AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique de Tam Galadrill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tam Galadrill
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 1983
Age : 26
Localisation : Mentalir
Amour : Platine
Race : Humaine au service d'Omois
Date d'inscription : 19/08/2008

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Chronique de Tam Galadrill   Dim 27 Sep - 16:01




Tam Galadrill

Death is the road to awe

Votre Famille:


Arthur Galadrill
Mon père vit avec ma mère à Omois depuis des années. Il a longtemps travaillé en tant que Haut mage d'Omois. C'est un homme droit et fier, avare en sentiment. Il a des tics nerveux avec sa bouche lorsqu'il est énervé.


Emma Galadrill
Ma mère est la femme la plus douce que je connaisse. Elle a ce don d'apporter du bonheur auprès de tous ceux qui sont près d'elle. Entre autre mon père, qui a vraiment besoin de cette femme pour calmer ses humeurs. Elle est médecin au palais qui selon sa nature lui permet de s'occuper de tous.


Kali Galadrill
Mon frère aussi téméraire et courageux que moi. Nous avons effectué un certain nombre de missions ensemble jusqu'au jour où un sort lui fut presque fatal. Cela va faire 6 ans qu'il vit dans un profond coma. J'ai décidé de prendre soin de lui, dans sa propre maison à Selenda. Autrefois, les filles accouraient à ses pieds. Aujourd'hui je suis seule à son chevet. Mes parents... mon père m'en veut trop.

Vos relations:

Vos amis:


Kelya Vlarandia
Sacrée peste que j'ai du supporter durant une mission. Seul hic elle est aussi compétente qu'embêtante. Je l'aime bien et nos disputes sont assez drôles généralement.


Vos connaissances:


Edward
Taciturne, renfrogné sont les mots qui le caractérisent pour autant que j'ai pu en juger. Pour autant, son courage n'a d'égal que l'amour qu'il semble porter à Kelya. Tous deux fugitifs, dès que j'aurai un peu de temps je tenterai de les aider et de connaitre mieux ce jeune homme.

-
-

Vos ennemis:
- Les sangraves: rien à dire dessus. Allez tous vous faire voir!


Arivia Icera
Sale petite blondasse dragonne et maitresse de la glace. Elle en veut à Platine mais je n'ai pas vraiment compris pourquoi. L'important étant que pour l'instant, je l'ai envoyé dans les limbes dont elle ne reviendra pas de si tôt.



Até
Sangrave aux origines de vampyr et de loup-garou. Se prend pour un dieu mais fait autant de dégats. Notre première rencontre au bal ne m'avait rien montré de ses talents cachés. Lors de notre deuxième rencontre j'ai subi un échec cuisant face à lui même si en soi j'avais réussi ma mission. Si je devais le recroiser un jour, ça tournerai au carnage certainement.



Iris
Aussi Vampyr que sangrave. Hargneuse, sadique, vicieuse et rusée, tout en elle la désignait comme sangrave semblait-il. Au bal ou à la forteresse grise, égale à elle même elle m'en a fait voir des vertes et des pas mures mais nous n'avons encore jamais combattu face à face. Qui sait ce que l'avenir nous réserve.


Selemba Bragish
Vampyr qui a déjà gouté mon sang et dont les crocs doivent sérieusement se souvenir de moi. Elle a essayé de piéger l'héritière lors de l'un de ses voyages sur terre alors que je devais veiller sur elle. L'histoire se termine par un transmitus direction la forteresse grise et pas mal de sang versé. Le mien.


Votre amour:


Platine Feruaya
Rencontré lors d'une mission. Il m'a aidé à récupérer mon frère pris en otage par les sangraves. C'est un jeune dragon courageux, drôle et fin combattant qui a su toucher mon coeur. Exploit, alors que cet organe ne vivait que pour garder Kali en vie. La glace a fondu et j'espère que nous pourrons vivre une belle histoire.

Votre ennemi n°1:
-

Votre familier:
Biiily: grosse boule de poil blanche au coeur tendre et aux cris tout mimi!




RP:

*Chevelure rousse et écailles de dragon (TERMINE)* Platine et Tam
*Les mines d'Aspheltes (TERMINE)* Platine et Tam
*Combat au crépuscule (TERMINE)* Selemba et Tam
*Bal annuel (TERMINE)* Tout le monde
*Renconte au bord du lac (TERMINE)* Até
*Après la bataille les dégats eux restent (TERMINE)* Platine
*Emprise et chauve-souris (TERMINE)* Iris, Selemba, Tam, Magister
*La Haute-Mage, le dragon et le centaure* (TERMINE) Xanth, Tam



*Retour aux origines (En attente)* Platine, Tam
*Mission en équipe (En attente)* Koinzell, Tam
*Pour une sale peste (En attente)* Platine, Edward, Kelya, Tam


*Retrouvailles sanglantes (en cours)* Até, Tam, Selemba
*I d'ont want go (en cours)* Ellana, Tam
*N'oublie jamais (en cours)* Platine, Tam
*Dors bien avant que tu ne sois troublée de vérité (en cours)* Selemba, Tam
*Cette fleur est à moi, on y touche pas (en cours)* Louvre, Matthew, Tam
*Comment faire un repas de classe en prison?(en cours)* Les résistants

____________________


Dernière édition par Tam Galadrill le Ven 12 Nov - 14:56, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Tam Galadrill
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 1983
Age : 26
Localisation : Mentalir
Amour : Platine
Race : Humaine au service d'Omois
Date d'inscription : 19/08/2008

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Ven 2 Oct - 16:38

Histoire:

Ma mère était en voyage aux côtés de mon père quand je suis née. Enfin un voyage... c'était la version officielle. Omois avait requis la présence de mes parents pour une mission dangereuse et la raison pour laquelle ma mère avait été choisie était qu'elle était une infirmière haut gradée. Enceinte de 7 mois, elle avait accepté au grand mécontentement de mon père. Mais si rien ne pouvait résister à mon père, un sourire de ma mère le liquéfiait. C'est donc dans les fougères, en plein milieu de la forêt de Selenda que j'étais née. Leur équipe s'était retrouvée non loin d'un groupe de troll de taille gargantuesque lorsque j'avais décidé de sortir du corps maternel. Ma mère s'était fait violence de ne pas émettre le moindre cri, serrant la main de mon père avec force. L'un des sortcelier l'avait aidé à accoucher et lorsque je lui étais tombé dans les mains, je n'avais pas émis le moindre son. Dans la nuit noire, tout le monde avait paniqué, non pas à cause des trolls mais du manque de vie que je dégageai. Ma mère demanda à me prendre et me serra contre elle. Quelques secondes après nos yeux bleus-gris se faisaient face. Je respirais mais ne disais mot.
C'est ainsi que leur équipe pu se débarrasser efficacement des trolls et revenir à Omois.
Toute ma vie, j'avais ainsi pris l'habitude de ne jamais parler pour ne rien dire. J'allais devenir une espionne à la solde de l'empire.
Mais avant ça, j'avais été une enfant plutôt calme avec une vie sans grand intérêt. J'avais développé mes pouvoirs à un âge moyen et avait appris à m'en servir autant que de diverses armes. Je n'aimais pas me reposer sur la magie uniquement et mes poings et ma tête me semblaient tout aussi efficaces. J'aimais m'entourer de gens et ce n'était pas toujours intéressé.
On me disait réservée en apparence mais je pouvais facilement déraper et devenir une bout-en-train. Mon enfance fut aisée dans les rues d'Omois. Mon familier Biiily me choisit alors que, perchée sur un toit, je glissais et faillit m'étaler cinq étages plus bas. M'agrippant avec ses petites pattes il m'avait retenu alors que j'étais censée être dent fois plus lourde que lui. Il m'avait sauvé la vie, ses yeux avaient viré au doré et nous ne nous étions plus jamais séparés.
Je grandis avec mon frère avec qui je ne me chamaillai que rarement, trop occupés qu'étions nous à défaire des mystères de la vie. Combien de rumeurs avions-nous lancées et qui s'étaient retrouvées sur Télécristal. Le pire étant que les rumeurs se révélaient être vraies.
Kali et moi vivions heureux et n'avions finalement besoin de personne. Nous étions deux dans une relation quelque peu ambiguë qui suscitait le regard sceptique de bon nombre d'Omoisien. Nous nous en fichions et nous entraînions encore et encore jusqu'à faire parti de l'élite des sortceliers de notre génération.
Puis nous avions grandi et j'étais devenue une jeune femme sortcelière respectée et ... désirée. Les hommes ne m'intéressaient pas, j'avais mon frère auprès de moi. Lui n'était pas de cet avis, et avait trouvé la femme de sa vie. Je lui en voulais et jalousais cette femme plus que tout!
Mysthi s'appelait elle.
Un jour que nous partîmes en mission dans les mines d'Asphereltes. Tout bascula. D'abord Mysthi, dans un gouffre sans fond puis Kali qui tomba dans le coma. Cela s'est passé il y a 6 ans.
Et ma vie n'a plus jamais été la même. Je n'ai plus parlé à mes parents depuis qu'ils savent que Kali ne se réveillera peut-être plus jamais et qu'ils ne verraient jamais l'enfant que portait Mysthi. Je me noyais dans la culpabilité et le dégoût de moi-même. Les missions s'enchaînaient à travers mes semaines de souffrance. Mon coeur se lacérait un peu plus chaque jour et j'en aurai bien fini si je ne devais pas m'occuper de Kali en retour. Je l'avais installé dans sa propre maison. Quand je n'arrivais pas à me plonger dans des missions plus risquées les unes que les autres, j'étais au pied de son lit, marmonnant des paroles dénuées de sens ou des chansons enfantines. Ma vie entière était un paradoxe. Je vivais pour mon frère mais je ne manquais pas une mission dans laquelle je n'avais que très peu de chance de survie. Au rythme où je vivais, je devins l'un des plus gradés des sortcelier et on m'avait fait lorgné le poste de haut mage. je l'avais refusé. Les hauts mages avaient la réputation de ne pas être assez présents sur le terrain et j'avais besoin de ma dose d'adrénaline pour oublier. J'avais essayé l'alcool terrien mais je n'e pouvais plus m'occuper de Kali, alors j'avais arrêté.
Puis un jour comme les autres j'étais partie en mission à Hymlia, récupérer une pierre de pouvoir. J'avais décimé une bonne partie de sangraves et atteint mon but. Comme toujours. Frôler la mort en était devenu lassant.
J'avais fais halte au Mentalir, harassée de ne pas avoir dormi 4 jours de suite. C'ets alors qu'un dragon m'avait survolé et que nous avions fait connaissance. il disait s'appeler Platine et venait du Dravouglispenshir. Un petit jeunot sans expérience avais-je pensé. Nous avions vogué jusqu'à une forêt plus lointaine mais à mon grand étonnement des sangraves m'avait suivie. J'enrageai de mon incompétence mais les massacrais.
Platine avait décidé de nous suivre Billy et moi jusqu'aux mines d'Asphereltes, là où ces maudits avaient réussi à emmener mon frère inconscient. Nous nous étions retrouvés dans de beaux draps et le dragon n’était pas si faible que je l'avais pensé. il se battu avec force et violence pour me protéger. Je devinai aisément ses sentiments pour moi. Ce qui me fut plus étranger était le pincement au coeur que je ressentais quand je me plongeais dans ses yeux bleus. Nous fûmes capturés et j'en éprouvais de l'amertume, de la colère et de la haine. Première fois depuis des années que j'avais l'impression d'autant vivre! Je profitai de chaque battement de mon coeur ainsi que de celui qui m'avait ramenée à la vie. Nous nous étions embrassés dans un noir absolu. Il avait souffert ma torture, mais je tins bon et nous finîmes par nous en sortir. J'avais détruit la pierre et seul la maison dérangée de Kali pouvait me préoccuper. Pour l'instant je me trouvais dans les bras de Platine, perdue par cet enivrement. Le voile de ma culpabilité s'était levé et je n'attendais plus que de profiter de cette vie avec le dragon.
Mais pour cela nous devions trouver un moyen de nous cacher. C'est ainsi que nous déplaçâmes la maison au Mentalir là ou tout avait commencé.
Nous passâmes la nuit là-bas, plus proches l'un de l'autre que jamais. Le lendemain, je partis pour Omois faire mon rapport. Cela ne se passa pas sans mal entre cette satané de tatrix qui perdait ses papiers et m'envoyait valser. Aidée d'une jeune dragonne nous remîmes de l'ordre dant ce fout**** et je pus enfin aller me préparer pour le bal du Lancovit qui avait lieu le soir-même. Dans une robe dorée, je passais la soirée en compagnie de Platine qui m'avait rejoint. Un immense plaisir se profilait à l'horizon... enfin si je n'avais pas eu des soupçons sur le premier couple que je rencontrais. Je n'eus pas le temps de m'y concentrer car une horde de sangraves dissimulés parmi les invités commencèrent à faire du grabuge. J'en éliminais quelques uns au prix de multiples blessures et d'empoisonnement par Selemba et un autre vampyr dont je découvrirais le nom plus tard, mais qui répondais au nom d'Até.Entre temps mon couple préféré s'était dévoilé, révélant une Kelya et un Edward considéré comme rénégat.
J'étais trop occupée pour m'occuper d'eux. J'avais perdu tellement de sang que je tombais incsonciente dans les bras de Platine.
Mon réveil à l'infirmière fut douloureux mais mon dragon se tenait toujours à mes côtés, bienveillant et légèrement blessé.
J'aurais pu me laisser aller à ses côtés en ingérant toutes les drogues que me faisait boire l'infirmière... mais non! Une sale dragonne blondasse amatrice de la glace est venue crier vengeance à mon cher et tendre. Je n'avais pas compris ce qu'elle lui faisait subir mais Platine avait été incapable de se battre et je m'étais rerouvée seule face à Alérivia. Bah, avec un bon trou noir je l'avais envoyée dans les Limbes et l'histoire avait été réglée. J'étais ensuite retournée au Mentalir avec Platine.

Alors que je devais retourner travailler (embrasser Platine n'était pas rémunérer), j'eus la mision de retoruver celui qui m'avait mordu lors du bal, Até. Celui-ci avait volé des documents d'une très haute importance et mon devoir était de les récupérer ou de les détruire... ce que fit mon adversaire à ma grande surprise. Enfin, nous nous étions battus comme des titans, dévoilant des facettes de nos pouvoirs qui dépassaient la raison. J'avais été vaincue réduite à des morceaux de viande charcutées, grillées, ensanglantées. Até m'avait promis de me tuer lors dennotre prochaine rencontre mais ne m'avait pas achevé. Ce n'est qu'avec l'aide de Biiily que je réussis à atteindre l'infirmerie d'Omois histoire qu'on me sauve in extremis.
Pour m'aider à me remettre, on m'avait assigné une mission plus simple alors... protéger l'héritière. Il paraissait que c'était simple, Tara sachant se protéger toute seule.
Que nenni.
A peine fis-je un tour dans les alentours du manoir Duncan que je rencontrais Selemba. Honte à moi qui me fis mordre et manipuler par cette garce! Mais Biiily avait alerté Isabella et Tara et elles avaient pu s'échapper tandis que moi je filais à la forteresse grise... en vue de me faire torturer. C'était là la plus simple des explications. Mes pires ennemis défilèrent devant moi: Selemba, Iris, Magister en personne... et Até.
Je tentais de m'échapper une première fois mais fut vite rattrapée par les vampyrs. ce qui se passa alors n'eut aucun sens. Até envoya valser Selemba dans le décor et activa un transmitus en m'emmenant avec lui. Peut-être voulait-il me garder pour lui...
Il s'avéra qu'il luttait comme demeuré pour ne pas me faire du mal. Souvent il parlait d'une arme mais j'étais malade à en crever et je ne pouvais lutter pour lui. Des nausées horribles me prenaient et avant qu'il ne me saute dessus je filais dans les toilettes. Cela lui donna du temps pour se calmer et je revins aussi fraîche qu'il était calme. Mais notre paix fut rapidement troublée non par sa faim , ni par mes nausées mais par Selemba. Elle nous avait retrouvés ... quelle plaie! Je me battais comme une gamine tandis qu'Até se métamorphosait en loup. Je regardais cette forme avec fascination... du moins jusqu'à ce que Selenba change subitement de victime et ne je se jette sur mon cou pour me mordre une millionième fois... [RP à suivre]

Plusieurs jours plus tard, une fois complètement remise, je me faufilais dans la nuit de Tingapour. J'avais besoin de revoir mon aimé, nous avions une mission à remplir. Après le bal d'Omois je m'étais jurée d'aider Kelya mais j'avais été impuissante et elle était retenue à la forteresse. Avec Platine et avec l'aide surprenante du vampyr Edward, nous partîmes pour aller sauver la jeune fille. A notre grand étonnement les défenses de la cité valaient celles d'une bouse de traduc. Que se passait-il ici bon sang?! Un mauvais pressentiment naissait en moi au fur et à mesure que nous nous enfoncions dans les donjons. Nous avons finalement réussi à retrouver la jeune fille, mais dans quel état. Toute tremblante, blessée et désespérée. Elle venait de révéler aux sangraves tout ce dont ils avaient besoin pour envahir tranquillement Omois. Put***rée!

Nous filâmes à Tingapour, grâce à Biiily. Les gens hurlaient dans les rues et je perdis de vue mes compagnon. Ma prochaine destination fut directement la salle du trône. je priais pour que Xandiar ait mis la famille royale à l'abri. A l'aide d'un équipement d’escalade, je grimpais le long du mur extérieur de la salle du trône. Magister y était, râlant sur l'absence de l'impératrice. Je poussais un soupir de soulagement.
iris ne mit pas longtemps à me repérer, saleté de bonne femme et j'entrais dans le combat, manquant d’assommer Adriam au passage. Mais nous n'avons pas tenu. Il a fallu s'enfuir bien plus vite que prévu. Nous étions des lâches et des hors-la-loi désormais.

Plusieurs semaines passèrent. Je me cachais chez moi ou dans le reste d'Omois. J'étais recherchée comme tous les hauts mages et je devais faire attention aux personnes que je fréquentais. Mais alors que sillonnais le Mentalir, je sauvais la vie d'un Dragon du nom de Xanth. Sa famille avait été enlevée par les Gris. Xanth me raconta que les sangraves s'occupaient de la famille des dragons pour pouvoir soumettre leurs ennemis. Lâches.
Nous fûmes rapidement poursuivis par des éclaireurs des gris... que nous réduisîmes à néant. Puis nous retrouvâmes le campement. Mon premier réflexe fut d'envoyer les licornes sur le campement pour se débarrasser des centaures que nous ne saurions affronter. Xanth s'occupait des dragons tandis que je récupérais l'autre sangrave à ma poursuite. Il courut dans les plaines mais je le rattrapais. Notre combat fut rapide et mortel. Au corps à corps il sortit de nulle part un poignard qu'il enfonça dans ma poitrine. Mais ce ne fut pas mon sang qui coula... Biiily se trouvait juste là, à l'emplacement de mon coeur. Mon âme toute entière sembla se briser. Je n'arrivais plus à respirer alors que le corps de mon petit familier gisait dans mes mains. J'avais oublié le sangrave bientôt achevé par Xanth et tombais dans les ténèbres. Biiily mort, je n'avais plus de raison de vivre.
Une légère chaleur me revint dans la noirceur de mon monde mais je ne me réveillais que 3 jours plus tard... Soignée et Biiily en vie. Sauvé par Xanth. Quoiqu'il en dise je ne pourrai jamais le remercier assez.
Les dragonnes et enfants avaient été sauvés et se reposaient dans une grotte. Nous n'en avions pas fini pour autant. Les sangraves dominaient toujours le monde. Il nous fallait monter la résistance et Xanth était prêt à me suivre. Mais avant toute chose je devais récupérer un bien très précieux à mes yeux. Kali. Nous filâmes chez moi et je laissais un mot pour Platine. J'espérais qu'il me trouverait.
Mais cela ne fut pas notre dernière surprise. Nous nous fîmes attaquer par les sangraves. Xanth fut gravement touché durant l'attaque et Biiily encore fragile je refusais qu'il nous téléporte. Nous enfourchâmes ma moto (très interdite en Autremonde ^^) et filâmes sur l'herbe bleue.
Une fois hors de danger je soignais Xanth et nous retournâmes dans la grotte ... avec la téléportation de Biiily... Il n'en fait qu'à sa tête. Il m'énerve!

Nous avons alors former deux groupes: d'un côté les dragonnes résistantes et de l'autre celles qui devaient protéger leurs familles. Tsss. Tant de main d'oeuvre perdue.

Xanth nous mena grâce à Biiily...rrrr... à une ancienne planque des sangraves. Une base désaffectée très sombre... et pleine de pièges dont nous fîmes les frais. Il s'en fallut de peu pour que nous y succombions tous. Bine heureusement Xanth, moi et une dragonne avons trouvé la source de tout cela et l'avons détruit. Le dragon a eu du mal à s'en remettre et je m'occupais des premières installations de la base. Ecran de contrôles, recherches des hauts-mages et potentiels résistants. Une fois sur pieds, Xanth ets parti chercher Mya Xenaphilius, une haut-mage. Quant à moi je tentais de retrouver Platine. Arrivée chez moi, il s'avéra qu'il ne restait pas grand chose de la maison et avec le coeur serré je me dirigeais vers la forêt où je lui avais donné rendez-vous. Des incrustés y avaient pris part. Sangraves bonjour!
Platine était là aussi, mais cela ne suffit pas et nous fûmes kidnappés dans un filet drogués par un puissant sédatif. Le réveil dans les prisons d'Omois n'avait rien de réjouissant. Encore fourré dans de beaux draps. Génial.


[A suivre]

____________________


Dernière édition par Tam Galadrill le Ven 12 Nov - 15:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Platine Feruaya
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Localisation : A l'infirmerie
Amour : Tam
Race : Dragon
Date d'inscription : 04/07/2009

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Dim 4 Oct - 15:25

Ma Tammmmmmmmmmm !!!!!!!!!!!!

J'ai lu au moins trois fois l'histoire, j'apprends plein de truc !!

* Relis l'histoire avec plein de petits coeurs au dessus de la tête *

____________________


" L'âge n'est pas une barrière à l'amour "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.night-school.forumactif.org
Edward//Naru
Hors-la-loi
Hors-la-loi
avatar

Féminin Nombre de messages : 2056
Age : 22
Localisation : Là où tu me trouveras , c'est là où je voulais que tu me trouves
Amour : Naru: Legolas // Edward: Kelya
Race : Naru :humaine // Edward:demi-vampyr
Date d'inscription : 02/08/2008

Chronique
Points de vie:
51/70  (51/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Dim 4 Oct - 15:33

Fais Attention Tammie ... C'est pire que de l'amour là, c'est de l'adoration xD

____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Platine Feruaya
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Localisation : A l'infirmerie
Amour : Tam
Race : Dragon
Date d'inscription : 04/07/2009

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Dim 4 Oct - 15:36

Non

C'est encore pire que de l'adoration ce que je ressens XD

____________________


" L'âge n'est pas une barrière à l'amour "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.night-school.forumactif.org
Edward//Naru
Hors-la-loi
Hors-la-loi
avatar

Féminin Nombre de messages : 2056
Age : 22
Localisation : Là où tu me trouveras , c'est là où je voulais que tu me trouves
Amour : Naru: Legolas // Edward: Kelya
Race : Naru :humaine // Edward:demi-vampyr
Date d'inscription : 02/08/2008

Chronique
Points de vie:
51/70  (51/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Dim 4 Oct - 15:43

Aïe Aïe Aïe ... Tu sais, d'habitude, l'amour ça engendre la passion, pas l'idolation ^^. xD Moi j'aime Kelya, c'est ma vie, mon amour, mais je la considére comme mon égale :D

Enfin, c'est mignon quand même de l'aimer comme ça ^^.
J'adore ton histoire Tammie :D je la connaissais pas.

____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Platine Feruaya
Sortcelier
Sortcelier
avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Localisation : A l'infirmerie
Amour : Tam
Race : Dragon
Date d'inscription : 04/07/2009

Chronique
Points de vie:
40/70  (40/70)
Points d'attaque:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Dim 4 Oct - 15:47

C'est pas de l'idolement, c'est de la folie XD ( j'ai fait ma chronique, je vient de la refaire, et ... finis )

____________________


" L'âge n'est pas une barrière à l'amour "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.night-school.forumactif.org
Tam Galadrill
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 1983
Age : 26
Localisation : Mentalir
Amour : Platine
Race : Humaine au service d'Omois
Date d'inscription : 19/08/2008

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Sam 17 Avr - 10:19

Ouh mais j'avais pas vu la gentille discussion entre vous deux XD
Trop chou Platine. <3

Merci pour vos tits compliments ^^ Il serait temps que je mette mon histoire à jour!
Ps: Mabuuuuuul arrête de décon***
Ps2: Suite de l'histoire éditée ^^

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Tam Galadrill
Haut-Mage
Haut-Mage
avatar

Féminin Nombre de messages : 1983
Age : 26
Localisation : Mentalir
Amour : Platine
Race : Humaine au service d'Omois
Date d'inscription : 19/08/2008

Chronique
Points de vie:
60/70  (60/70)
Points d'attaque:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   Ven 12 Nov - 15:33

~~Mise à jour de l'histoire ~~

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique de Tam Galadrill   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chronique de Tam Galadrill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronique de Tam Galadrill
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» [Alexandre Ruiz] "La chronique d'Alexandre Ruiz"
» Chronique de voyage d'un albinos.
» La chronique effrayante de Lucy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Chronique des personnages-