AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna P. Targi'll
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 510
Age : 21
Localisation : Prison d'Omois
Amour : Alan, si je parviens à le retrouver, je le sais, je le sens, il sera mien
Race : Humaine
Date d'inscription : 02/09/2009

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]   Dim 21 Sep - 9:18

Les prisons d'Omois. Malgré les guerres, les prises de pouvoir par les Sangraves, les libérations, la Résistance, Luna ne s'étaient jamais offert un séjour dans leur moiteur. La blonde ne disait pourtant rien, assise dans sa cellule, aussi glaciale que si toute vie avait quitté son corps. Le visage haut, les lèvres pincées, la sortcelière ne laissait rien paraitre de ses motivations premières. C'était une magnifique erreur judiciaire mais elle savait très bien que ces actions allaient servir à merveille les intérêts de cette merveilleuse enflure qui avait prit le pouvoir. La blonde se rongeait mentalement les sangs, consciente que d'ici peut, il allait venir la voir pour lui proposer monts et merveilles ou tout simplement la tuer. Elle ne chercha même pas la présence de Sandor dans son esprit. Le Vrrir avait été mené loin d'elle, quoi qu'elle puisse y dire. Avec un soupir de dépit, la jolie blonde cherchait vainement une occupation. Tombant sur un morceau de charbon surement abandonné par l'ancien propriétaire, elle se mit à dessiner des formes abstraites, cherchant toujours comment faire pour sortir d'ici. Ils ne lui avaient pas mit de chaines, la considérant comme une simple Haut-Mage. Mais il ne fallait oublier qu'elle avait subit une formation de Voleuse, même si elle n'était jamais allée jusqu'au bout. Sa souplesse, son agilité et ses yeux de chat étaient toujours là, cachés dans le plus profond de son cœur et n'attendant qu'un mauvais pas de ses ennemis pour se révéler dans toute leur splendeur.

Luna ferma les yeux quelques secondes avant de leur rouvrir sur le dessin qu'elle avait tracé sans même s'en rendre contre. Sandor, prunelles d'or et dents découvertes, saisissant de vérité. La jeune femme laissa une moue qui aurait pu être séduisante traverser ses lèvres avant de rejoindre sa couche, déprimée d'être ici, à ne rien pouvoir faire quand elle aurait pu être aux côtés des siens, à retrouver le pouvoir pour son impératrice. Elle laissa ses pensées s'envoler, rejoindre la présence rassurante de ses proches. Elle en avait déjà marre et ce n'était que le début. M'enfin, ils ne pouvaient la laisser pourrir ici indéfiniment. Elle était Haut-Mage, elle était utile à Omois. Pas une vulgaire courtisane de bas étage. La blonde sentait la rage monter petit à petit en elle mais extérieurement, elle paraissait totalement calme, comme si elle n'avait rien à se reprocher et le savait à la perfection.Elle se leva légèrement, avisa un garde et lui demanda, d'une voix aussi sèche et glaciale que le blizzard :

"Je veux parler au comte. Je ne le dirais pas deux fois, dit lui que ce n'est qu'une bête erreur. C'est possible ? Ou bien vous ne comprenez pas mes paroles ? "

Son esprit était cynique, elle le savait. Et de cela elle se fichait totalement. Qu'il subisse ses humeurs, cela lui était égal. Elle voulait voir le comte, expliquer ce qu'en était la réalité et lorsqu'enfin les portes de sa geôle s'ouvrirait, elle fuirait. Luna était habituée, lorsque les Sangraves étaient au pouvoir, elle l'avait fait sans prendre le temps de regarder derrière elle. Elle avait été torturé par les sbires de Magister alors le compte et ses amis ? Elle se fichait d'eux comme de sa première chemise. Par contre, qu'ils la sortent enfin d'ici, ça, elle ne s'en fichait pas et l’exigeait comme un enfant gâté. Et ils avaient intérêt à agir un peu plus vite que ça. Elle n'allait pas les attendre pendant des heures.

____________________

Beautiful lie
Lie awake in bed at night
And think about your life
Do you want to be different ? (to be different)
Try to let go of the truth
The battles of your youth
'Cause this is just a game

It's a beautiful lie
It's a perfect denial
Such a beautiful lie to believe in
So beautiful, beautiful it makes me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludtyviarpg.forumgratuit.org/
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]   Lun 22 Sep - 21:18

Cela faisait maintenant plusieurs que ma prise de fonction avait été annoncée, et pourtant le Palais était toujours en pleine ébullition. Partout, les courtisans se hataient, passaient plusieurs appels à la minute, afin que toutes leurs petites vies, leurs petites affaires puissent s'adapter au changement. On enregistrait également un nombre incalculable de message qui m'étaient destinés, qui pour grapiller quelques faveurs, qui pour tenter de se rapprocher de la Ligue... Tout ces opportunistes me rendaient malade. Corrompus, infidèles, se jetant sur le moindre crédit comme des vloutours sur une charogne. Il n'y a pas si longtemps, ils juraient être loyaux à leur « bien-aimée » Impératrice, et à présent, ils retournaient tous leur veste plus rapidement qu'avec une changeline. Et ils voudraient alors me faire croire qu'ils me soutiendraient jusqu'au bout ? Non. Je devais m'assurer moi-même de leur allégeance inconditionnelle. Et si l'argent était le seul langage qu'ils connaissaient, alors c'est avec l'argent que je leur parlerais.
Racheter leurs compagnies et les intégrer à la Ligue serait un bon début. Ils dépendraient de moi bien sûr, mais leur soudaine richesse devrait leur faire oublier ce léger inconvénient. De plus, mes propres bénéfices s'entrouveraient grandis.

Ceci étant dit, je savais bien qu'au-delà des charognards qui ne me suivraient que par intérêt, il y avait les sceptiques, qui doutaient de moi et qui auraient préféré que Lisbeth reste sur le trône. Je me doutais bien qu'un seul discours ne pourrait suffir à convaincre tout le monde, mais peu importe. Leur faire comprendre l'importance de mes actes, mon idéologie, nécessitait de la patience. Quelques interviews peut-être, avec des cristallistes virulent, à des heures de grande écoute, une conférence de presse, voire même plusieurs... Ce sont eux que je devais convaincre, puis eux se chargeraient de convaincre les sceptiques.

- Meera ? Prépare une liste de cristallistes compétents, polémiques et populaires, et invitons-les. Et tant mieux si leur but sera de me mettre en mauvaise position.

- A l'international également ?

- Excellente idée. Si je peux mettre fin à la Guerre froide en ralliant Autremonde derrière moi, pourquoi s'en priver ?

- Je gère ça. On se voit ce soir.

- A ce soir.


Il y avait néanmoins un point noir à toute cette opération : certains individus s'opposaient déjà violemment à moi. Ils avaient libéré l'ex-capitaine de la Garde, Xandiar, et ils avaient probablement aidé l'ex-Impérator à s'échapper. Je soupçonnais fort les Hauts-Mages d'être derrière cela, mais c'était ma faute : en pensant avoir sous ma coupe tout les aspect important de la vie à Omois, tels que le commerce, l'informagique, l'armée, tous investis par des alliés fidèles et incorruptibles, j'avais malheureusement omis le Conseil des Mages. L'influence de la Ligue ne les avait jamais atteint, et leur fidélité envers cette chère Lisbeth n'était plus à prouver.
Je pensais pouvoir convaincre la Résistance de se fier à moi et de me soutenir, mais leur chef, un Dragon, avait officiellement déclaré sa neutralité, et qu'il ne souhaitait pas se mêler de la politique Omoisienne. Ce qui était fort regrettable, étant donné son influence sur la population et les liens qu'il entretenait avec certains Mages, il aurait pu m'assurer le soutien d'un bon nombre d'entre eux. Cependant, il avait ajouté qu'il serait disposé à m'aider dans ma lutte contre les Sangraves, ce qui était un début.
Soudain, le visage casqué d'un garde apparu sur mon moniteur.

- Votre Majesté ? Une prisonnière demande à vous parler. Elle semble croire que c'est une erreur.

- Une erreur ? De qui s'agit-il ?

- Luna Targi'll, votre Majesté.


Une erreur ? J'avais du mal à le croire. A ce que Jon m'avait dit, elle s'était introduite dans mes appartements (par un stratagème que je ne m'expliquais pas vraiment, l'endroit étant sensé être le plus sécurisé de tout le Palais) et avait hurlé à qui voulait l'entendre qu'elle voulait me tuer pour avoir pris la place de Lisbeth. Ce qui m'avait d'ailleurs offert un excellent article : « Les partisans de l'Impératrice ouvrent les hostilités, et tente d'assassiner l'Impérator nouvellement couronné. » Bref, je voyais difficilement comment qualifier cela d'erreur. Et si il s'agissait d'une ruse basée sur ce simple mensonge, elle était grossière. Néanmoins, il s'agissait d'une Haute-Mage. Entendre ce qu'elle avait à dire était la moindre des choses. Surtout si elle pouvait entendre ce que moi, j'avais à lui dire.

- J'arrive. Mais qu'elle reste dans sa cellule en attendant.


Le chemin vers la prison était long, mais grâce aux soldats qui m'accompagnaient, je pus rejoindre la prison sans être gêné par la foule qui se pressait partout. Le garde à qui je venais de parler m'attendait, et me mena à la jeune femme. Assise contre le mur de sa cellule, elle tourna la tête vers moi en m'entendant arriver. J'ordonnai aux soldats de s'écarter de quelques mètres en arrière, puis plongeai mon regard d'acier dans le sien. Je pouvais y voir qu'elle avait vécu beaucoup de chose, malgré son jeune âge. Torturée. Affamée. La perte. La mort. La voix pouvait mentir, mais pas les yeux.

- Et bien ? Que vous faut-il ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna P. Targi'll
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 510
Age : 21
Localisation : Prison d'Omois
Amour : Alan, si je parviens à le retrouver, je le sais, je le sens, il sera mien
Race : Humaine
Date d'inscription : 02/09/2009

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]   Mar 23 Sep - 22:09

Le soldat commençait à grommeler, et le majeur de la Haut-Mage, levé dans un geste qui dépassait n'importe quelle frontière lui fit vite comprendre qu'il devait se dépêcher de satisfaire ses désirs. Il était de notoriété publique qu'avoir un esclave premier sortcelier rendait les Haut-Mage feignant et que leurs envies faisaient offices de loi. Après toi, à Omois comme ailleurs, ils étaient importants. Très importants. Qu'on ne vienne dire le contraire et vexer leur légendaire orgueil. Luna ne dérogeait pas à la règle. Même si, depuis les récents événements, son orgueil s'était tue, c'était fait carpe et que plus rien ne semblait pouvoir traverser son coeur, lui arracher le moindre sentiment ou sourires. Ce qu'il s'était réellement passé, personne ne le savait. La jeune femme s'était faite secret, n'ouvrant la bouche que pour laisser une dangereuse langue de vipère suinter son poison.

Elle ne bougea même pas lorsqu'elle entendit le remue ménage que l'arrivé de l'autoproclamé imperator produisit, indifférence non feinte. Elle inspectait avec minutie ses ongles, laissant patienter le faux chef d'Omois. Elle nous voulait pas se tourner, elle ne voulait pas croiser le regard de cet homme, pas tout de suite. Le dos toujours cambré, elle remonta légèrement sa chevelure bonde sur sa nuque, avant d'enfin tourner les visages, au moment exacte où les premières paroles franchissaient les lèvres du blond.

- Et bien ? Que vous faut-il ?

Elle détailla son visage sec, son air autoritaire, et ses prunelles se perdirent dans l'acier des yeux du comte. Il n'avait pas la beauté de l'ancien imperator mais émergeait de lui cette petite chose qui donnait envie de le suivre jusqu'au bout du monde. Très peu pour la Haut-Mage. Elle n'était pas stupide et sentait très bien qu'il n'avait pas prit le pouvoir par altruisme mais bel et bien pour son intérêt personnel. Restait à savoir ce qu'il en était.

"Vous devriez apprendre à traiter les Haut-Mage. Encore plus lorsqu'elles sont innocentes. Savez vous que cette bête erreur judiciaire pourrait vous couter très cher. Je n'en ai aucunement après votre vie, enfin, plus maintenant. Alors laissez moi gentiment partir et aucun scandale ne sera fait. "

Elle était folle. Totalement folle, ou bien croyante. Mais un sourire étira ses lèvres pulpeuses pendant que le comte captait enfin l'intégralité de l'attention de la jolie blonde. Cette fois, Luna était fixée. Elle n'aimait pas ce que dégageait cet homme. Pire que ça, elle ne l'aimait pas tout court. Mauvaise impression que la première. Mais cela, elle ne devait pas le lui montrer. Si sa maigreur maladive était un signe des sévices qu'elle avait subit, son regard était quand à lui indescriptible. On ne parvenait à lire dans le saphir de ses prunelles, dans cette glace qui avait perdu le feu sacré de tout homme. Un nonsos eut dit que les yeux étaient les portes de l'âme. Un anglais, très connu en son époque pour son "Roméo et Juliette". Si on écoutait aujourd'hui ses paroles pleines de sagesse, la blonde serait presque effrayante tellement son regard était vide, néant étoilé avec un soupçon de danger qui hurlait de venir s'accrocher à lui. Vient, semblait hurler son regard.  Va où tu peux, meurt où tu dois. Et ne l'oublie jamais.

____________________

Beautiful lie
Lie awake in bed at night
And think about your life
Do you want to be different ? (to be different)
Try to let go of the truth
The battles of your youth
'Cause this is just a game

It's a beautiful lie
It's a perfect denial
Such a beautiful lie to believe in
So beautiful, beautiful it makes me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludtyviarpg.forumgratuit.org/
Revan//Xanth//Erik
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 22
Localisation : Travia//Tingapour//Dors
Amour : Lei//Marié//Marié
Race : Hybride//Dragon//Humain
Date d'inscription : 14/05/2010

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]   Mer 24 Sep - 18:05

Elle ne répondit pas tout de suite, se contentant de me dévisager elle-aussi. Son visage, creusé et pâle, devait être d'une exceptionnelle beauté à une certaine époque. Maintenant, même si l'aura sans vie de froideur qui s'en dégageait ne parvenait pas à la camoufler totalement, son rayonnement n'était certainement plus le même. Elle prit enfin la parole.

-Vous devriez apprendre à traiter les Haut-Mage. Encore plus lorsqu'elles sont innocentes. Savez vous que cette bête erreur judiciaire pourrait vous couter très cher. Je n'en ai aucunement après votre vie, enfin, plus maintenant. Alors laissez moi gentiment partir et aucun scandale ne sera fait.

Je haussai les sourcils, passablement surpris. Pour dire clairement, son discours ne faisait pas le moindre sens. Innocente ? Erreur judiciaire ? Pourtant, tout les faits démontraient clairement l'inverse, et il n'y avait nul besoin de faire venir un Diseur de Vérité pour s'en assurer. Elle n'en voulait pas à ma vie ? J'avais pourtant à disposition plus d'une vingtaine de témoins, qui affirmaient tous que la jeune femme avait hurlé à ma mort. Quant au scandale, et bien, il était déjà en marche. Les soutiens de l'ex-Impératrice qui tentaient d'assassiner le nouvel Imperator ! Ne pas profiter de cette aubaine afin de discréditer ceux qui voudraient rejoindre les rebelles serait stupide.

- Un criminel est un criminel, Haut-Mage ou non. Pas de traitement de faveur. Mais... Une erreur judiciaire ? Dois-je comprendre que vous êtes entrée par effraction dans mes appartements, et que vous avez dit vouloir me tuer, tout cela par simple accident ? Vous comprendrez que je ne vous crois pas. Un seul instant.

C'était peu de le dire. D'autant que le fait qu'elle n'en voulait PLUS à ma vie, signifiait bien qu'elle avait voulu, à un moment donné, m'envoyer en Outremonde. De ce fait, il s'agissait bien d'une tentative d'assassinat, et de ce fait encore une fois, elle était parfaitement condamnable. Il ne faisait aucun doute que ce léger détail juridique, qui condamnait la tentative au même titre que l'acte lui-même, était enseigné aux Hauts-Mages, qui représentaient l'une des plus hautes instances de la politique Omoisienne, alors pourquoi croyait-elle que je la libérerais ? Le simple fait d'être entré dans mon bureau par effraction était un délit. C'était parfaitement absurde. Rien ne se tenait debout.

- J'ai bien peur que votre séjour ici ne dure encore quelques jours. Cela nous laissera le temps de discuter un peu, j'ai quelques question à vous poser, Demoiselle Targi'll.

Ne pouvant invoquer à l'intérieur de la prison, je pris une chaise qui se trouvait à quelques mètres de là, et m'assit juste en face de la cellule de la jeune femme. Je voyais bien qu'elle ne voulait pas de ma présence, et je pouvais difficilement lui en vouloir. Elle devait être aveuglée par sa loyauté, ainsi que sa colère. Mais j'allais lui retirer cette répugnance, lui prouver que mon combat était le bon, et que me soutenir, c'était combattre les Sangraves.

- Qu'est-ce qui, à vos yeux, rend Lisbeth plus légitime que moi ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le chant des oiseaux te sera doux requiem [Erik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ecouter le chant des oiseaux
» Le murmure du vent, le soupir des feuilles, et le chant des oiseaux. [Solo]
» [Port Réal] Myrielle ¤ Les nuits d'or, où le chant des oiseaux se mêle aux pépiements des rossignols
» Colibri | Ecoute le chant des oiseaux et détend toi. [FINIS]
» Le chant des oiseaux ◮ LeroAmis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Empire d'Omois :: Le Palais Impérial d'Omois :: Prison-