AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 10 Mar - 23:42



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





"Bonsoir mademoiselle, s'cusez pour cette intrusion, mais une dangereuse meurtrière se balade librement en ville, et des témoins affirment l'avoir vu entrer dans votre bateau. Vous permettez qu'on jette un œil ?
- Madame. Mais bien sûr, je vous en pris..."

Répondit la demoiselle d'une voix grave et mielleuse, tellement contraire à sa voix cristalline habituelle. Elle referma la porte d'un coup sec, avant de suivre les gardes. Ils lui posèrent quelques questions, auxquelles elle répondit aisément. Savoir mentir est la première qualité d'un Voleur. Et Lucia est une Voleuse. Professionnelle qui plus est. Tout en suivant les gardes, elle observait Har'kaïn qui se dissimulait tant bien que mal dans la pénombre qu'elle avait laissé. Il tournait autour d'eux comme un prédateur... nu. Tellement viril ! La demoiselle explosa de rire intérieurement, tout en gardant sur son visage un sourire suffisant, qui lui faisait prendre dix ans.

Soudain, le garde se retourna, et elle le regarda avec une telle intensité qu'il dû flipper sa race pendant un instant.

"Hey, c'est à vous les vêtements là ?
- Bien sûr, vous ne saviez pas que je vend des vêtements pour homme ici ?
- Non... nous ne savions pas...
- C'est pourtant marqué à l'entrée !"

La jeune fille observa Har'kaïn se glisser dans le dos de ses adversaires, totalement nu, ce qui fit glousser la demoiselle. Elle n'avait pu s'en empêcher pour le coup. Mais lorsqu'il tordit le cou du premier garde, le regard lancé par Lucia la trahit instantanément. Peu importe la couleur qu'ils puissent avoir, elle a une signature dans ses yeux qui fait qu'on sait que c'est elle... La seule chose qui avait pu provoquer ce regard était Har'kaïn. S'il n'avait pas agit, tout aurait pu bien se terminer, et ils auraient reprit le cours de leur affaire tranquillement ! 'Fin bref, d'un geste rapide et mesuré, elle sortit son couteau de cuisine de sa jarretière et l'enfonça dans la poitrine de l'homme en face d'elle, avant de commencer son carnage. Elle ne buvait pas le sang des impériaux, par principes. En fait, parce que c'était en général la garde rapprochée de l'Impératrice, et qu'elle "travaillait" pour elle... d'un certain point de vue... en lui laissant BEAUCOUP de liberté !

Le garde en surveillance, curieux des bruits qu'il entendait, passa la tête dans l’entrebâillement de la porte, et le compagnon de la jeune fille réagit aussitôt... ainsi que son Familier. En effet, l'aigle avait profité de sa forme de félin pour s'amuser un peu, et avait croqué tout le bas du corps du garde. Si bien que lorsque le jeune assassin mordit le cou de sa victime, elle était déjà morte. Bien joué Shmou' !

Le combat ne dura qu'à peine une minutes, puis, les deux amants se jetèrent l'un sur l'autre avec férocité, et partirent dans une nuit sauvage, destructrice et... passionnée...

*******************

Lucia alluma une cigarette. Elle était nue sur le lit, et Har'kaïn était à côté d'elle. Après les ébats qu'ils avaient eu, ils avaient dû s'appliquer mutuellement quelques reparus. Pas que leurs jours soient en danger, mais c'était pas hyper confortable et propre pour le lit après. N'empêche que la demoiselle avait été comblée, et n'hésiterait pas à le rappeler pour recommencer. C'était rare de tomber sur des mecs comme ça...

" Par contre, on est pas ensemble ! On couche juste ensemble, compris ? Pas besoin d'un mec dans ma vie, ce serait bien trop compliqué..."

Elle ne voulait pas le blesser, mais elle préférait être claire sur ce point-là. Avoir des sentiments envers quelqu'un pourraient causer sa perte. Pour l'instant, elle survivait plutôt bien, mais si elle commençait à avoir quelqu'un dans sa vie, elle aurait une faiblesse, que n'importe qui utiliserait pour la faire emprisonner, à coups sûrs. Donc, pas d'attache ! Juste du sexe, point.

Lucia se tourna vers le jeune homme étendu à côté d'elle. Même pour un insomniaque, il devait être exténué. C'est pas souvent qu'on pratique ce genre de sport, et ça fatigue bien plus que n'importe quoi, et le sang ne peut pas y remédier. Expérience déjà essayée ! Si en plus on ajoute l'alcool, ça assomme encore plus, et c'est encore mieux qu'un pet avec un somnifère. Voire qu'un bon coup de masse sur la tête...


____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mar 11 Mar - 14:02

Cette nuit... Cette nuit, par les Dieux ! Je crois que je n'en avais pas passé des comme ça depuis... Depuis jamais, en fin de compte. Oui, faut dire ce qui est, Revan était vachement à cheval sur ses principes, et les filles ne l'avaient jamais réellement attiré pendant des années. Les mecs non plus, du reste. Bon, récemment, il s'était rapproché de Lei, et avait commencé à ressentir de l'attirance physique, mais il ne s'était jamais vraiment beaucoup plus avancé. Quant à moi, bin... J'avais plus tendance à viser la gorge qu'autre chose, alors forcément, je ne m'attardais pas avec les nanas. D'autant que je ne suis pas attirant pour le commun des mortels. Et bordel, qu'est-ce qu'on avait loupé pendant tout ce temps ! Bon, je suis crevé comme je l'ai jamais été, mais wow !

Lucia était toujours nue dans le lit à côté de moi (notons au passage qu'on avait pris le temps d'aller sur le lit, quand même, on était des bourrins, mais on aimait bien quand c'était agréable), et venait de s'allumer une cigarette. A peine cliché tiens. Elle était encore couverte de blessure de partout, vu que je ne pouvais pas lui lancer de Reparus. Elle devra attendre que l'autre daigne se réveiller un peu, et reprenne le contrôle de son corps. Brillante de la sueur de l'effort, elle se tourna vers moi. Bon sang, elle était tellement... Appétissante ! Dans tout les foutus sens du terme.

- Par contre, on est pas ensemble ! On couche juste ensemble, compris ? Pas besoin d'un mec dans ma vie, ce serait bien trop compliqué...

Ah ouais, genre direct elle mettait les choses au clair. En même temps, ça me semblait plutôt évident, presque inutile de le préciser.

- Genre... Des sentiments, ce genre de connerie ? Aha, j'vais te dire : les sentiments, c'est bon pour le mec qu'a des larmes à verser.

Voilà, je suppose que c'était assez clair comme ça.

- Quand à Revan, t'es à l'abri, il est déjà amoureux, et plus sentimental qu'il voudrait bien l'admettre. Par contre, même pour le sexe ça va pas être évident : quand Nox lui racontera tout ça, il refusera catégoriquement de boire encore. Et je pourrai pas sortir aussi facilement qu'hier.


Oui, effectivement, ce serait compliqué de recommencer, avec l'autre rabat-joie. Pour lui, y avait que Lei, Lei, Lei. Oui, ok, Lei était carrément bien foutue elle aussi, mais mince quoi, ça se voyait qu'elle en avait rien à fiche de lui ! Ça faisait des années qu'ils se tapaient dessus, au sens propre comme figuré, et même si maintenant il y avait une entente cordiale entre eux, on pouvait vraiment pas dire qu'il y avait grand chose entre eux quoi, merde ! Qu'il se serait fait friend-zoned sans s'en apercevoir que ça m'étonnerait pas plus que ça, vous voyez ? Il passait même plus de temps à discuter avec Eiko qu'avec elle, alors hein, bon, si il faisait pas d'effort ! Et certes, j'étais aussi amoureux d'elle en quelque sorte, si on pouvait dire ça comme ça, mais bon, faut être réaliste deux foutues secondes. D'un côté il y avait une fille que j'avais traumatisé plus d'une fois, que je pourrais tuer d'un coup de griffe, et avec qui je serais obligé d'y aller doucement, et de l'autre une assassine sauvage, qui supportait les griffures et me les rendait bien, et mieux, me préférait à Revan. C'était quand même assez rare pour être souligné.

- Bon, je vais chercher mes fringues. C'pas que j'suis pas à l'aise, mais quand l'autre reprendra le contrôle, il appréciera pas d'être à poil.

Je m'assis sur le côté du lit, et m'étirai un bon coup. Tout les os de mon corps craquèrent un par un, et mes muscles me faisaient presque mal. Bin tiens, Revan cherchait un entrainement de musculation, je venais d'en trouver qui alliait l'utile à l'agréable. Je sentais le regard de la jeune fille dans mon dos pâle, alors que je me dirigeais vers la porte. Revan devrait pas tant douter de notre physique, il faisait visiblement son affaire, pour peu qu'il le dévoile un peu au lieu de le cacher avec son habituel manteau.

Alors que j'avançais, je voyais les dégâts que nous avions causé. Oups. Bon, un petit Reparus et ce serait réglé, mais quand même. Ah oui, il y avait ça aussi, je les avais complètement oublié...

- Dis ! On en fait quoi des cadavres dans le salon ? On dit 50/50, t'en prend trois j'en prend trois ?

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mar 11 Mar - 17:18



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





[size=25.454544067382812]Ce rp vient de mourir par une mauvaise attention de ma part...[/size]


____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Lucia Van Orn le Mer 12 Mar - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mar 11 Mar - 22:42

- Si ça t'amuse, je peux tout faire disparaître dans la minute, sans problèmes.

Ah, oui mais moi je parlais pas exactement de faire disparaitre... Enfin si, mais sans doute pas de la manière dont elle pensait. Parce que mine de rien, ça ouvrait l'appétit d'être des bêtes sauvages toute la nuit, et tant que ces cadavres étaient encore plus ou moins frais, il fallait en profiter ! Elle se rhabilla (décidément, ça me rendait presque triste quand elle le faisait) et lança un sort pour rétrécir son tigre.

- Ton p'tit dèj' est servit mon gros !

Aaaah bah si, en fait. Elle pensait ça de la même manière que moi. Bon, même si moi je me réservais le gueuleton, hors de question que je laisse Nox bouffer ça. Pas sûr qu'il en veuille remarque. Le concerné ne répondit pas, sûrement encore en train de dormir. Il était parti tôt d'ailleurs, il devait pas avoir eu envie d'entendre ce que je pensais toute la nuit. P'tite nature va, c'était mignon. Le familier avait déjà fini de becqueter sa part, et semblait visiblement avoir envie de finir le travail. Hmm, oui mais non, pas trop envie en fait. Mon mien, à moi. Mon précieux.

*HAR'KAÏN ! C'EST QUOI CE MERDIER !?*

Je sentis mon corps se crisper d'un seul coup. Oula, revoilà l'autre. Il fallait arranger un peu le tableau avant qu'il ne reprenne le contrôle. Je me tournai vers la jeune fille qui me regardait toujours, mon visage tendu par l'urgence.

- Lucia, refringue moi, vite ! Il arrive ! Tigrou peut les manger si il veut, mais faut faire un peu de ménage. A plus Beauté !

Et hop, deux surnoms de plus dans ma collection.
Bon, j'étais une créature de la nuit, et celle-ci était terminée. Je sentis mes pupilles, mes griffes et mes crocs reprendre une taille normale, alors que je perdais la faculté de faire bouger ce corps qui tomba alors à genoux. Je retournais dans les méandres de l'esprit de Revan, près à ressurgir quand le besoin ou l'opportunité s'en ferait ressentir. Jusque là, adios amigos ! Et bonne lecture ! (ouais, j'adore briser le Quatrième Mur)

[Revan]

Lucia... Elle allait regretter de m'avoir fait boire autant. Je sais, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même, mais elle en avait profité, j'en suis sûr. Personne ne profite de moi, vous m'entendez ? PERSONNE ! Mon bras krystalisé s'activa sous le coup de la colère, et se mit à briller d'un bleu électrique. Où était-elle ? Je levais la tête. J'étais toujours sur le bateau de l'assassine. Elle était là aussi, et complètement lacérée de partout. Merde, ça ne s'était pas encore produit avant que Har'kaïn sorte. Je pris une grande inspiration. J'avais transpiré, elle aussi, mes ongles étaient tachés de sang, à l'odeur le sien. Mes muscles étaient fatigués, et j'avais le goût de beaucoup de sang dans la bouche.

Bonne nouvelle, j'avais retrouvé tout mes sens, et ma capacité d’analyse. Mauvaise nouvelle, je ne me souvenais pas de ce que j'avais cette nuit. Enfin pas moi, mais mon corps en tout cas. Mais je sentais déjà que ça n'allait pas me plaire. Har'kaïn, je sais où tu te caches. Viens ici que je te bute enc*lé ! Bon, tant pis, on verra plus tard pour lui. J'avais toujours un boulot à accomplir moi. Faisant comme si j'étais encore sonné, je me dirigeai vers le canapé, où se trouvait mon manteau. Lucia s'approcha, et demanda un Reparus. J'vais t'en donner, moi, du Reparus, espèce d'allumeuse ! D'un geste rapide, je me saisissais de mon colt Magnum .44, et le pointai vers son cœur. Pas la peine de viser la tête, des balles comme ça me donnait plus de jus que de viande.

- Reprenons depuis le début. Littéralement. Disons le moment où j'arrache l'affiche. Assieds-toi, et si ton matou bouge une moustache, il y passe aussi. Bien, maintenant, tu vas me dire ce qu'il s'est passé.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 12 Mar - 10:49



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





La demoiselle, toujours en sous-vêtements, fut surprise par le changement d'attitude d'Har'kaïn.

" Lucia, refringue moi, vite ! Il arrive ! Tigrou peut les manger si il veut, mais faut faire un peu de ménage. A plus Beauté !"

Hein ? Quoi ? Quesispasse ? Lucia lança des regard d'incompréhension totale vers le jeune homme, avant de capter la situation. Revan revenait... Oh p*taiiiiiiiiiiiiin ! C'est vrai qu'il était mignon, au début, mais en fait Lucia préfère largement son double ultra-sexy. Pendant ce temps-là, Shmoushi s'était jeté avec envie sur les trois autres cadavres. Tant mieux. Si on veut...

L'albinos se raidit d'un seul coup, et tous ses instruments de guerre disparurent. C'était pas si mal que ça. Même si le bras kristalisé du jeune homme se mit à scintiller de manière plutôt inquiétante. Il avait l'air sonné, mais Lucia n'était pas dupe. Discrètement, elle s'élança vers son "ami" et lui appliqua un faux reparus, pour la forme. Elle savait qu'il allait faire quelque chose en allant vers son manteau. Bingo ! Au moment même où il pointa son arme sur elle, elle ne bougea pas. L'entraînement à finit par rentrer...

" Reprenons depuis le début. Littéralement. Disons le moment où j'arrache l'affiche. Assieds-toi, et si ton matou bouge une moustache, il y passe aussi. Bien, maintenant, tu vas me dire ce qu'il s'est passé."

Le tigre se tourna vers sa maîtresse, les joues pleines de viande. Il lui laça le même regard qu'un gamin prit sur le fait en train de manger des cookies alors qu'il a pas le droit. Elle lui fit un signe de la main, histoire de le rassurer. Elle attendit quelques instant, le regardant droit dans les yeux. Elle se sentait un peu vexée par la réaction de Revan, et un peu en colère aussi, qu'il se sente obligé de lui mettre un flingue entre les seins pour l'obliger à répondre. Ses yeux virèrent donc de couleur, et passèrent au noir et rouge. Ses canines s'allongèrent, et sa peau devint cadavérique. Elle ne bougea pas pendant un long moment. Jusqu'à voir des gouttes de sueur se former sur le front du jeune homme. A ce moment-là, d'un geste vif et calculé, elle lui éclata le poignet, faisant valser son arme au loin, puis sauta sur lui. La force qu'elle mit dans son saut les entraîna au sol. Elle bloqua les poignets du jeune homme avec ses pieds puis , son couteau de cuisine fermement posé sur la gorge de Revan, elle approcha son visage du sien. elle n'avait pas voulu en arriver là, mais si elle voulait toute son attention, c'est ainsi qu'elle devrait agir. De son autre main, elle fit venir à elle une de ses dagues couvertes d'ail, et la pointa sur le nombril découvert du jeune homme.

" Le moindre mouvement, et tu meurs."

Ça avait le mérite d'être clair. Mais au moins, maintenant, elle pourrait parler en toute liberté.

" Je te rappelle que tu es sur MON bateau, et que ton Familier a décidé de se faire la malle en milieu de soirée, alors ne tente rien de suicidaire, ça m'embêterais de devoir aussi tuer ton double."

Elle se releva alors, forçant bien sur le poignet de Revan qu'elle avait bien démoli, puis s'éloigna dans la pièce. Au moindre mouvement suspect, il pourrait se recevoir la dague quelque part sur lui, et s'il la parait, le tigre était juste derrière lui avec ses griffes géantes.

" Bien, maintenant que c'est dit, passons à ta question. Tu nous aurais vu, tu aurais pensé qu'on était en train de se décalquer la gu*ule. Mais en vrai, c'est pas ça. Et je suppose que ton corps en témoigne, tu as fait de la muscu' cette nuit, et d'ailleur Har'kaïn avait l'air bien crevé. Du coup je dois en déduire que tu l'es encore plus. Mais mis à part si tu insiste pour que je le dise, je pense que tu sais exactement ce qui s'est passé cette nuit."

Des fois, le tigre se demandait vraiment comment une si petite personne pouvait être aussi impressionnante. Même en sous-vêtements...

Lucia fixa l'albinos dans les yeux, étudiant le moindre de ses gestes. Il était exactement entre Lucia et le tigre, et n'avait aucune arme virile à disposition. Non, un tabouret, une chaise, une table, ce ne sont pas des armes viriles, alors oublis ça !


____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 12 Mar - 12:33

Ma respiration était forte et rapide. Je n'étais pourtant pas si stressé que ça. Har'kaïn avait vraiment forcé sur ce corps cette nuit, le con. La jeune fille devant moi ne bougea pas. Assieds-toi, merde, que je puisse m'asseoir aussi. Ses yeux changèrent de couleur, devenant rouges et noir, ses crocs s'allongèrent et sa peau devint blanche d'albâtre. Cela ne me disait rien qui vaille. Tire bordel, il faut que tu tires, tu vois bien qu'elle ne coopérera pas, alors mets lui une balle dans le ventre, et on en parle plus. Non, attends un peu, ne fais pas le premier geste... Si, j'aurais vraiment dû. Mes réflexes n'étaient pas encore au meilleur de leur forme, et elle réussit à me péter le poignet, me faisant lâcher mon flingue. Ah la garce ! Elle me plaqua au sol, bloquant mes poignets et braquant un couteau sur mon ventre. Comme une impression de déjà vu.

- Le moindre mouvement, et tu meurs.

Très drôle. J'avais environ cinq manières de reprendre le dessus, voire encore quelques unes auxquelles je n'avais pas prêté intention parce que je pourrais être blessé, avec un pourcentage de risque d'à peine dix pour cent. Je m'étais retrouvé dans cette situation un nombre incalculable de fois en quinze ans, si elle pensait que je n'avais pas appris comment m'en sortir, elle se mettait le doigt dans l’œil. Mais feignons d'être dans la mouise pendant un instant, histoire de voir ce qu'elle avait à dire. Un méchant qui pense être en mauvaise posture est un méchant qui parle. C'est stupide, mais vérifiez, ça marche partout.

- Je te rappelle que tu es sur MON bateau, et que ton Familier a décidé de se faire la malle en milieu de soirée, alors ne tente rien de suicidaire, ça m'embêterais de devoir aussi tuer ton double.

Déjà, merci de me le rappeler. Avec Nox à la maison, j'avais accès à des renforts sans même avoir à utiliser ma boule de cristal. Excellente nouvelle, contrairement à ce qu'elle semblait croire. Un corbeau n'était pas une machine de guerre, mais comme messager, c'était le must. Elle m'attrapa par le poignet cassé - sadique -, et me releva. C'était gentil ça, encore plus de solutions qui s'offrait à moi. Elle recula, prête à lancer son arme sur moi. Bon, profites-en pour te reposer un peu mon Revan. Reprends ta respiration, étires-toi un peu, fais craquer tes os, et analyse le reste de la situation. Le tigre s'était placé derrière moi, à l'opposé de sa maitresse. J'étais vanné, et mon bras gauche me faisait horriblement mal. Difficile d'en faire quoi que ce soit. En revanche, Lucia était bien trop confiante. Et ça, ça jouait énormément pour moi. Une cible qui ne suspecte rien est une cible facile.

- Bien, maintenant que c'est dit, passons à ta question. Tu nous aurais vu, tu aurais pensé qu'on était en train de se décalquer la gu*ule. Mais en vrai, c'est pas ça. Et je suppose que ton corps en témoigne, tu as fait de la muscu' cette nuit, et d'ailleur Har'kaïn avait l'air bien crevé. Du coup je dois en déduire que tu l'es encore plus. Mais mis à part si tu insiste pour que je le dise, je pense que tu sais exactement ce qui s'est passé cette nuit.

Ouais. Ouais, et ça ne me plaisait pas. Pas du tout, pas une seule foutue seconde. Tout d'abord parce que si ce corps avait dû le faire, c'était à son VRAI propriétaire qu'il en revenait le droit, là c'était presque du viol. Ensuite, parce que si j'avais dû le faire, je l'aurais fait avec quelqu'un avec qui j'aurais eu envie de le faire. Enfin, parce que... Merde quoi ! C'était pas le genre de truc qui se faisait à la légère ! Je sais que c'était un point de vue personnel, et que chacun faisait ce qu'il voulait, mais justement, j'avais pas fait ce que je voulais là ! Surtout... Pour une première fois quoi.

- Et crois moi, si ça n'avait tenu qu'à moi, ça ne serait jamais arrivé. Pas que tu sois pas jolie, mais j'ai encore des principes, contrairement à l'autre taré.

Je portai ma main à mon épaule. Punaise, ça faisait vraiment mal. J'appelai Nox de toute mes forces. Si ça tournait mal, il fallait que Mafralia intervienne. Aussi forte que pouvait l'être Lucia, personne n'avait jamais vaincu ma grand-mère. Ma grand-mère, oui. Une BSH de cent-cinquante balais, la plus recherchée d'Autremonde juste derrière Selemba. J'invente rien, vous vérifierez si vous voulez. Il fallait juste que Nox parvienne à lui faire comprendre que c'était urgent.

Mais même si j'avais réellement mal, c'était surtout une feinte afin de saisir trois de mes dagues de lancer, cachées sous mon épaulette, que j'envoyai directement sur la jeune fille. Elle se baissa pour les esquiver et envoya son arme, que j'évitai d'un pas sur le côté. Son Familier me chargea, mais c'est un revers de mon bras krystalisé qui l'accueillit, l'assommant sur le coup. J'avais tué un demi-dieu, massacré des guerriers venus d'un autre âge, j'affrontais une secte qui prévoyait de dominer le monde, alors me faire avoir par une fille, une seule ? En rêve.

*Tu arrêtes pas avec Lei et Eiko, pourtant.*

*Ouais mais d'une part, elles sont deux, et ensuite, c'est Lei. Et tant que t'es réveillé, j'ai besoin de Mafralia, urgent.*

*Elle est sorti cette nuit, on sait pas où.*


Et galère, il fallait que ça tombe aujourd'hui. C'est pas vrai ça, il fallait toujours que les Dieux viennent me faire chier au plus mauvais moment. Bon, j'allais devoir régler ce problème moi-même. La jeune assassine s'était munie des armes qu'elle avait rangé hier, et s'était rhabillée. Mieux, j'aurais pas l'impression d'affronter Lei comme ça. Ses yeux rouges et noirs me regardaient avec fureur. Pas le temps pour les plans de cow-boys qui se regardent pendant des heures, je devais jouer vite. Esquivant les dagues qu'elle me lançait d'un pas rapide, je me rapprochai d'elle rapidement, mais au dernier moment elle parvint à s'éloigner. Hmm, un excellent instinct. Mais faisant fi de ma douleur au poignet, j'utilisai le grappin de mon gantelet, qui vint se planter dans sa cheville. Utilisant la force de bras krystalisé, je la fis tomber à la renverse, avant de lui asséner un coup de genou dans le menton pour faire bonne mesure. Je pensais l'avoir séché, mais elle balaya le sol avec sa jambe intacte, me faisant tomber comme elle. Nous nous relevâmes en même temps, à couteau/tomahawk tirés. Nous étions maintenant tout les deux blessés. J'avais l'expérience pour moi, mais elle était toujours en forme, alors que j'étais fourbu de partout. Damned.

Sans Mafralia, je n'avais aucune certitude de pouvoir gagner. Ce qui était assez inquiétant, être mort encore une fois n'étant pas dans mes projets. Restons sur la défensive, et observons tout autour. Il devait bien y avoir quelque chose qui me permettrait d'être sûr de m'en sortir, voire même de gagner, non ? Ici, des bouteilles d'alcool pas rangées, là des armes... Rien de bien transcendant, non. Après, je pourrais bien gagner, mais je n'aimais pas m'en remettre à du 50/50. Soudain, je vis sur son bras le symbole d'Omois. Intéressant...

- Ce combat pourrait durer éternellement,
dis-je tout en parant son coup. Je te propose un marché : je te laisse partir, je te couvres auprès des autres chasseurs, et si besoin je te fournis un endroit où te cacher en Lancovit. En échange... qu'est-ce que t'as à offrir ?

Puis en me penchant vers elle :

- Ton accréditation, elle te donne accès à quoi ?

Spoiler:
 

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 12 Mar - 14:40



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn





" Et crois moi, si ça n'avait tenu qu'à moi, ça ne serait jamais arrivé. Pas que tu sois pas jolie, mais j'ai encore des principes, contrairement à l'autre taré."

Dommage, parce qu'elle s'était bien amusé, et Revan aurait sûrement apprécié ce sport. Surtout avec elle. Elle pouvait être bestiale et cruelle, mais aussi douce et gentille. Lucia n'a pas vraiment toute sa tête, et peut avoir plusieurs personnalité selon ses humeurs. Pratique. D'un certain point de vue.

La jeune fille l'observait en chien de faïence. Elle voyait très bien qu'il était en train de sortir ses armes à lancer. La discrétion, ça doit pas être son fort... Tant pis pour lui après tout, il n'avait qu'à faire des efforts.

Le combat dura un petit moment, pendant lequel elle avait eu le temps de s'habiller, d'envoyer des attaques, de se prendre un grappin dans cette f*cking cheville, de piquer par-ci par-là les armes à lancer de l'albinos et d'essouffler encore plus son adversaire. Et elle aurait aussi pu sans mal boire un café, fumer une clope voire prendre sa douche tellement le combat était lent. Elle se mettait à la hauteur du jeune homme, parce que quand même, faut pas pousser, elle est gentille sur les bords.

" Ce combat pourrait durer éternellement. Je te propose un marché : je te laisse partir, je te couvres auprès des autres chasseurs, et si besoin je te fournis un endroit où te cacher en Lancovit. En échange... qu'est-ce que t'as à offrir ?"

La demoiselle pouffa de rire. Il est mignon ! Qui est sur le bateau de qui déjà ?

" Ton accréditation, elle te donne accès à quoi ?"

Il eu l'imprudence de se pencher vers elle, et elle n'hésita pas à lui enfoncer son couteau de cuisine dans l'estomac. Tiens, ça lui apprendrait. Et pour avoir une mesure de sécurité, elle s'éloigna un peu, son couteau ensanglanté à la main. Comme si elle allait lui laisser une arme en plus !

" Rien qui puisse t'intéresser. Et pour moi, je peux aisément changer d'apparence, et ça fait une bonne douzaine d'année que personne ne m'a attrapé, parce que je suis déjà couverte par quelqu'un de bien plus puissant que toi, alors ton offre, tu peux t'la carrer dans l'c*l !"

Du Lucia tout craché. Clair, net, précis, vulgaire. Et elle se sentait à présent bien fière d'elle, parce qu'elle lui avait volé pas mal de ses armes. Et vu qu'il est torse-nu, ça n'a pas été compliqué. Il avait déjà lancé ses dagues, il ne lui restait plus comme arme que son grappin. Qui ne fonctionnait à présent plus du tout étant donne qu'elle avait coincé quelques aiguilles dedans. La demoiselle alla donc se poser sur son lit, attendant la réaction de l'homme, avec au moins trois dagues dans les mains. Même désarmé, une personne peut être dangereuse. Il semblait chercher quelque chose. Elle leva une main, remplie des armes du jeune homme.

" Mon pauvre garçon, quand on a affaire à un Voleur Patenté, on laisse pas ce genre de chose traîner, mais si tu arrête de sans cesse vouloir me trouer l'bide, on pourra sûrement s'arranger."

Elle attendit patiemment, un sourire beaucoup plus confiant qu'elle en ce moment présent. Elle lança un sort vers son Familier, qui redevint un magnifique aigle noir de deux mètres de haut. Bien, il serait plus efficace comme ça.

Spoiler:
 



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Jeu 13 Mar - 22:29

Je sentis une vive douleur au niveau du ventre. Sale traitresse, elle venait de me planter son arme dans le ventre ! Je sais que ce n'était pas prudent de m'avancer comme ça, mais mince, je lui proposais de faire la paix quoi ! Au final, les filles, c'étaient toutes les mêmes : prêtes au moindre coup de p*te pour gagner. C'était pas sexiste, je me basais sur mon expérience avec elles. Enfin, leçon retenue, Lei n'était pas un cas isolé. Elle retira son couteau, et une gerbe de sang jaillit hors de ma bouche. Merde...

- Rien qui puisse t'intéresser. Et pour moi, je peux aisément changer d'apparence, et ça fait une bonne douzaine d'année que personne ne m'a attrapé, parce que je suis déjà couverte par quelqu'un de bien plus puissant que toi, alors ton offre, tu peux t'la carrer dans l'c*l !

La politesse, c'est plus ce que c'était chez les jeunes.
Quelqu'un de plus puissant hein ? Pas étonnant que personne n'ai jamais réussi à l'attraper. Et si j'en jugeais par son accréditation omoisienne, il y avait effectivement quelqu'un dans l'Empire qui l'appréciait. Peut-être même l'Impératrice elle-même... Hmm, ce serait pas si étonnant que ça. Et bon sang, si c'était le cas, imaginez à quoi on pourrait accéder ! Elle devait avoir accès aux endroits les plus secrets, les plus prestigieux, et aussi les mieux gardés du Palais... Où était dissimulé, d'après Eiko, un des Krystals. Nous doutions fortement que l'Impératrice nous laisserait le prendre, et nous avions besoin d'un moyen d'entrer. Et il était là...

Bon, c'est pas le tout de penser Revan, mais il fallait que tu réagisses rapidement maintenant. Parce que bon, t'es en train de te vider de ton sang. Je cherchai mon tomahawk, une arme, n'importe quoi, mais je vis en levant les yeux que Lucia avait tout dans les mains. Même mon arbalète à gaz, que j'avais pourtant dissimulé dans ma botte. Comment...

- Mon pauvre garçon, quand on a affaire à un Voleur Patenté, on laisse pas ce genre de chose traîner, mais si tu arrête de sans cesse vouloir me trouer l'bide, on pourra sûrement s'arranger.

Une Voleuse Patentée ? Ça confirmait mes soupçons, elle travaillait bien pour le gouvernement Omoisien. Simplement, le gouvernement Omoisien, c'était un peu vaste, et deviner qui était son protecteur ou sa protectrice n'allait pas être évident. Même si j'espérais très fort que ce soit Lisbeth. Bon bon bon, maintenant j'étais un peu dans la bouse moi, sans mes armes. Non parce qu'il faut le dire, négocier un truc sans être à égalité avec la personne d'en face, parce qu'elle menace de t'achever sur le champ, bin c'est un coup à mourir avant la fin.

'Fin sans armes, c'était beaucoup dire. J'avais encore mon bras krystalisé, ma magie, mes griffes, et surtout mon gantelet. Mon gantelet avec le grappin, la lame cachée, ma boule de crystal directement intégrée, les fléchettes anesthésiantes... Bref, c'était un peu la ceinture de Batman, dans un gantelet. Même si en l’occurrence, il me manquait le kit de soin instantané. Ce qui n'existait pas, mais mine de rien, serait bien pratique. Du coup, j'étais pas trop tout nu, mais... Fallait voir la vérité en face. J'avais le ventre ouvert, je crachais le sang, il me manquait les trois-quarts de mon armement, et en face y avait Lucia, tranquille, son aigle géant à côté d'elle. La situation n'était clairement pas en ma faveur, et c'était peu de le dire. Je tombais en arrière, dos au sol, afin de ralentir l'hémorragie.

- Bon, dis-je en toussant, OK. Qu'est-ce que tu proposes, toi ?

J'avais pas trop le choix, je devais m'en remettre à elle. Et bordel que j'aimais pas ça. Il me fallait son accréditation, merde... J'aurai peut-être un peu moins l'air d'un con en rentrant. Et j'aurai pas tout perdu comme ça, si ça permettait de nous rapprocher un peu plus du sauvetage de l'univers...

- Ton accréditation. Elle donne accès à quoi ?!

J'aurais pas dû hausser la voix, le sang remonta dans ma gorge et me fit tousser. Merde, j'allais pas crever comme ça sérieux, j'avais affronter trop de trucs pour mourir d'un simple coup de couteau sur un bateau...

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 23 Mar - 16:50



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn



Bon. Il semblait étonné par le fait de ne plus avoir d'armes. Ou presque. Tant mieux. Il avait Lucia dans une humeur de chien, il allait devoir se dépatouiller tout seul pour la calmer. Ce qui risquait de ne pas être simple étant donné qu'elle avait koisiment toutes les cartes de son côté.

Il se coucha sur le dos, histoire de ralentir l'hémorragie. Mouais. Pour arrêter une hémorragie, y'a mieux quand même. Et puis bon, elle n'avait touché aucun organe vital, donc pas besoin d'en faire un fromage.

" Bon, OK. Qu'est-ce que tu proposes, toi ?"

Ah ouais, maintenant il demandait son avis ? Eh bien dit donc, il aura fallu un combat et un trou dans le ventre pour qu'il se décide. Cela dit, vaut mieux tard que jamais.

" Ton accréditation. Elle donne accès à quoi ?!"

Il avait haussé le ton, et toussa bruyamment. En fait, elle avait peut-être un peu touché le poumon... Boarf, pas grave.

" Beaucoup de choses, dont je ne te donnerais certainement pas accès."

Bien trop pirate pour cela. Bon, c'est vrai, il ne pouvait peut-être pas le savoir qu'elle en était une, mais c'est quand même simple à deviner non ? Les armes blanches, le flingue d'époque, les vêtements ? Non ? Toujours pas ? Bon ben tant pis. La demoiselle se leva et jeta les armes sur son lit. Elle ne garda que son couteau à la main. Elle commença à faire les cent pas, en regardant Revan dans le blanc des yeux. Elle entendait chacun de ses râles, de ses battements de coeur, de ses mouvements. Elle voyait tout aussi, les frémissements, et sentait la légère peur qui commençait à s'emparer de lui. Il avait peur de mourir, sans aucun doutes. Il devait être frustré aussi, de savoir qu'il allait sûrement mourir d'une façon aussi bête sur un bateau. Enfin bête, pas tant que ça, mourir sur un navire de la main du capitaine, y'a quand même un certain honneur. Que certains ne peuvent pas comprendre, certes, mais voilà.

La demoiselle cessa de marcher, puis, le regardant de haut, lâcha d'une voix plate :

" De toutes façons, à quoi elle pourrait te donner accès ?"

Ne dit-on pas que la curiosité est un vilain défaut ? Mais il faut bien être curieux pour savoir à qui on a affaire. Et là, en l’occurrence, elle a affaire à un chasseur de prime. Peut-être veut-il de l'argent, ou certaines de ces pierres que garde l'Impératrice avec elle ? Peut importe, il ne l'aura pas. Et ce, quoi qu'il puisse lui proposer. Elle avait tout ce dont elle désirait, et pourrait toujours aller voir la plus grande puissance Autre-mondienne pour avoir ce qu'elle veut.



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 24 Mar - 15:34

- Beaucoup de choses, dont je ne te donnerais certainement pas accès.

Beaucoup de choses hein ? C'était tout ce que j'avais besoin de savoir. Tout le monde ne donnait pas accès à "beaucoup de choses" à une assassine, et surtout pas à Omois. Parfait. Bon, au détail près que j'étais possiblement en train de crever sur place, et qu'elle ne voudrait pas me donner de copie. Bon, ça faisait un sur trois, c'était mieux que rien, mais j'aurais au moins préféré la partie où je reste en vie. Pas sûr que sur Outremonde, je puisse encore faire grand chose. Je ne pouvais pas m'en remettre aux miracles, je devais faire quelque chose, et vite ! J'avais réchappé à pire, et pas grâce à des deus ex machina... Bon, peut-être quelques uns... Mais pas que !

Elle commença à faire les cent pas. Je jetai un œil sur le côté, vers son lit, où toutes mes armes étaient posées. Grmbl, mes armes, merde... On ne touchait pas aux armes des autres, et surtout pas les miennes. Je pourrais les attirer à moi par magie, mais Lucia était encore vive, et m'aurait achevé avant même que je ne puisse m'en saisir. Donc, mauvaise idée. Inutile d'envoyer un message de détresse, si c'était pour me faire prendre en otage à l'arrivée des renforts, ou pire, qu'elle le remarque et me tue de suite, ce n'était pas beaucoup mieux. Et dans l'état actuel des choses, la seule personne susceptible de me soigner, c'était elle, ce qui faisait que la mettre K.O. ne m'aidait pas tant que ça finalement. J'étais bloqué. Définitivement. C'est décidé, si j'm'en sortais, l'alcool, c'était fini.

- De toutes façons, à quoi elle pourrait te donner accès ?

Une faille ? Elle montrait de la curiosité, elle n'était donc peut-être pas aussi résolue à refuser qu'elle le pensait. Enfin c'était juste une éventualité. Mais une possibilité tout de même au final.

- Qu'est-ce que ça peut bien te faire ? Tu ne me croirais pas de toute façon...

Oui, fallait être réaliste. Si je lui sortais que je devais entrer dans le coffre de l'Impératrice, en extraire un Krystal, artefact très rare et très puissant, pour le mettre en sécurité sur un plan spatial inaccessible, afin qu'il ne puisse pas être récupéré par une secte qui se faisait appeler les Anges de la Mort et qui voulait se servir des artefacts précédemment cités pour ramener les vrais Anges, entités relativement démoniaques ayant pour but de dominer le monde en le détruisant au passage... C'était quoi le début de cette phrase déjà ? Oui 'fin bref, si je lui avouais que c'était pour sauver la planète, voire la galaxie, il y avait beaucoup de chance qu'elle se foute de ma gueule. Dommage, tout était vrai pourtant, du début à la fin.

Alors oui, effectivement, vous allez me demander : pourquoi donc n'avons-nous pas, moi, Lei et Eiko, demandé directement demandé à l'Impératrice de nous refiler le Krystal ? Mais qui vous dit que nous ne l'avions pas fait ? Sauf que hé, on avait fraichement 19 ans à ce moment là, et vas-y pour qu'on te prenne au sérieux, toi qui sort de nul part. Bien sûr, elle pensait que l'artefact était en sécurité dans son coffre, et de plus, de quoi se mêlait le Lancovit ? Omois s'occupait très bien de ses propres affaires, merci bien. Malheureusement, si nous, nous pouvions savoir où se trouvait le Krystal, alors les Anges aussi. Et ils étaient assez malins pour s'y introduire au moment propice. Au moins, dans l'espace de stockage, personne ne pourrait se l'approprier. On envahi plus facilement un palais qu'un univers parallèle, n'est-ce pas les Sangraves ?

- Et sur ordre du Roi et de la Reine, je ne suis pas autorisé à te le dire. Il en va de la sécurité inter*tousse*nationale...

Vrai aussi. Si ça venait à se savoir que des Krystals (non non, pas Krystaux, Krystals) étaient en train de se balader un peu partout à travers l'espace et le temps – parce que oui, ils se baladent quand on ne les touche pas – ce serait déjà un beau merdier. Alors si en plus le peuple Autremondien apprenait qu'une organisation secrète voulait ramener des... trucs, capables de détruire un univers entier... Ce serait le chaos avant même que ça n'arrive. J'ai combattu un de leur sous-fifre, un « homme à tout faire » selon Eiko. Et déjà rien que ça, on avait beau être une quinzaine, pas moyen de le faire bouger. Seule la puissance d'un Krytal, transférée dans le seul réceptacle susceptible d'en faire une arme, c'est-à-dire mon bras, nous avait permit de le vaincre. Et encore, on avait failli tous y passer dans le processus. Un sous-fifre. Alors imaginez contre un vrai...

Bon, j’espérais avoir attisé encore sa curiosité. Des fois qu'elle me lancerait un Réparus. Non parce que le flou derrière elle commençait à m'inquiéter un peu...

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Dim 3 Aoû - 23:04



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn



" Qu'est-ce que ça peut bien te faire ? Tu ne me croirais pas de toute façon... Et sur ordre du Roi et de la Reine, je ne suis pas autorisé à te le dire. Il en va de la sécurité inter*tousse*nationale... "

 Le demoiselle retint grâce à son énorme maitrise d'elle-même un gloussement. "Internationale" il a dit ? Elle avait accès à toutes les richesses, et à toutes les informations allant des plus banales aux plus secrètes de l'Impératrice, alors qu'est-ce qu'il pourrait lui apprendre de nouveau ? Pas grand chose. Bien sûr, Lucia n'est pas toute puissante, elle ne sait pas tout sur tout, mais quand même, il faut la trouver l'info qu'elle n'a pas déjà épluchée. M'enfin, après tout, pourquoi pas ? Peut-être que c'est un agent secret du même genre qu'elle, mais pour le Lancovit...

 La demoiselle attendit encore un peu, histoire de faire semblant de méditer les paroles. Puis elle s'alluma une cigarette, et s'assit sur le lit. Sa cheville la faisait morfler, mais la douleur était quand même supportable. Elle s'en remettrait quoi. Limite, elle pouvait aller jusqu'à Omois se faire soigner gratuitement grâce à son aigle. Contrairement à l'autre, dont le piaf ne le porterait même pas trois mètres.

 "Bon, tu sais quoi ? On peut faire un truc. Je peut te lancer un Reparus, mais tu vas choisir la condition. Soit tu me dit tout, soit... tu laisses Har'kaïn revenir, à toi de voir."

 Je sais, le vice coule par tous les pores de la peau de Lucia. Mais bon, faut bien négocier dans la vie. Et là, elle est tout à fait en mesure de proposer ce genre de marché. Soit une information capital pour Omois, soit une nouvelle chute ponctuée d'envies (sales) avec Har'kaïn. Un vrai dilemme Cornélien. Bien méchant tout ça. Et tout va au profit de la bonne Lulu'. Donc encore moins cool pour l'autre. Qui doit, en plus de son trou dans le ventre, être en train de subir une belle gueule de bois. Dur. Ouais, c'est dur la vie. La demoiselle laissa lentement la fumée s'évader de sa bouche, formant un rideau blanchâtre devant son visage.

 " Au fait, ça va ? Pas trop mal à la tête ? Je viens de penser à tout c'que t'as ingurgité hier... tu bois pas souvent tu m'as dis ? Et je te laisse quelques minutes de réflexion pour savoir ce que tu préfère faire. Mais j'avoue que tu dois te manger une de ces cuite ! Mon pauvre, préviens-moi la prochaine fois que tu veux faire le traduk..."

 Eh ouais, parce qu'il n'y est pas allé de main morte. Tiens, en parlant d'alcool, la réserve de la petite hybride est un peu à sec... il reste quelques bouteilles, mais sans plus. D'ailleurs, la jeune fille se lève, puis débouche une bouteille avec les dents, avant de boire une ou deux gorgées, tout en observant son ennemi de l'oeil. Certes il est au sol, mais elle a quand même une cheville blessée, et les deux mains prises. Autant qu'il y ai son regard... même s'il est vrai qu'il y a aussi l'aigle géant, qui n'hésiterais pas à lui enfoncer ses serres au fond du gosier. Mais par simple précaution quand même, mettons un petit bouclier invisible sur l'animal et sur la jeune fille, voilà. Seul quelqu'un sachant qu'elle a une magie argentée pourrait déceler le très léger scintillement qui les entourent.

 " Alors ?"



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Lucia Van Orn le Lun 18 Aoû - 13:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 6 Aoû - 15:56

Elle sembla réfléchir pendant un instant, et s'assit sur le lit en s'allumant une clope. C'était vraiment le moment ? Je sentais mon sang s'écouler sur le sol, tandis que ma vue devenait de plus en plus trouble, et que bouger le moindre muscle devenait une torture et un effort impossible. Si elle pouvait se magner les fesses pour me soigner...

 - Bon, tu sais quoi ? On peut faire un truc. Je peut te lancer un Reparus, mais tu vas choisir la condition. Soit tu me dit tout, soit... tu laisses Har'kaïn revenir, à toi de voir.

Laisser Har'kaïn reve... J'ouvris des yeux incrédules. Mais elle n'allait pas bien elle ! Pourquoi est-ce qu'elle voudrait revoir ce pychopathe sanguinaire ?!

Ah oui, bien sûr, logique. Brokl, ces deux là s'étaient vraiment bien trouvés, à mon grand malheur. Non, c'était mort, je n'allais pas le laisser sortir pour qu'ils refassent des saletés avec MON corps, mince ! Autant la première fois, j'étais même pas conscient, mais là... Non, non, pas possible. Enfin d'un autre côté... Je ne pouvais pas révéler des telles informations à un agent Omoisien, ni même à qui que ce soit. Ordre du Roi et de la Reine. Imaginez qu'elle aille prévenir l'Impératrice de nos projets ? Ou imaginez le chaos, si on apprenait qu'une secte voulait détruire le monde, avec de grandes chances d'y arriver ? Et si les membres de la dite secte apprenait qu'ils étaient découverts ? Ils passeraient à la vitesse supérieure, et déjà qu'on en chiait pour les arrêter, là ce serait impossible. D'un autre côté, mort, je n'arrêtais plus personne.

- Au fait, ça va ? Pas trop mal à la tête ? Je viens de penser à tout c'que t'as ingurgité hier... tu bois pas souvent tu m'as dis ? Et je te laisse quelques minutes de réflexion pour savoir ce que tu préfère faire. Mais j'avoue que tu dois...

Sa voix devenait de plus en plus lointaine. J'allais devoir répondre plus rapidement que « après quelques minutes de réflexion », sinon je n'allais plus pouvoir répondre du tout. Bon sang, si je m'en sortais, j'allais le lui cramer, son bateau. Je la vis saisir une bouteille, et prendre quelques gorgées. Eurk, rien qu'à l'idée de boire la moindre goutte, j'avais envie de vomir.

- Alors ?

… J'vais te percer un trou dans le ventre de là à là, tu verras si tu peux encore donner des réponses rapides.
Mon dilemme cornélien commençait à tourner en une véritable crise existentielle : est-ce que ça valait la peine de faire passer mon intégrité corporelle avant la sécurité du monde ? Et pour les plus lents, est-ce que la sécurité et la paix de plusieurs pays devait passer avant mon refus de coucher avec Lucia ? Quand même, j'étais prêt à mourir pour cette cause, mais pas à... Oh et puis merde.

- Bon... Bon, ok. Je le laisse... *tousse* revenir. Mais lance-moi un Reparus bordel...

Je sentis soudain mes forces se raviver, tandis que la blessure se refermait. Le monde sembla plus clair pendant un instant, et je réalisais alors que j'étais vraiment passé à deux doigts des portes de l'Outremonde. Je regardai par terre tout en m'appuyant sur mes coudes pour me redresser. La vache, le parquet était entièrement repeint en rouge. Je voulu me mettre sur mes jambes, mais avec l'anémie, je me sentais relativement faible. Avec un peu d'hémoglobine peut-être... Sauf qu'elle avait vidé ma gourde. Meeerde.

- Tu aurais du sang que je pourrais boire ? T'as descendu ma réserve hier, et j'suis claqué...

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Lun 18 Aoû - 16:51



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn




"Bon... Bon, ok. Je le laisse... *tousse* revenir. Mais lance-moi un Reparus bordel..."

Ouiiii maître ! La demoiselle obéit avec exaspération, tout en maintenant son léger bouclier. Revan essaya de se remettre sur ses jambes, sans y parvenir. Et oui mon grand, c'est parce que t'as plus de blessures que les courbatures et la gueule de bois se feront moins sentir, ainsi que le manque d'hémoglobine.


"Tu aurais du sang que je pourrais boire ? T'as descendu ma réserve hier, et j'suis claqué...
- Laisse revenir Har'kaïn, je lui en donnerais, et je remplirais ta gourde."

Et bien oui, parce que Lucia, elle a pas spécialement envie de se faire rouler, du tout.

"Et laisse le jusqu'à... disons midi, et après, promis je ne fais que prendre ton numéro, te rendre ta gourde et te laisser partir... avec une bouteille de Rhum en plus, si tu veux."

 La demoiselle lui lança un regard amusé. Elle était prête à faire la paix. Mais à la seule condition que Revan n'essaie pas de la décapiter. Et puis bon, un chasseur de primes lancovien peut être utile dans ses contacts. Bien qu'elle ne puisse lui faire beaucoup confiance pour le moment, cela peut être vachement cool. Et ça lui fait un ami en plus. Parce que mise à part son Familier, et l'Impératrice -et encore-, les amis de Lucia ne se résument pas à grand monde. Bien sûr, peut-être que grâce à Revan, elle se ferait d'autres amis... peut-être... En réalité, Lucia se sent franchement seule au milieu de tous ces complots, de ses faux-amis, des trahisons et des meurtres. Elle est un peu... comment dire... seule. Elle se sent un peu seule. Et sa boule de cristal ne l'aide pas beaucoup à passer le temps. En général, elle traine dans son bateau, fait de la muscu, des entraînements de choses et d'autres, dort un peu, écoute de la musique à la Tim Burton -Sweeney Todd principalement-, fume et boit comme un trou, au grand damne de l'Impératrice. Étant donné que la plupart de ses missions sont à exécuter de nuit, la journée elle ne fait pas grand-chose. Enfin... elle s'occupe comme elle peut.

 Mais elle sait que depuis sa plus tendre enfance, elle ne doit pas se faire d'amis, sinon elle est morte. Avoir des amis est une faiblesse !

 Bon... finit de se flageller, profite du moment, tu feras ta dépression après !

 La demoiselle lâcha son sourire et alla s'installer sur son lit, tout en ayant tous les sens aux aguets, on ne sait jamais...



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Mer 20 Aoû - 17:43

- Laisse revenir Har'kaïn, je lui en donnerais, et je remplirais ta gourde.

Aaaah punaise, elle était bien mal placée pour manquer de confiance celle-là. Bon, ok, j'avais effectivement essayé de lui planter un tomahawk dans le sternum, juste après l'avoir menacé avec mon revolver, mais enfin mince, j'étais complètement désarmé, de quoi elle avait peur encore ?

- Et laisse le jusqu'à... disons midi, et après, promis je ne fais que prendre ton numéro, te rendre ta gourde et te laisser partir... avec une bouteille de Rhum en plus, si tu veux.

… Le numéro, elle le prenait si elle voulait, mais la bouteille de rhum, elle pouvait la garder. C'était pas demain la veille que je retouchais à ce truc. Ni demain, ni jamais, maintenant ce sera de la grenadine, et c'est tout ! Quelle erreur d'avoir cru que ça pouvait être une expérience plaisante, de s'essayer à des nouveaux trucs et tout. « Mieux vaut avoir des remords que des regrets », mes fesses. C'est facile de dire ça, mais je crois qu'en réalité, ceux qui le disent n'ont jamais eu de remords. Ils assument complètement. Et grand bien leur en fasse, mais moi, je ne suis pas près à tolérer un geste volontairement stupide de ma part. Là, j'avais des remords jusqu'au cou, et je peux vous dire que je préférais les regrets. Je pourrais le regretter quand je serais vieux ? Alors déjà, je suis à la fois elfe et vampyr, je ne serai pas vieux avant longtemps, et ensuite, non. Un bon, grand, et magnifique NON. Entre « Et si je l'avais fait ? » et « Qu'est-ce que j'étais con ! », mon choix est vite posé. Bref.

Midi disait-elle ? Slurk, mais il était quelle heure ? Je tournai mon regard vers une horloge assez old-school accrochée non loin. Seulement 8h ?! Ça voulait dire que pendant quatre heures, je devrais laisser mon corps à l'autre taré, et... Ah non mais non, j'étais pas d'accord là ! Bon, je n'étais d'accord pour rien de toute façon, et je le faisais uniquement parce que tout de suite, j'étais pas en état de négocier, mais il ne fallait pas abuser non plus quoi. Surtout que cette fois-ci, je serais complètement conscient, pas dans le coma, et j'aurais toute la scène en direct comme si j'y étais. Et d'ailleurs, j'y serais. Aux premières loges.

- On dit 11h, et tu gardes ta bouteille. Je serai encore là-dedans moi, dis-je en tapotant ma tempe de l'index, c'est déjà bien assez désagréable de l'avoir fait inconsciemment, alors...

Bon, j'allais devoir laisser sortir le psychopathe. Sans rire, dès que tout ça est terminé, je lui démonte la face à grand renforts de coups de pieds mentaux dans son arrière train.

*Héhé, j'm'en tape, en attendant, c'est moi qui va passer un bon moment !*

*Ouais, ça va, ça va, la ramène pas.*


[Har'kaïn]

Pfouaaa, elle en faisait ce qu'elle voulait ! Obliger Revan à me laisser sortir, y avait pas grand monde à pouvoir y arriver. Je m'attendais pas à revenir aussi rapidement, et encore moins comme ça. Eeenfin, j'avais pas perdu ma journée moi ! Je passais ma langue sur mes crocs qui venaient de s'allonger, pour y sentir le goût du sang. Manque de bol, c'était celui de Revan. Le mien donc. Chiotte, le seul que je pouvais boire sans que ça ne me fasse le moindre effet. Ah bin, ce serait trop beau sinon, je serais éternellement en train de boire mon propre sang dans une sorte de boucle infinie à moitié masochiste.

Je me tournai vers Lucia, qui s'était installée sur le lit. Ça perdait pas de temps dites moi.

- J'dois avouer, t'es forte à ce jeu là. Bon aller, fais péter l'hémoglobine Beauté !

Et puis finalement, je décidais qu'à la source, c'était quand même meilleur. Je me jetai sur le lit sans crier gare, pour l'attraper à la gorge et planter mes dents dans son cou. Aaaaah p*tain, c'était bon ! Je sentis toute mon énergie revenir dès la première goutte. Aller, vieux, calme toi un peu, sinon la nana elle va se dessécher complètement, et ce sera plus aussi bien. Toujours sur elle, je me redressai en essuyant mon menton avec un sourire féroce. J'enlevais le t-shirt pour le jeter derrière, mais un détail me fit tiquer.

- Il aurait quand même pu soigner ta cheville, t'as encore le grappin planté ded...


[Revan]

Je me relevais tranquillement, tout en récupérant mes affaires qu'elle avait posé juste à côté. Je fis quand même vite, au cas où elle voudrait m'attaquer, on était jamais trop prudent.

- Soigner son propre adversaire et lui permettre de reprendre des forces ? T'es sûre ?


Je restais face à elle et son familier, afin de m'assurer qu'elle ne me ferait pas de coup dans le dos.

- Lucia... Quel Voleur Patenté donne son vrai nom ? Bref. Je promets que je ne t'attaquerai pas cette fois-ci, mais j'ai VRAIMENT besoin de ton accréditation. Les secrets de l'Impératrice ne sont pas importants, et pour tout dire, m'importent peu, mais elle possède quelque chose qui doit absolument être déplacé.

____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn
Voleur patenté
Voleur patenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 19
Localisation : In Nerverland ~
Amour : Pas pour l'instant ~
Race : Hybride Elfe/Vampyr
Date d'inscription : 06/04/2013

Chronique
Points de vie:
50/70  (50/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   Jeu 21 Aoû - 22:25



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Revan Helm & Lucia Van Orn




 " On dit 11h, et tu gardes ta bouteille. Je serai encore là-dedans moi, dis-je en tapotant ma tempe de l'index, c'est déjà bien assez désagréable de l'avoir fait inconsciemment, alors..."

 Boarf, une de plus, une de moins, ça ne fait pas trop la différence après la nuit que Lucia avait passée... Et puis pour la bouteille, tant mieux, ça en ferait une de plus pour elle !

 La demoiselle pu voir presque avec joie la transformation de son corps. Les yeux entièrement noirs, les griffes et les crocs... tout ça lui rappelait avec envie la nuit passée... Et 'faut avouer, il est quand même bien plus beau que Revan, qui a plus une tête de coincé qu'autre chose.

 " J'dois avouer, t'es forte à ce jeu là. Bon aller, fais péter l'hémoglobine Beauté !
 - Disons que j'ai quelques années de négociation dans les pattes, ça aide."

 Mais avant même qu'elle ait pu finir sa phrase, il se jeta sur elle. Elle en profita d'ailleurs pour elle aussi reprendre un peu, parce qu'avec sa cheville, elle avait quand même un peu mal. bon d'accord, plus qu'elle ne voulait vraiment l'admettre.

 " Il aurait quand même pu soigner ta cheville, t'as encore le grappin planté ded..."

 Sa phrase ne s'acheva pas, mais la demoiselle en devina très bien ce que c'était. Elle devina aussi que ce chien de Revan n'avait rien respecté du tout. Et ça méritait, sans mentir, des coups de fouets sur le zizi, et de l'alcool pur dans les yeux. Au moins. Sinon, c'est pas drôle. La jeune fille se releva, ses yeux devenus noir et rouge. Le temps qu'elle attrape une dizaine de couteaux et autres dagues, Revan avait reprit possession de son corps, et attrapait ses fringues.

 " Soigner son propre adversaire et lui permettre de reprendre des forces ? T'es sûre ?
 - A la base, c'était pas mon adversaire...
 - Lucia... Quel Voleur Patenté donne son vrai nom ? Bref. Je promets que je ne t'attaquerai pas cette fois-ci, mais j'ai VRAIMENT besoin de ton accréditation. Les secrets de l'Impératrice ne sont pas importants, et pour tout dire, m'importent peu, mais elle possède quelque chose qui doit absolument être déplacé."

 La demoiselle réussit tant bien que mal à ne pas lui envoyer ses dagues dans les yeux, mais répondit avec une sourire de bête sauvage sur le visage :

 " Mais qu'est-ce que tu sais de moi en fait ? Je pourrais très bien être Lucia Van Orn, la transylvaine, comme Whilelmina Swan l'anglaise, Betty Depper l'Américaine, El'lvan l'Elfe, Calixte la Sirène, ou encore Eve Moskovski la russe, qui te dis que tu sais à qui tu t'adresses ? (sa voix ne cessait de monter de volume, chose que personne n'aurait cru possible du fait de son petit gabarit) Et pour l'accréditation, tu peux toujours aller chier des prunes mudak ! Idi nia houille PODONOK ! FUCKING BASTARD PODLETS DE MES DEUX !"

 Et sans plus de diplomatie, la jeune fille se jeta sur Revan pour lui lacérer le corps. Et oui, Lucia, faut pas l'énerver. Et là, il vient de le faire, et de provoquer la colère d'un intense et terrifiant mélange de race. Et en plus, des races et des cultures avec des personnalités disons... explosives.

 Ce fut l'aigle noir qui, voyant bien l'état de sa sœur d'âme, attrapa le jeune homme par les épaules et le balança dehors, sur le ponton, ses fringues à côté de lui. L'aigle était certes aussi énervé que Lucia, mais il se contenait mieux, et préférait limiter la casse (même s'il en a profité pour écorcher un peu les épaules de Revan, parce que hein, il veut bien être gentil mais pas trop quand même). Parce qu'il faut bien avouer que Lucia n'est pas hyper pédagogue dans ce genre de moment.

 L'aigle essaya, en plus de retenir son amie, de faire partir l'autre andouille, qui était resté devant sur le pont, sans bouger. A grand renfort de cris stridents et agitation d'ailes (de plus de deux mètres de diamètre chacune), il parvint à le faire déguerpir. Enfin.

 A présent, sa seule, dernière et unique tâche de la journée serait de calmer Lucia, qui, quand elle est dans cet état-là, a juste besoin de quelqu'un à massacrer. Mais genre, une personne qui, à la fin, ne serait plus qu'un tas de viande hachée. Hachée menue.



____________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PEGI16][A.C]Toute aventure commence à la taverne...PV Lucia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une toute petite aventure.....
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Partons à l'aventure !
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Royaume du Lancovit :: Travia-