire de défi se dessina sur mon visage, tandis que je portais le rhum à mes lèvres. Quatre, cinq, six gorgées, je les enchainais tranquillement, en prenant mon temps. Pas de précipitation que diable. Ce qu'il fallait faire, c'était utiliser tout ce que je ressentais à mon avantage. Je crois qu'il existe une technique de combat comme ça, qui consiste en des mouvements tellement étranges et instinctifs qu'on donne l'impression d'être bourré. Et souvent, c'était le cas, mais les maitres de cet art l'utilisaient comme une arme. Bon, malheureusement, Mafralia ne m'avait pas enseigné cette technique, il allait falloir improviser. Ne pas aller contre l'alcool, si tu dois faire des gestes amples, tanguer un peu, alors vas-y. Mais utilise le à ton avantage.

C'était pas aussi évident que ça en avait l'air. « L'air », ce n'était déjà pas beaucoup, et bien ça l'était encore moins. Même si mes mouvements étaient un peu plus coordonnés, ça ne m'empêchait pas d'être beurré comme un P'tit Lu. Mais c'était au moins plus agréable, et les gorgées de rhum, de whisky puis de vodka s'enchainaient plus aisément, vu que je n'essayais pas de me battre. Je laissais faire, quitte à pencher un peu trop parfois, voire carrément tomber sur le côté, mais je me redressais à chaque fois aussi sec. Pas question de laisser la jeune fille gagner ! Le truc, c'était de rester en mouvement. Ne pas chercher à rester immobile, l'alcool et la sensation d'oppression rendaient toute tentative inutile et horrible à vivre. Alors que là, si je continuais de bouger, ça passait, et j'avais un peu moins l'impression que la gravité changeait de sens.

De son côté, Lucia semblait tenir bon. Mince, mais comment elle faisait ? Elle avait des origines celtiques ou quoi ? Non, bah non, vampyr/elfe, c'est pas des masses celtique ça, c'est même pas terrien. Bon bah elle avait dû s'entrainer. Ou alors y a des gens comme ça.

- Wow wow wow... Il reste combien de bouteilles ?


Encore pas mal. Oh bon sang, j'ai minimisé les symptômes, mais pas les effets de l'alcool. Et là, si je devais réellement me pencher dans le sens de la gravité, je risquais de faire un tour complet. Ça veut même plus dire quelque chose ce que je raconte, c'est une catastrophe. Après avoir vidé une bouteille supplémentaire, je la posai sur la table basse, avant de me caler sur le dossier du canapé, la tête en arrière, la respiration forte. Oh la vache, le plafond, il touuuurne... Mais j'arrivais même plus à bouger, ou alors j'en avais pas envie, je savais même plus... Je m’adressai d'une voix grave et étouffée à Lucia, à côté de moi.

- Ça te prend souvent de faire boire des gens jusqu'à la mort comme ça ?

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Sam 8 Mar - 13:30

"Wow wow wow... Il reste combien de bouteilles ?
- Encore un cageot entier !"

En effet, il ne devait pas être très très bien. Etant donné qu'il ne marchait pas droit, et qu'il osait à peine fermer les yeux. Tellement drôle. Et elle, elle n'était pas encore bourrée. Du tout. Y'a des moments, c'est grave cool de pouvoir tenir autant l'alcool, mais des fois, on a qu'une seule envie, c'est de se mettre un mine en trente minutes. Mais c'est même pas possible... 'Fin bref. Prenons le bon côté des choses : elle pouvait observer les gens se mettre mal tout seul ! Ah la la... qu'elle est sadique la petite...

La demoiselle fit venir une bouteille à elle grâce à sa magie. Elle observa la couleur argent qui s'échappait de ses mains avec admiration. En réalité, elle n'avait jamais fait vraiment attention à cela. Elle observe toujours ce qui se passe autour d'elle, mais jamais ce qui se passe SUR elle. Ou du moins très peu...

"Ça te prend souvent de faire boire des gens jusqu'à la mort comme ça ?"

Revan avait par contre encore toute sa tête pour poser ce genre de question... Intéressant...

"J'vais te dire un truc mon coco... Je ne t'ai jamais forcé à boire autant, c'est toi qui a pris cette initiative, alors tu n'a pas à m'accuser !"

En plus d'être sadique, il faut savoir que Lucia est manipulatrice. Mais d'une puissance ! Et après avoir découvert ça, on a qu'une seule envie, c'est de la flinguer. Littéralement. Mais c'est plus fort qu'elle, c'est dans sa nature. Si bien que maintenant, elle manipule les gens sans même s'en rendre compte.

La demoiselle pensa alors qu'il devait sérieusement se demander pourquoi elle tenait aussi bien l'alcool. Si elle avait des origines spéciales ou quoi que ce soit. Non, non. C'est juste qu'elle a touché à l'alcool très jeune, et que son corps s'y est habitué.

Lucia attrapa la bouteille, et se l'enfila. EN ENTIER ! Elle en avait marre d'être encore à moitié sobre ! Elle était limite en train de décuver là... Ayant marre de cet état merdique, elle se leva et alla chercher son tabac, et sa weed. Peut-être que ça allait l'aider à être bourrée plus vite ! Elle roula donc son joint, et l'alluma. Le goût était plus que bon, et ça allait la détendre au maximum. Tant mieux !

Après quelques tafs, elle le tendit à Revan, en disant :

" Si t'es insomniaque, je te conseille de prévenir ton Familier qu'avec ça, tu vas dormir. C'est encore mieux qu'un somnifère..."

Et à ce niveau-là aussi, elle savait de quoi elle parlait... Soudain, dans un élan de... folie, elle attrapa son aigle, et lui fit un gros câlin.

* Lucia... Tu... tu m'étrangle là...*

La demoiselle relâcha un peu son emprise sur son Familier, mais continua à la câliner.

* En fait, j'aime bien quand t'es bourrée et défoncée, tu me fait pleins de câlins...*

Disons que son côté tactile ressort beaucoup dans ce genre de situations. Et elle est capable de rire ou de pleurer instantanément. Même avec des câlins. Elle resta de nombreuses minutes comme ça, à câliner son Familier, avant de le lâcher et de regarder Revan.

" Quoi ? T'en veux un aussi ?"

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Sam 8 Mar - 22:23

- J'vais te dire un truc mon coco... Je ne t'ai jamais forcé à boire autant, c'est toi qui a pris cette initiative, alors tu n'as pas à m'accuser !

Elle avait pas tort sur ce point là. Mais d'un autre côté, j'étais sûr qu'elle avait joué sur ma fierté pour me pousser à continuer. Ma paye annuelle que c'était calculé de sa part. J'étais réellement une buse, je pensais pouvoir reprendre le coup d'avance qu'il me fallait, mais je l'avais flingué tout seul en continuant à boire. Et elle s'y était attendu. Pour le coup, j'avais vraiment été stupide. Note à moi même – ou plutôt à Nox, je ne serai pas foutu de m'en souvenir je crois – ne plus céder à ce genre de pulsion plus tard. Et la prochaine fois que je saurai que quelque chose est potentiellement une mauvaise idée, je m'abstiendrai.

Lucia pris la bouteille... et la descendit... la descendit... d'une traite. Holy shit... Ok, là, c'était une impossibilité technique. Je ne pouvais pas boire autant, alcool ou non, et surtout pas après tout ce que je venais d'ingurgiter. Mais comment elle faisait mince ?! Est-ce qu'elle avait un trou noir à la place de l'estomac ? Et son foie, il était en fer d'Hymlia ? Par les Dieux... Je n'y arriverai jamais. Je ne pourrais pas, même si j'étais à jeun. Sauf... Est-ce que... Si... si,si ! Juste quelques gouttes, ça passerait tout seul. J'ai pu renvoyer Har'kaïn, je pourrais le contenir encore. Lucia se leva pour faire je ne savais quoi, et j'en profitai pour ouvrir une autre bouteille, et y faire tomber quelques gouttes de sang. Dès que j'en aurai le goût, je ne pourrai plus m'arrêter. Ça passera im-pec.

La jeune fille s'assit à côté de moi, et commença à rouler une cigarette. Oula, euh... Je n'étais pas un expert, mais ce n'était pas du tabac ça. Sûrement un poil moins légal. En même temps... Elle était recherchée pour assassinat, alors bon, au point où elle en était... Elle tira quelques tafs rapidement, puis se tourna vers moi, qui tenais toujours la bouteille dans ma main, et me le tendit.

- Si t'es insomniaque, je te conseille de prévenir ton Familier qu'avec ça, tu vas dormir. C'est encore mieux qu'un somnifère...

… What ? Comment savait-elle que j'étais insomniaque ? Est-ce que j'en aurais parlé sans même m'en rendre compte ? Mince, si les problèmes de mémoires commençaient déjà, ça allait être joyeux.

- C'est pas le mot, insomniaque. Ça fait quinze ans que je n'ai pas dormi. Alors tu p...

Mais elle ne m'écoutait déjà plus, et s'était jetée sur son familier pour le câliner.
Je tenais encore le... le joint ? Ouais, le joint, entre mes doigts. Il me fallu une minute avant... bin de me rendre compte que ça faisait une minute que je le tenais sans rien faire comme ça, d'une part, et qu'elle me proposait d'y goûter, d'autre part. Oula... J'avais déjà repoussé mes limites suffisamment loin ce soir – mon état en disait long – et je continuais d'ailleurs à le faire... Mais ça... Non. J'étais suffisamment lucide pour me rappeler mes principes. En tout cas, assez pour comprendre que j'en avais assez balancé par la fenêtre.

- Quoi ? T'en veux un aussi ?

Je rendis le joint à Lucia avec un sourire, intact et sans y avoir goûté ne serait-ce qu'un peu.

- Nope. J'y ai jamais touché, et c'est pas d'main la veille. Je ne pense pas être assez saoul pour ça.

*Excellente transition.*

Merci.
Sur ce, je portai la bouteille à mes lèvres. Le whisky, contrairement à la tequila ou au rhum, était suffisamment coloré pour que le sang passe inaperçu. A peine le liquide frôla ma langue, qu'un déclic se fit dans mon cerveau. Le goût du sang... Il m'en fallait plus. Plus. PLUS ! La bouteille se vida en quelques secondes. Plus fort encore que l'alcool, c'était l'ivresse du sang qui me monta à la tête. Encore... Je plaquai la bouteille sur la table, avec un grand « aaah » de satisfaction. Un grand sourire sanguinaire – c'était de bon ton - aux lèvres, je me saisi d'une autre bouteille, peu importe de quoi, et après avoir versé les quelques gouttes de sang, je l'engloutis si vite que je pu sentir un peu de bibine couler le long de mon menton. Aaaah, c'était bon bordel ! Mais il fallait que je me freine un peu, sinon j'allais plus pouvoir m'arrêter. Je pris une autre bouteille dans le cageot, et la lançai à Lucia.

- Ton tour !

Ma voix était devenue plus grave, plus rauque. Je retenais ma main pour qu'elle n'aille pas directement chercher ma gourde. C'était pas raisonnable, vraiment pas... Mais aaaah, c'était tellement BON ! Probablement aussi la pire idée du monde, mais tant pis. Le sang battait dans ma tête, je pouvais ressentir sa chaleur partout dans la pièce... Mes sens étaient de retour. En un peu trop forts je pense. Mais il fallait que je me calme, ne pas laisser mon instinct prendre le dessus.
Ça je savais faire. C'était mon boulot de tout les jours.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Sam 8 Mar - 23:05

"Nope. J'y ai jamais touché, et c'est pas d'main la veille. Je ne pense pas être assez saoul pour ça.
- ... je parlais d'un câlin... Mais bon, tant pis !"

La jeune fille se leva en prenant le joint. Elle le termina rapidement, tout en observant Revan. Il venait de s'enfiler deux bouteilles de Whisky. Alors que la minute d'avant, il était sur le point de vomir. Soudain, une odeur attira l'attention de la demoiselle. Ses canines se mirent à pousser d'un seul coup. Son teint se fit aussi plus cadavérique, et ses yeux s'agrandirent. Non. Il fallait qu'elle se contrôle pour savoir ce qui était en train de se passer.

Lucia s'adossa à son bureau, et éteignit le joint dans le cendrier.

"Ton tour !"

Ah oui, vraiment. La petite brune commença à essayer de rengainer sa colère. Elle n'aime pas les tricheurs. Pas du tout.

" Dans ce cas-là, jouons d'égal à égal !"

Ses canines ne l'avaient même pas gênées pour lancer cette phrase d'un ton sec. D'un geste rapide et précis, et vola la gourde du jeune homme, avant de verser le contenu dans les deux dernières bouteilles. Oui, elle venait de vider la réserve de sang de son soit-disant ami. Tant ois pour lui, il avait voulu jouer, il perdrait. Il faut savoir que Lucia est très mauvaise perdante, et en général, les tricheurs, elle les pend par le zizi jusqu'à ce qu'il se déchire. Pas de magie, mais de la bonne vieille torture. Alors s'il n'arrêtait pas tout de suite, il allait prendre très, très cher.

La demoiselle vida les deux bouteilles, puis fixa Revan. Elle savait que ses yeux étaient passé du bleu et vert au noir et rouge. Non, pas à cause de son hybridage de Vampyr. Parce qu'elle est un tantinet énervée. Un léger grognement se fit dans sa gorge tandis qu'elle se rapprochait dangereusement de l'homme.

" Je déteste les tricheurs, et en général, ils finissent éventrés ou écartelés dans un caniveau. Mais toi je t'aime bien. Même si tu viens de largement baisser dans mon estime... Bref. Si t'arrive à te racheter, tu sortiras sain et sauf de ce bateau. Sinon..."

Elle mima un étranglement avec ses mains, avant de s'asseoir à califourchon sur les genoux de Revan. Ils étaient quand même un peu beaucoup proches là... Moui. Bon. Quand elle est énervée, ou contrariée, Lucia recherche une chose en particulier. Et tout le temps quelque chose de pas catholique. En plus, dans la situation actuelle, elle pourrait décoincer un peu le bonhomme, et peut-être se faire un ami. UN VRAI ! Pas un tricheur.

* Fais gaffe, il se pourrait bien qu'il soit pas vraiment tout seul dans sa tête...*
* Et alors, moi non plus je suis pas seule dans ma tête, on va bien s'entendre !*
* Fais gaffe quand même j'te dis, ça pourrait mal tourner !*

La demoiselle ignora les mises en garde de son Familier. Actuellement, elle n'avait envie que d'une seule chose. Bon, c'est vrai que ça peut paraître choquant, mais voilà. On en a tous besoin un jour ou l'autre. Et là, maintenant, si Revan ne captait pas le message, c'est vraiment qu'il comattait depuis des années au fin fond de l'océan ! Ou plutôt en plein milieu de l'espace !

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 9 Mar - 1:35

Les yeux de Lucia avaient changé de couleur. Elle semblait passablement énervée.

- Dans ce cas-là, jouons d'égal à égal !

Avant que je ne puisse réagir, elle attrapa ma gourde, et la vida complètement dans deux bouteilles, qu'elle avala en quelques secondes.
Mes yeux s'écarquillèrent. Ma réserve... Mon... MON sang ! Non... Ça, elle allait me le payer ! Personne, je dis bien personne, ne buvait dans ma gourde. Je sentis que la furie sanguinaire montait de plus en plus. Et pourtant, je ne parvenais pas à la réfréner. Je n'en avais même pas envie. Tout ce que je voulais, c'était me jeter sur elle, planter mes crocs dans sa gorge et lui arracher la moitié du cou. L'alcool semblait être passé entièrement au second plan, je ne le ressentais presque plus. Ne restait plus que ma rage. La jeune fille... qui commençait à ressembler de plus en plus à un bon repas dans mon esprit, s'approcha de moi en grognant.

- Je déteste les tricheurs, et en général, ils finissent éventrés ou écartelés dans un caniveau. Mais toi je t'aime bien. Même si tu viens de largement baisser dans mon estime... Bref. Si t'arrive à te racheter, tu sortiras sain et sauf de ce bateau. Sinon...

Elle me menaçait ? Sérieusement, elle se permettait de me menacer après ce qu'elle venait de faire ? Certes j'avais un peu triché, mais quand bien même, elle voulait boire, elle était servie, non ? Elle allait comprendre sa douleur celle-là... J'allais pour sortir les griffes, quand elle fit quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas. Du tout. Pour rien au monde.
Elle s'assit sur mes genoux, face à moi, dans une position qui m'éclairait pas mal sur ses intentions.
J'étais pour ainsi dire tétanisé. A quel moment on était passé de "je vais t'exploser les dents sur le trottoir" à... ça ? J'étais partagé entre mon envie de lui arracher la carotide et celle de me barrer en courant, et vite. Mais ce fut quelqu'un d'autre qui décida pour moi car, profitant de la surdose de surprise, de rage et de soif de sang, Har'kaïn brisa les défenses de mon esprit et prit le contrôle du corps. Je sentis mes yeux se voiler de ténèbres.
Et ce fut le noir.

[Har'kaïn]

Aaaah, bordel, depuis le temps, ça fait du bien de sortir un peu ! Avant toute chose, faisons l'inventaire. Les yeux qui font de la fumée noire ? C'était bon. Les griffes aiguisées ? J'avais. Les crocs rallongés ? Opérationnels ! Une proie à disposition ? Oui, juste là. Excellent, cette soirée allait être parfaite. La p'tite devant moi s'était rapprochée juste comme il fallait pour que je... Oh, par les Dieux comme dirait Revan, regardez-moi ça ! Comment l'autre andouille avait pu céder alors qu'il était en compagnie d'une telle créature ? Laquelle en plus semblait toute disposée... Les faiblesses de l'humanité j'imagine. Alors que moi, c'était mon instinct elfique qui me parlait, là. C'était... nouveau. J'avoue que généralement, je ne faisais pas attention au physique de mes victimes. Juste bonnes à manger, je n'étais pas là pour un shooting photo. Mais depuis Lei, j'ai eu le temps de m'intéresser aux filles. Et... Bah les elfes étant ce qu'ils sont... Bref.

Sans crier gare, j'attrapai Lucia - si j'avais bien compris - par le cou, et inversai la situation, en me retournant pour la plaquer elle, allongée sur le canapé. Je rapprochai mon visage du sien, un sourire sadique comme je savais les faire sur le visage. Ce sentiment de puissance... être en mesure de pouvoir faire ce que je voulais d'elle, un droit de vie, de mort... ou d'autres choses... C'était grisant. Et ça ne faisait qu'augmenter mon envie de mordre. Je sentais qu'elle était forte, mais comparé à la vitalité d'un Buveur de Sang Humain, c'était dérisoire. Je m’adressai à elle de ma voix rauque et lente :

- Alors comme ça, on vole le sang des autres ? Tu sais que j'ai démembré des enfants pour moins que ça ? Enfin, entre eux et tes tricheurs éventrés, j'ai pas envie de faire un concours de celui qui est le plus sadique - d'autant que c'est moi. Par contre...

Je passai doucement la pointe de la griffe de mon index sur la joue de la jeune proie... Elle me plaisait bien. Et il serait temps que ce corps connaisse une autre transpiration que celle du combat.

*NON ! Revan ne voudra jamais ça ! Har'kaïn, tu ne peux pas...*

*Je peux, Nox. Et je vais le faire. Pourquoi pas d'ailleurs ?*

*Ça reste son corps ! Lei...*

*Revan fait ce qu'il veut avec Lei. Il ne sort pas avec, il n'a aucune obligation envers elle, et moi encore moins.*

*Mais toi aussi tu l'aimes !*

*Ouais, et ?*


Nox n'ajouta rien. Tiens, j'avais bien réussi à le rembarrer, le corbac ! Et oui, j'étais pas un mec honorable et remplis de "bons principes" comme Revan, je n'étais qu'un connard fini, sans le moindre scrupule, pervers, menteur, sadique et destructeur. Et bordel que j'aimais ça ! La conversation avait été rapide, à peine une ou deux secondes, Lucia n'avait sans doute rien vu. Je fis descendre ma griffe le long de son cou, jusqu'en haut de son buste.

-... Par contre, ce serait dommage de devoir abîmer un corps pareil. Mais on peut trouver un moyen de s'arranger, n'est-ce pas ?

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 9 Mar - 13:52

Soudain, alors qu'elle était en train de chevaucher Revan, celui-ci l'attrapa par le cou, et inversa les positions. Elle se retrouvait donc allongée sur le canapé, tandis que lui était au-dessus d'elle. Voilà qui semblait devenir intéressant...

Le jeune homme approcha son visage de la demoiselle, et lâcha d'une voix grave et lente :

" Alors comme ça, on vole le sang des autres ? Tu sais que j'ai démembré des enfants pour moins que ça ? Enfin, entre eux et tes tricheurs éventrés, j'ai pas envie de faire un concours de celui qui est le plus sadique - d'autant que c'est moi. Par contre..."

Ah ouais ! Il le pensait vraiment comme ça ! C'est elle la plus sadique ! Et elle pouvait le démontrer à tout instant ! Bon d'accord... avant, elle devrait se sortir de son étreinte, ce qui ne lui serait pas d'un grand effort. Après, elle pourrait lui montrer.

* Je t'avais bien dis qu'il était pas tout seul en dans sa tête...* soupira l'aigle noir.

La jeune fille leva les yeux au ciel, avant de reporter son attention sur Revan-qui-n'est-plus-Revan. Il passa le bout de sa griffe sur sa joue, puis descendit le long de son cou jusqu'en haut de son buste. Bien ! Il en avait fallu du temps pour en arriver là !

"... Par contre, ce serait dommage de devoir abîmer un corps pareil. Mais on peut trouver un moyen de s'arranger, n'est-ce pas ?"

Lucia afficha le même sourire que lui. Sanguinaire, sadique, et plein de désir. Sans crier gare, elle se faufila à une vitesse ahurissante entre ses doigts et se retrouva derrière lui. Il faut pas sous-estimer la Lulu'. Avoir été un cobaye pendant toute son enfance, et avoir eu un entraînement de Voleuse Patentée peut faire d'elle une arme redoutable, qui est la plupart du temps, très difficile à arrêter... Elle le poussa sur le canapé et posa une main sur son torse, avant de répliquer, son visage proche de celui de l'homme au point que leur souffles s'entrechoquaient :

" Je suis bien d'accord avec toi sur ce point-là !"

Et avant qu'il ai pu faire un geste, elle cola sa bouche à la sienne dans un baisé sauvage et brutal. Parce que là, actuellement, Lucia laisse libre court à tous ses instincts elfiques... Sous sa forme de Vampyr BSH. Et ça en général, c'est soit très bon, soit très, très mauvais...

* Oh mon Dieu... tu te rends compte que t'es en train d’emballer un psychopathe ?*
* Parce que j'en suis pas une peut-être ?*

Elle s'écarta alors, et s'assit sur Revan. Ou qui que ça pouvait bien être.

" Bon alors, c'est quoi ton p'tit nom à toi, hein ? Ton double, c'est Revan, mais toi ? Parce que si on fait ce qu'on a envie tous les deux, j'ai quand même le droit de savoir à qui j'ai affaire !"

Quelle est mignonne la Lulu' ! Pour le coup, elle n'était plus du tout énervée, et ses yeux étaient redevenus normaux. Comme quoi, les bipolaires, y'en a de partout.

La petite brune lâcha un sourire pleins de crocs, en attente de la réponse du non-Revan. Elle sentait que chaque fibre de son corps était tendue, et que ses muscles roulaient sous sa fine peau d'un blanc d'os. Le jeune homme sous elle ne pouvait plus douter de ses capacités à présent, et comprenait sûrement pourquoi elle était si intouchable au combat.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 9 Mar - 16:35

Elle avait le même sourire que moi. Elle pensait pouvoir me surpasser ? C'est bien beau d'espérer, mais il faudrait qu'elle me prouve sa capacité à être pire que moi. D'un seul coup, sans prévenir, elle se glissa comme un serpent hors de ma portée, et se retrouva dans mon dos. Comment... Jamais une proie ne m'avait échappé. Mais il fallait croire que je n'avais décidément pas affaire à une proie. Un peu de défi... J'aime bien, ça. Je me laissai tomber sur le canapé quand elle me poussa dedans. Cette fille me plaisait de plus en plus. Elle rapprocha mon visage du sien. Je sentais son souffle se mêler au mien...

- Je suis bien d'accord avec toi sur ce point-là !

Et sur ce, elle m'embrassa. Un baiser violent et fort, que je lui rendit, aussi sauvage que nous l'étions tout les deux. Parce que ça, je ne pouvais pas le lui retirer, sauvage, elle l'était sans doute autant que moi. En fait, si on lui mettait des cheveux blancs, avec cette cicatrice sur l’œil, ce mélange d'Elfe et de Vampyr, cette peau pâle et surtout cette envie dévorante de sang, de combat et de chair, c'était mon miroir féminin. Le monde est foutrement bien fait, en plus d'être petit. Si les Dieux existaient, et qu'ils avaient effectivement maudit Revan, moi, j'étais verni ! La peau de Lucia était chaude, et je pouvais sentir le sang brûlant qui coulait de plus en plus vite dans ses veines. Vu le regard qu'elle avait, elle aurait aussi bien pu m'égorger sur le champ que m'arracher mes vêtements. On devait être programmés pour penser la même chose. Une fois qu'elle eut fini de m'embrasser – ou de me dévorer, selon comment vous auriez appelé ça – elle s'assit sur moi, ses jambes de part et d'autre des miennes.

- Bon alors, c'est quoi ton p'tit nom à toi, hein ? Ton double, c'est Revan, mais toi ? Parce que si on fait ce qu'on a envie tous les deux, j'ai quand même le droit de savoir à qui j'ai affaire !


Oh, bah alors ? Elle était où la rage, la colère ? J'aimais bien moi ! Bah, tant que je n'avais pas, moi, à changer de caractère, ça m'allait. Mais quand même, un peu d'épice, ça ne me gênerait pas. Même les yeux était redevenus verts et bleus, alors que les miens étaient toujours aussi noirs. Bah, tant pis. Je plaçai mes mains au niveau de sa taille de manière instinctive, en essayant cependant de ne pas la percer avec mes griffes de manière instinctive. Elle était fini sous sa robe, mine de rien. Pas étonnant qu'elle soit parvenue à me filer entre les doigts. Mais elle avait des formes comme il fallait, là où il fallait. Efficace, dangereuse, et belle. J'aurais regretté de l'avoir tuée tout de suite.

Et intelligente avec ça. Le nombre d'abrutis qui pensait que j'étais Revan, je ne les comptais plus depuis longtemps. Et elle avait compris que j'étais moi, et pas lui. Ça faisait plaisir. Même si bon, qu'elle soit intelligente ou pas, ça n'entrait pas tant que ça dans ma liste de critères, si on pouvait considérer que j'en avais une.

- On m'appelle Har'kaïn, quoi que ça signifie. Mais c'est vraiment important, là, tout de suite ?


Je me reculai légèrement afin de pouvoir m'asseoir, et après avoir écarté ses longs cheveux noirs derrière son épaule, j'embrassai la zone entre son cou et son épaule. Retiens toi pour ne pas mordre, retiens toi pour ne pas mordre... Ou alors juste un peu... Juste assez pour qu'elle ne se mette pas à saigner. Désolé, c'était dans ma nature. En plus, c'était comme si cet endroit était fait pour, comment voudriez-vous que je résiste ? Tout en descendant de plus en plus bas, toujours avec autant de hargne, j'entrepris d'enlever le corset de la jeune fille. Là encore, je dû prendre sur moi pour ne pas tout déchirer, même si j'en mourrais d'envie. Oh, wait... Depuis quand je ne faisais pas quelque chose alors que j'en avais envie moi ? F*ck that shit, je n'ai jamais pris de gants, c'était pas aujourd'hui que j'allais commencer. La chemise et le corset ne tinrent pas longtemps. C'est pas un drame hein, c'est pour ça que les Reparus existent aussi.

De mon côté, j'enlevai le sweat et le t-shirt de Revan - dit comme ça c'est bizarre. Tant pis pour les gantelets, ils étaient chiants à virer. Je le retiens celui-là, à toujours porter ses armes sur lui. Il ne pouvait pas se contenter d'utiliser ses griffes, comme moi ? Les humains, j'vous jure. Tout en embrassant la jeune fille, j'en profitais pour basculer à nouveau, histoire de me retrouver au dessus.

- Si tu croyais t'en réserver le privilège, c'est dans tes rêves.


Les sourires sadiques étaient toujours là. On était sadiques, sauvages et complètement avides, et on en adorait chaque seconde. Pourquoi je ne l'avais pas rencontré plus tôt, hein ?

- Pourquoi je ne t'ai pas rencontré plus tôt, hein ?


Revan pouvait garder Lei, je venais de trouver la femme parfaite : moi, en fille. Et c'était même pas narcissique.

[Pour rappel, c'est un forum tout public, alors attention à ce qu'on peut écrire ;)]

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 9 Mar - 17:18



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





" On m'appelle Har'kaïn, quoi que ça signifie. Mais c'est vraiment important, là, tout de suite ?"
- Evidemment ! Je fais pas n'importe quoi avec un inconnu moi !"

Le dénommé Har'kaïn se recula un peu pour s'asseoir. Il ne s'était sûrement pas attendu à ça hein ? Eh bien, il faut pas se fier à son physique quand on la combat. Elle est vicieuse et méchante ! Quoique... y'a pas qu'en combat qu'elle est comme ça. HUM !

Pendant qu'elle parlait, il écarta ses longs cheveux noirs de son épaule, et mordilla son cou. Trop bien ! Même pas besoin de demander ! Il descendit doucement, tandis qu'elle mordit le cou d'Har'kaïn. Pas fort hein, parce qu'elle aurait pu sans difficultés lui arracher la tête. Je sais, pas bien, donc pas touche Lulu' !

Sans aucune pitié pour ses vêtements, il les arracha et les jeta par terre ! Sentant son corset disparaître, la jeune fille eu à peine le temps de lâcher un cri offusqué qu'il s'était déjà emparé de sa bouche.

"Si tu croyais t'en réserver le privilège, c'est dans tes rêves."

Boarf, fais comme tu veux hein, après tout, Lucia ne fait pas la difficile avec ça, tant qu'elle a ce qu'elle veut, ça lui va ! La demoiselle enroula ses jambes autour du bassin d'Har'kaïn, le plaquant contre elle. Le goût du sang dans l'haleine du jeune homme fit changer les yeux de la petite brune. Elle avait soif maintenant. De plusieurs choses dont je tairais le nom.

" Pourquoi je ne t'ai pas rencontré plus tôt, hein ?
" Peut-être parce que je ne sors que pour tuer, me bourrer la gu*ule ou gagner de l'argent !"

Ouh la mauvaise fifille ! Mais bon. Faut profiter de la vie tant qu'on est jeune ! Et là en l’occurrence, Lucia a une durée de vie plutôt élevée, ce qui lui permet d'en profiter encore plus !

Elle roula alors et se retrouva sur Har'kaïn, qui lui, avait rencontré le sol. C'était pas une si mauvaise idée que ça d'avoir rangé le bateau ! C'était même plutôt une très bonne idée ! Ça aurait évité à son ami de se planter des couteau dans le dos quoi...

* C'est bien mignon tout ça, mais moi, je vais faire un tour, il commence à faire chaud là-dedans !*
* Vas-y mon loulou, je t'appelle quand la température sera redevenue convenable*
* Merciiiiiiiiiii !*

L'aigle sortit dans un bruissement d'aile aucune référence, laissant des plumes noires de jais dans son sillage...

Spoiler:
 



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 9 Mar - 23:33

- Peut-être parce que je ne sors que pour tuer, me bourrer la gu*ule ou gagner de l'argent !

Cette nana est génial bordel !
Elle avait passé ses jambes autour de ma taille, et profitant que j'étais en train de l'embrasser et de la mordre sur chaque parcelle de peau qui passait à ma portée, elle parvint à nous renverser encore une fois. Si on continuait, on allait finir par faire la toupie. Je sentis mon dos percuter le sol violemment, mais tout de suite, je n'étais pas d'humeur à me plaindre. Je ne l'étais jamais, et en ce moment encore moins.

Les yeux de Lucia était redevenus noirs et rouges. Bien, j'aimais mieux ça. J'avais envie de férocité, d'un duel, de ressentir l'excitation d'un combat entre les deux prédateurs que nous étions. Un cobra contre un tigre, la première vicieuse, agile, rapide, et capable de vous empoisonner l'esprit en quelques secondes pour vous endormir à tout jamais, le deuxième puissant, cruel, destructeur, le meilleur traqueur et tueur sur Terre. C'était ça que je voulais ! Et pour une fois que c'était pas pour égorger mon adversaire, on allait pas me le reprocher.

Le corps de la jeune fille était de plus en plus brûlant, et me retenir de me jeter sur elle devenait horriblement dur. Quant à savoir si c'était pour la dévorer ou autre chose, qui savait, si même moi je n'en avais pas la moindre idée ? Ce corps, ces formes, cette peau mise à nue avait l'odeur de tout ce qui pouvait être désirable en ce monde, et réveillait mes instincts les plus primaires. Certes, je n'avais que ça en tête, des instincts primaires, mais celui-là je ne l'avais eu qu'une fois avant ça. Et maintenant que j'avais l'occasion de le satisfaire, bordel que j'en avais envie ! C'était aussi puissant, sinon plus, que ma furie sanguinaire, plus que mon esprit guerrier, que ma folie. Mieux encore, ça réveillait tout ça.

Il fallait que je passe à la vitesse supérieure. J'aurais bien eu quelque chose de sadique ou éventuellement spirituel à l'esprit, mais assez de paroles. Ma respiration se fit plus bruyante, plus rapide, presque un grondement. D'un revers de la griffe, je virais le soutien-gorge de la jeune fille. Holy sh*t... Je n'avais pas d'élément de comparaison, mais... Pour une raison étrange, c'était si attirant, si... Aaah, c'était Revan l'expert en vocabulaire, pas moi. Mais c'était comme si... Oh et puis m*rde, hein ? Je me retins pour ne pas mordre trop fort - parait-il que c'est douloureux quand on se les fait arracher - mais comme la jeune fille semblait aimer le sadisme, elle allait y goûter un peu... Je la sentis émettre un léger tremblement. Ah, bien joué ! Tandis que ma main gauche se crispait dans son dos dénudé, l'autre caressait délicatement le sein droit... avec les griffes. Cela laisserait une légère trace, mais rien de bien méchant.

Elle me repoussa soudain d'une main, me plaquant une nouvelle fois au sol. Alright girl, comme pendant le jeu à boire : ton tour...

[Je passe ce rp en PEGI 16. Suis admin, pas envie que des gens viennent se plaindre ^^"]

EDIT : J'ai modifié le titre, et mit un avertissement dans mon premier post. Bienvenue dans la légalité ^^ Mais rien de 18+, oublie pas ^^ (désolé si je suis insistant, j'ai vu des conflits commencer pour ce genre de raison sur d'autres forums, j'ai pas envie que ça arrive ici ^^")

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 10 Mar - 19:41



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





Har'kaïn fit ressentir à Lucia des sensations qu'elle n'avait pas éprouvé depuis très longtemps ! Etant donné que la plupart du temps elle couche avec des humains, elle évite de faire trop de mouvements brusques, de peur de leur faire mal. Là, elle pouvait se lâcher à fond ! Il devait être bien au-delà qu'un simple humain. Pas aussi fort qu'elle, mais plutôt pas mal. Elle espérait donc qu'il se lâcherait encore plus. Elle voulait de la bestialité, de la violence ! Ça faisait trop longtemps qu'elle était douce et lente. Elle en avait marre !

Lucia poussa violemment son ami au sol et, à genoux au-dessus de lui, elle fit glisser sa main gauche sur son torse jusqu'au nombril, puis encore plus bas. Sa bouche suivit à peu près le même parcours, en me mordillant de-ci de-là. Sa main droite descendit à son tour, en lui griffant les pectoraux... impressionnants. Il faut le dire. Ainsi, ils auraient tout deux une marque de l'autre. Même si lorsque la demoiselle regarda, elle vit perler du sang à certains endroits. Oups...

Pour venger ses vêtements, elle arracha le pantalon du jeune homme, puis le sien, découvrant sa jarretière Steampunk. Ah, elle l'avait oubliée elle... Comme quoi, même sans armes, elle est armée. Et d'ailleurs, c'est assez rare qu'elle l'enlève tout court. Juste pour prendre sa douche quoi. Ou pour mettre un flingue au lieu d'une dague. Flingue qui marche car elle l'a bien trifouillé, et à rajouté pleins de bidouilles magiques qui font qu'il marche. Pour de vrai. 'Fin qu'il tire de vrai balles, qui tuent des gens. Genre les broyettes de l'armée impériale. Bref, là, actuellement, c'est un grand couteau genre couteau de cuisine. Et pas remarquable à cause de tous ses froufrous !

Enfin bon. C'est pas vraiment le sujet là maintenant tout de suite. Lucia remonta le long du torse d'Har'kaïn, et l'embrassa tellement violemment qu'elle lui ouvrit la lèvre. Du sang ! Ses canines s'allongèrent, et, plus par instinct que part excitation, elle lui mordit le cou, buvant son sang - comme... bah comme un Vampyr quoi -, une main sur l'entrejambe du jeune homme. Sans attendre, il fit de même, et, à force de roulades et de griffures, ils se retrouvèrent rapidement couvert de griffures et de morsures, la bouche ensanglantée. L'adrénaline envahit totalement le corps de la demoiselle, qui arracha ce qui restait du sous-vêtement d'Har'kaïn.

Seulement quelques minutes après cela, la jeune fille entendit du bruit sur le pont.

" P*tain sa mère ! C'est qui ?"

Là, elle est énervée d'être dérangée dans un moment pareil. Elle se tourna vers la porte, et entrevit des lumières à l'extérieur. Oh la la la la ! Ça va pas DU TOUT ! Elle baissa l'intensité des lampes, tandis que l'aigle noir lui envoyait une image de ce qui se passait dehors. Des chasseurs de prime.

" Eh m*rde ! Des s*lauds..."

Oui. Lucia peut être très vulgaire aussi... Elle changea complètement la décoration, transformant son mobilier de pirate en mobilier très pimpant de gitane. Puis elle fit passer ses cheveux du noir au blanc, les attacha en un chignon approximatif et fit apparaître une longue robe violette fendue sur une cuisse (pas celle de la jarretière), les épaules dégagées. Quelques bijoux comme d'autres bagues, bracelets, boucles d'oreilles, chaînes de chevilles et colliers s'ajoutèrent à ceux déjà présent. Son teint passa du blanc au basané, un tatouage bleu apparu sur sa joue, son maquillage se fit plus lourd tandis qu'elle enlevait rapidement le sang de son corps. Soudain, elle entendit des voix, et des bruits sur le pont :

" Tu pense que c'est là qu'elle habite la Chasseuse ?
- C'est là qu'Erw'an l'a vu entrer avec un mec tout à l'heure...
- Mais y'a pas de lumière !"

Lucia se tourna vers Har'kaïn, qui n'avait pas bougé d'un pouce. Il était tellement beau comme ça ! Mais la situation urgeait, elle pouvait pas se permettre de dévorer son corps des yeux. Tiens, en parlant d'yeux, elle avait oublié de changer les siens... Ils passèrent du vairons au bleu très puissant. Bien, elle ne pouvait absolument pas être reconnaissable maintenant ! Elle murmura précipitamment à l'adresse du bel albinos démoniaque :

" Cache-toi bon Dieu !"

Puis elle lança un sort de métamorphose vers son Familier, qui passa de l'aigle noir au tigre géant. Et il n'avait aucun droit de protester là-dessus. La demoiselle ouvrit donc la porte, d'un geste exaspéré, puis parla d'une voix rauque :

" J'peux vous aider ?"

Elle avait laissé son accent nordique prendre le dessus. Les gardes n'avaient donc devant eux qu'une gitane Bulgare, les poumons bouffés par la clope. Génial ! Lucia n'espérait juste qu'une seule chose : qu'Har'kaïn ai eu le temps de se cacher...

Spoiler:
 



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 10 Mar - 22:16

La main de Lucia descendait de plus en plus bas, le torse, le ventre... Wow, attention là, faut pas faire n'importe quoi avec ça. Mais je n'émettais aucune plainte. En même temps, me plaindre de quoi, sérieusement ? Ses lèvres firent le même chemin, tout en mordant à certains endroit. Par les démons des Limbes, je ne savais pas si c'était la même chose avec toutes les filles, mais quoi qu'il en était réellement, elle savait y faire avec les sensations. Son autre main rejoignit la première, en plantant ses griffes au passage dans mes pectoraux. Je sentis du sang couler sur le côté. Aow, c'est qu'elle y allait fort dites donc ! J'aimais bien, ça. Mais si je commençais à faire pareil, fallait pas se plaindre après... Mes griffes rayèrent un peu le parquet. J'avais envie de bondir sur elle, mais en même temps... Wow. Du coup j'étais partagé, et mon corps ne savait pas trop comment réagir.

Elle arracha littéralement le futal de Revan et le sien. Cette paire de gambettes, bons Dieux... Et ce couteau... ? Bon, je n'avais pas grand chose à dire, les gantelets de Revan que je portait encore étaient munis de fléchettes anéstésiantes, dagues de lancer et lame rétractable. Et puis bon, la sécurité, chers amis, la sécurité. C'est pas parce qu'on était deux tueurs professionnels qui utilisent leurs griffes, qu'on ne peut pas avoir besoin d'armes.
Nan, je rigole, c'est complètement useless. Endormir son ennemi, quel idée. Moi je veux bien, mais que ce soit pour toujours.

La jeune fille remonta brusquement, et m'embrassa. Enfin, ça tenait plus du coup de boule assorti d'un coup de dents que du baiser, mais c'était dans le ton de la « conversation ». Sans prévenir, elle mordit fort dans la zone du cou, et se mit à... Oula, à boire ? Elle me vidait pas de mon sang non plus, mais quand même, elle buvait quoi ! Hmmm... C'était pas... C'était pas désagréable. Mais oh, c'est moi qui mord ici ! Je plantai mes crocs entre son épaule et sa gorge, la pressant contre moi tout en lui lacérant le dos avec mes griffes. C'était comme si mon corps tout entier s'était tendu d'un seul coup. Elle me déchira les épaules, moi ses jambes, elle mon flanc... Et caetera, comme dirait l'autre. VOILA ! Là j'avais ce que je voulais. Un duel, un vrai ! Le romantisme et la douceur, c'était par dessus bord, pour ne laisser que la férocité, la sauvagerie et la violence. Et presque entièrement nus, si ça c'était pas le bonheur, je sais pas ce qu'il vous faut ! Oui si, bon, je peux comprendre que vous n'aimeriez pas que votre partenaire sexuelle vous laboure et vous épluche la peau pendant vos ébats, mais moi j'adore. Surtout si je peux faire pareil.

Elle venait de retirer mon caleçon, quand nous entendîmes soudain des bruits de voix dehors. Bah, sans doute entre peu et pas important. J'allais pour enlever ce qui restait de vêtement à Lucia, quand la jeune fille se figea d'un seul coup. Elle avait raison, le bruit venait du pont, juste au-dessus de nous.

- P*tain sa mère ! C'est qui ?

Elle se leva. AH NON BORDEL ! Je suis à bloc, complètement remonté, dans les motherf*cking startingblock, et il y a quelqu'un pour venir nous casser dans notre élan ?! Je n'avais qu'une envie, c'était de sortir, et d'expliquer que quand j'étais occupé, il était de bonne courtoisie de préférer se jeter dans le fleuve plutôt que de me déranger ! Nom d'un... Raaaaah !
Je jetai un rapide coup d'oeil aux alentours. La déco avait changé, on se serait cru dans une roulotte à l'ancienne. A mon grand regret, presque désespoir, la jeune fille s'était rhabillée. Bon, elle s'était habillée sexy, mais rhabillée tout de même. Tiens c'était marrant, j'avais déjà vu ces habits quelque part... Bah, peu importe. Elle avait également changé de teint, de teinture, et s'était un peu plus chargée en bijoux. Si je n'avais son odeur, je n'aurais jamais cru que c'était la même personne. Soudain, nous entendîmes une conversation qui venait de dehors.

- Tu pense que c'est là qu'elle habite la Chasseuse ?

- C'est là qu'Erw'an l'a vu entrer avec un mec tout à l'heure...

- Mais y'a pas de lumière !


La Chasseuse ? Sans doute comme ça « qu'ils » appelaient Lucia. Ils auraient pu trouver un nom plus original, y avait déjà le « Chasseur », et c'était Selemba. Ce qui me fit penser qu'une soirée avec elle devait plus ou moins ressembler à celle-ci d'ailleurs, mais bref. Donc, il s'agissait probablement de collègues de Revan. L'un d'eux avait sans doute reconnu ma délicieuse assassine, et c'était dit qu'ils pourraient empocher la prime. Ils allaient regretter d'avoir choisi cette nuit là, mon envie débordante était mêlée de soif de sang...

- Cache-toi bon Dieu !


Ah oui, c'est vrai que j'étais toujours complètement nu par terre, moi. En un éclair, je bondis dans l'ombre, comme invisible. Elle ouvrit la porte aux types dehors. Mon sang ne fit qu'un tour quand je vis le bleu et l'argent de Lancovit. Les Gardes Royaux ! Naaan, moi qui pensait pouvoir égorger les chasseurs ni vu ni connu, sans autre représaille qu'une brêve réprimande, il fallait que la garde s'en mêle. Avec eux, je ne pouvais pas faire grand chose. Trop de témoins, bien trop, pas assez de temps pour tous les éliminer... Quoi qu'à deux peut-être ? Non, laissons Lucia faire, elle saura sans doute se débrouiller.

- J'peux vous aider ?

C'te voix.
Elle savait y faire, impossible de penser que c'était elle une seule seconde. D'autant que si ils savaient que j'accompagnais la jeune fille, ce n'était pas pour faire une partie de Scrabble, alors techniquement, cette femme n'avait rien à faire ici. Encore que... Héhé, plus on est de psychopathes ! Mais si ils pouvaient faire vite par, ce serait appréciable et apprécié.

- Bonsoir mademoiselle, s'cusez pour cette intrusion, mais une dangereuse meurtrière se balade librement en ville, et des témoins affirment l'avoir vu entrer dans votre bateau. Vous permettez qu'on jette un œil ?


Holy sh*t, fallait forcément que ça arrive ! La chance tournait, et pas en ma faveur. Bon, restons camouflés, bien discret, et tout devrait bien se passer. J'entendis les lourdes bottes de métal taper contre l'escalier à mesure que les hommes descendaient, et pris une grande, mais discrète, inspiration. Ils étaient environs six. Plus un autre dehors. C'était un peu léger pour une guerrière du gabarrit de Lucia, mais sans doute pensaient-ils que ce serait facile. Bah, à leur guise, si ils avaient envie de se retrouver au fond de la flotte, c'était leur problème. En plus, en annonçant carrément d'entrée de jeu la raison de leur visite, c'était un peu débile de leur part, même si on savait déjà depuis le départ, mais quand même, qu'il le dise à voix haute, c'était comme si il venait de se planter un panneau clignotant « Je suis une cible ! » sur la tête.

A mesure qu'ils avançaient dans la pièces, je me déplaçais silencieusement, faisant bien attention à ce que personne ne me voit. D'un certain angle, j'avais une vue parfaite sur la jupe fendue de Lucia, mais hélas c'était bien trop exposé, et je dû changer de place. Je finis par me retrouver près de la sortie, juste au moment où l'un des gardes demanda, suspicieux :

- Hey, c'est à vous les vêtements là ?


Meeeerde, c'était les miens ! Bin oui, j'avais pas de magie moi, je ne pouvais pas me fringuer et me défringuer comme ça, je devais le faire à l'ancienne. Quand elle avait modifié la décoration, ses habits à elle s'étaient rangés d'eux même, mais pas les miens. Et si le pantalon était bien trop déchiré pour qu'on sache que c'était un « pour homme », le sweat, le t-shirt et surtout le caleçon n'était pas du tout le style de la femme qui se trouvait devant eux. Il fallait que j'agisse, et vite ! Et tant pis si je suis toujours à poil ! Ils commencèrent à poser des questions, mais je me glissais rapidement dans le dos du plus proche - que les fans de yaoi se calment – pour lui tordre le cou d'un mouvement sec. Le craquement fit se retourner les autres, et Lucia en profita pour dégainer son couteau et planter celui qui était devant elle. Elle avait comprit le message. F*ck la garde, f*ck les chasseurs, f*ck le monde entier ! A nous deux, on était leur pire cauchemar. Et ils avaient fait l'erreur de descendre ici, dans un endroit étroit où ils pourraient difficilement se battre. Et maintenant, c'était eux les proies. En fait, ils avaient toujours été les proies. Et maintenant, c'était de la viande. De la viande hachée.

Celui qui attendait dehors, intrigué par les cris et le bruit, avait passé la tête par la porte, prit peur et s'était barré en courant. Comme si il pouvait nous échapper ! Sur le gantelet droit se trouvait un lance-grappin, que Revan avait installé en se disant que ça pourrait être utile. Il n'avait idée du potentielle meurtrier que ça pouvait avoir. Le morceau métallique se planta dans sa gorge avant qu'il ne puisse crier à l'aide, et il fut trainé sur quelques mètres avant de tomber, lui aussi, dans notre repaire. D'un coup de dents sec, je lui arrachai la moitié du cou. Une bonne partie, bien tendre et juteuse... L'hémoglobine coulait et dégoulinait sur mon menton, alors que je croquai un bout. Ah la vache, depuis le temps ! C'était BON p*tain ! Je me tournai vers Lucia qui achevait le dernier. Elle se tourna vers moi, toujours nu. Nous avions du sang sur les mains tout les deux, au sens propre comme figuré. Et pourtant, nous souriions toujours. Ce grand sourire diabolique, sadique, machiavélique, et tout un tas de mots en « ique ». Cette fille était une diablesse. Pas une déesse, une diablesse. Parfaite.

Sans dire un mot de plus, nous nous jetâmes l'un sur l'autre. Son odeur, celui du sang, l'excitation du combat et du désir, l'alcool ne pourrait pas remplacer ça. J'arrachai ses vêtements, tandis qu'elle me mordait l'épaule à m'en broyer les os.
Pour peu qu'elle soit aussi insomniaque, cette nuit allait être longue. Et c'était tant mieux.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une toute petite aventure.....
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Partons à l'aventure !
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Royaume du Lancovit :: Travia-